Fermer

Vivre plus sainement?

Le jus d’orange est-il plus sain que les oranges?

Les oranges sont des bombes nutritives dont l’effet énergisant est particulièrement apprécié durant la saison froide. En jus, elles ont également de surprenantes qualités.

Pour couvrir notre besoin quotidien en vitamine C, il suffit d’une grosse orange ou de deux petites. La vitamine C n’est toutefois pas la seule chose qui fait des oranges de précieux alliés en hiver. Leur teneur en acide folique et en fibres alimentaires, stimulantes pour la digestion, est un véritable atout. Ajoutons à cela que les oranges ont un bon pouvoir rassasiant pour un apport calorique relativement faible (40 calories par 100 g). Elles renferment aussi des substances bioactives salutaires, dont des caroténoïdes, notamment du bêtacarotène, à partir duquel est synthétisée la vitamine A, essentielle pour la santé de la vision, ainsi que des substances protectrices des cellules, telles que la lutéine ou la zéaxanthine.

Meilleure que sa réputation ne le laisse entendre

frau-trinkt-osaft-auf-balkon.jpg

Bien que sa teneur en sucre lui vaille une moins bonne réputation que le fruit entier, le jus d’orange aussi fournit tous ces composants bienfaisants. La plupart des jus que nous buvons sont élaborés à base de concentré. Le processus de production du concentré consiste à éliminer une grande quantité d’eau d’oranges pressées, à des températures très basses et sous vide d’air, afin que le volume à l’arrivée soit six fois moins important qu’au départ. On extrait également les arômes, puis on congèle le concentré. Ce n’est qu’après avoir effectué un trajet de plusieurs milliers de kilomètres – en Suisse, 90% des jus à base de concentré proviennent du Brésil – que les composants dissociés sont réunis. Aucun ingrédient ne peut alors être ajouté, et surtout pas du sucre cristallisé. Les sucres mentionnés dans le tableau de la valeur nutritive sont exclusivement des sucres naturels présents dans les fruits.

Plus sain qu’un fruit

Des chercheurs de l’Université de Hohenheim, Stuttgart ont récemment annoncé que le jus, tout sucré qu’il est, était meilleur pour la santé que le fruit lui-même. Une équipe du département Technologie et analyse des denrées alimentaires d’origine végétale a publié une enquête intéressante comparant le jus de fruit au Coca-Cola. Résultat: le premier ne serait en aucun cas aussi mauvais pour la santé que le second. Les études ont permis d’établir que les caroténoïdes du jus d’orange pasteurisé sont environ deux fois mieux assimilés que ceux des oranges consommées telles quelles. Cela s’explique par le fait que les quartiers d’orange sont nettement plus riches en fibres alimentaires que le jus. Or les fibres empêchent l’absorption des caroténoïdes dans l’intestin. Lors de la mastication, de nombreuses cellules demeurent intactes et retiennent les caroténoïdes, rendant leur absorption et leur assimilation difficiles.

Malgré tous ses atouts, le jus d’orange n’est pas une boisson appropriée pour étancher la soif, car 2 décilitres représentent environ 100 calories. Sa consommation devrait donc se limiter à un verre par jour. Si l’on boit du jus dans le cadre d’un repas équilibré, les autres aliments ingérés freinent la montée glycémique et la sécrétion d’insuline. Et cette quantité couvre déjà environ les trois quarts des besoins quotidiens en vitamine C.

Publié le 09.10.2017,

de Marianne Botta Diener


Cela pourrait également vous intéresser: