Vive la galette des Rois!

Le 6 janvier, on mange la galette des Rois. Cette pâtisserie ne couronne pas seulement les rois, elle est aussi délicieuse. Mais que contient-elle? Quelle est son histoire?

On ne sait exactement depuis quand existe la galette des Rois. Ce gâteau faisant les rois était probablement servi dès la Rome antique. Au lieu du petit bout de plastique blanc bien connu, les pâtissiers introduisaient dans leur création une véritable fève, une amande, une pièce ou un autre petit objet.

De la fève au roi

3-koenigskuchen-auf-backpapier.jpg
3-koenigskuchen-auf-backpapier.jpg

En Suisse, la tradition remonte au Moyen Âge et l’on cachait alors une véritable fève dans la pâtisserie. La personne qui la trouvait devenait sur ce fait roi ou reine pour une journée. Cette coutume tomba en désuétude jusqu’à ce que Max Währen, chercheur sur le pain, la remette au goût du jour en 1952. Il proposa au centre de formation professionnelle en boulangerie de Richemond de vendre la galette des Rois le 6 janvier. Depuis, cette coutume est l’une des plus répandues en Suisse et ce gâteau se vend comme des petits pains. Au lieu de véritables fèves, on utilise toutefois maintenant généralement des figurines en plastique.

Tout ce qu’il renferme

Farine de blé, sucre, eau, raisins sultanines, beurre, levure, œufs, lait et amandes (voir recette).

Une part contient environ 180 calories (voir tableau).

Recette pour 1 galette d’env. 900 g

Ingrédients
  • 60 g de beurre
  • 500 g de farine
  • 1 cc de sel
  • 100 g de sucre
  • 20 g de levure
  • 2.25 dl de lait
  • 1 œuf
  • 50 g de raisins sultanines
  • farine pour façonner
  • 1 amande entière pour la fève
  • 1 œuf pour badigeonner
  • 1 cs d’amandes effilées
  • 1 cs de sucre grêle
  1. Faire fondre le beurre. Mélanger la farine, le sel et le sucre. Former une fontaine au centre. Délayer la levure dans le lait puis ajouter le beurre. 
  2. Verser cette préparation et l’œuf dans la fontaine puis pétrir le tout en une pâte lisse et souple.
  3. Incorporer les raisins sultanines. Couvrir la pâte d’un torchon de cuisine humide et la laisser lever durant env. 2 h dans un endroit tempéré pour qu’elle double de volume.
  4. 280 g Teig auf wenig Mehl zu einer Kugel formen. Mittig auf ein mit Backpapier belegtes Blech geben. Restlichen Teig in 8 gleich grosse Stücke teilen und zu Kugeln formen. 
  5. Prélever 280 g de pâte et former une boule sur un peu de farine. La disposer au centre d’une plaque chemisée de papier sulfurisé. Diviser le reste de la pâte en huit parts identiques et former des boules.
  6. Préchauffer le four à 190 °C. Battre l’œuf et en badigeonner la galette.
  7. La parsemer d’amandes effilées et de sucre grêle puis la faire cuire au milieu du four durant 25-30 min. La sortir et la laisser refroidir.
Valeurs nutritives 1 part 60 g %*
Energie 758 kJ (179 kcal) 9%
Graisse 3 g 4%
dont acides gras saturés 2 g 10%
Glucides 32 g 12%
dont sucre 9 g 10%
Fibres alimentaires 2 g  
Protéines 5 g 10%
Sel 0.66 g 11%

 

* % de l’apport de référence pour un adulte-type

La galette des Rois n’est pas spécialement bonne pour la santé, car elle se compose de farine fleur et de beurre, sans oublier qu’elle est richement décorée de sucre. Mais ceux qui en dégustent une part le 6 janvier n’ont pas de craintes à avoir pour leur santé. Que nous recevions la couronne ou non, nous pouvons nous nourrir sainement avec des légumes et du poisson après cette petite douceur sucrée.

Publié le 08.02.2017,

de Rüdi Steiner


Cela pourrait également vous intéresser: