Fermer

Vivre plus sainement?

Ouvrez l’eau!

L’élément liquide est le carburant de notre organisme. Les personnes qui boivent peu ou de façon irrégulière nuisent ainsi à leur performance intellectuelle et à d’autres processus importants de leur l’organisme.

Eté comme hiver, notre organisme a besoin d’eau. L’été, nous transpirons davantage, mais en hiver, la sensation de soif diminue avec la baisse des températures et nous oublions de boire alors que nous perdons constamment de l’eau par la respiration. Sans apport d’eau, l’organisme peut rapidement ne plus assurer d’importantes fonctions métaboliques. La performance intellectuelle diminue, ce qui peut entraîner maux de tête, vertiges et fatigue. A un stade plus avancé, de gros problèmes d’attention, voire un état de confusion, peuvent survenir.

Boire correctement
  • Quantité: 1 à 2 litres par jour de boissons non sucrées. Règle d’or: 0,3 décilitre par kilogramme de poids corporel et environ deux décilitres toutes les heures durant la journée
  • Diluer les jus de fruits: un tiers de jus, deux tiers d’eau
  • Pour varier les plaisirs: des feuilles de menthe ou des rondelles de citron dans l’eau égaient la boisson.

Nous perdons constamment de l’eau – même sans faire de sport

Les enfants et les adultes doivent donc remplacer le liquide qu’ils perdent. Cette quantité varie très fortement et dépend notamment de la température extérieure, de l’humidité de l’air, de l’âge, du poids et du sexe. La règle d’or est la suivante: il faut absorber chaque jour 0,3 décilitre de liquide par kilogramme de poids corporel. Lors d’un effort physique, les besoins peuvent rapidement doubler à quintupler.

Constituer des réserves de liquide ne fonctionne pas, il est donc conseillé d’absorber de petites quantités de liquide à intervalles réguliers, soit environ deux décilitres toutes les heures. Les personnes qui boivent uniquement au moment des repas ou le soir ne font pas du bien à leur organisme. Le corps a en effet besoin de liquide régulièrement pour rester performant.

theresa_schwarz.jpg

Theresa Schwarz est spécialiste du sport et responsable du pôle Diagnostic de performance au centre Medbase de Zurich.

Ne pas exagérer

Toutefois, boire une trop grande quantité d’eau n’est pas une bonne chose non plus. Etant donné que le rapport de la teneur en eau et en minéraux dans l’organisme est fixe, un apport trop important d’eau pure peut entraîner dans de très rares cas ce que l’on appelle une hyponatrémie. Celle-ci peut apparaître à partir d’environ six litres quotidiens chez les personnes en bonne santé sans activité physique. L’organisme élimine le trop-plein d’eau – mais en même temps aussi d’importants sels minéraux (en particulier le sodium). Cet excès d’eau s’accompagne des symptômes suivants: maux de tête et nausées et, dans les cas extrêmes, des désordres électrolytiques.

Un test simple à réaliser soi-même

La couleur de l’urine est un bon indicateur pour savoir si l’on a bu suffisamment. En cas d’apport de liquide suffisant, elle sera jaune pâle à incolore. Si elle est jaune à jaune foncé, il convient d’agir – ou dans le cas présent, de boire.

de Theresa Schwarz,

publié le 09.11.2017

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser: