Fermer

Vivre plus sainement?

Aronia: la «super-baie» indigène

Avec ses multiples composants bons pour la santé, cette baie noire au goût amer surpasse toutes les autres baies indigènes.

La baie-pomme, comme l’aronia est également appelé en allemand, provient à l’origine de l’est de l’Amérique du Nord. Elle n’est arrivée en Europe qu’au XIXe siècle. Les Suisses se sont intéressés tardivement à cette baie très prometteuse, il y a un peu plus de dix ans seulement. Elle a alors trouvé le chemin des champs helvétiques où elle est cultivée à grande échelle.

Des baies suisses à la fin de l’été

Il y a encore quelques années, l’aronia servait surtout de plante décorative. Au printemps, de belles fleurs blanches ornent l’arbuste, décorant joliment les jardins. À la fin de l’été, l’aronia porte des fruits bleu-noir arrivés à maturité, qui ressemblent beaucoup à la myrtille. Un gros arbuste permet de récolter jusqu’à 15 kilos par an.

Les baies sont à peu près de la taille d’un petit pois et leur pulpe a un goût âpre, aigre-doux. Elles sont récoltées à la fin de l’été. On ne trouve que très rarement des baies d’aronia fraîches. La plupart des fruits sont séchés ou transformés en jus.

Ses composants intéressent la science

En matière de valeur nutritive, l’aronia devance toutes les baies indigènes. Aucune autre baie ne lui est comparable sur ce point. En plus des vitamines A, C, E, K, elle contient toutes les vitamines B. De plus, elle renferme une quantité considérable de calcium, de magnésium, de potassium, de zinc et de fer.

La forte proportion de substances végétales secondaires fait de la baie d’aronia une «super-baie». Ce sont en particulier les polyphénols, dont font partie les flavonoïdes et les anthocyanes, qui sont massivement représentés. Ces substances sont à l’origine de la teinte sombre et du goût amer. Elles sont considérées comme des antioxydants, capables de neutraliser les radicaux libres. 

La substance amère incolore OPC (oligomères proanthocyanidiques) que l’on trouve dans ces baies suscite un vif intérêt dans la communauté scientifique. Selon les études scientifiques réalisées jusqu’ici en laboratoire seulement, la thèse a été avancée que l’OPC favoriserait l’élargissement des vaisseaux et les protégerait. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Envie d’autres fruits énergisants?

Ne consommer les baies crues qu’en petites quantités

Expérience gustative

Fraîches, les baies d’aronia sont âpres et légèrement acidulées. Certaines variétés présentent une teneur en sucre plus élevée. Elles s’harmonisent très bien avec des fruits sucrés.

  • Pomme
  • Poire
  • Abricots
  • Groseilles
  • Coings
  • Lait
  • Yogourt
  • Miel

Malgré leur goût légèrement âpre, les baies d’aronia peuvent être consommées crues. Il est cependant déconseillé de le faire en trop grandes quantités, car elles renferment de l’acide cyanhydrique. Les fruits frais conviennent parfaitement pour préparer confitures, gelées, compotes, sorbets, muffins.

Les fruits séchés sont beaucoup plus répandus. Ils rappellent les raisins secs et donnent un goût délicieux aux birchermüeslis et aux yogourts, ou peuvent être utilisés comme ingrédients en pâtisserie. Les baies enrobées de chocolat sont particulièrement savoureuses. On trouve également dans le commerce du jus de baies d’aronia, à l’âpre goût d’amande amère, convenant bien pour confectionner coulis aux fruits et gelées.

Tableau des valeurs nutritives

 

 

Par 100 g, cru

Par portion = 120 g, cru

Couverture en pourcentage des besoins journaliers avec une portion

Énergie

96 kcal 115 kcal  

Protéines

1,9 g 2,3 g  

Glucides

20 g 24 g  

Fibres alimentaires

5,6 g 6,7 g 22%

Matières grasses

0,1 g 0,2 g  

Vitamine B1 (thiamine)

0,18 mg 0,22 mg

18% pour les hommes
22% pour les femmes

Vitamine B2 (riboflavine)

0,20 mg 0,24 mg

17% pour les hommes
22% pour les femmes

Folate

20 µg 24 µg

8%

Vitamine C

14 mg 16 mg

15% pour les hommes
17% pour les femmes

Potassium

218 mg     262 mg

7%

Calcium

32 mg 38 mg

4%

Magnésium

16 mg 

20 mg

6% pour les hommes
7% pour les femmes

Fer 0,93 mg 1,12 mg

11% pour les hommes
7% pour les femmes

Zinc 0,15 mg 0,18 mg

2% pour les hommes
3% pour les femmes

Source: Bundeszentrum für Ernährung; Ernährung im Fokus 07-08/2018

de Claudia Vogt,

publié le 12.03.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bon d’achat pour un cours

S'abonner
geschenk-icon.jpg