Fermer

Vivre plus sainement?

Une sensation de vacances, mais pas seulement

Vous avez la nostalgie des pays lointains et des cultures étrangères? Faites entrer vos vacances dans votre assiette! iMpuls vous dévoile pourquoi et comment vous devriez manger des fruits exotiques.

Aujourd’hui, on trouve des fruits exotiques dans presque tous les magasins. Alors qu’autrefois, bananes, kiwis, ananas et mangues étaient des produits de luxe, des fruits aux noms et à l’aspect de plus en plus exotiques sont exposés dans les étals. Ils apportent de la couleur et beaucoup de goût en cuisine.

Que ce soit au petit-déjeuner, en entrée, dans des salades, en dessert ou en en-cas, les possibilités d’utilisation des fruits exotiques sont infinies. De nombreuses variétés ne se contentent pas de séduire au niveau de leur apparence, elles sont aussi gorgées d’eau, ne contiennent pratiquement pas de calories et sont des pourvoyeuses de vitamines et de sels minéraux. (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En lien avec le sujet

De nombreux fruits exotiques ont un long voyage derrière eux; ils viennent souvent d’outre-mer et doivent être transportés par avion ou par bateau. Il faut bien sûr se demander si leur consommation est judicieuse du point de vue écologique. L’avantage du transport par avion est que les fruits peuvent être récoltés presque mûrs. (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

exotische_fruechte_kiwano.jpg
exotische_fruechte_kiwano.jpg
Pinterest

Kiwano

On s’étonnera de constater que le kiwano n’est guère connu (pour l’instant). Avec sa chair d’un vert lumineux et sa peau orange, ce fruit africain nous séduit au premier coup d’œil. Apparenté au melon et au concombre, il porte aussi le deuxième nom de «concombre porte-corne» ou de «melon à corne». Peu calorique, il a une forte teneur en eau. C’est aussi la raison pour laquelle il ne contient que peu de vitamines et de sels minéraux. Il se consomme comme un kiwi: il convient de le couper dans le sens de la longueur et de le manger à la cuillère. Son goût est légèrement acide et rafraîchissant.

exotische_fruechte_karambole.jpg
exotische_fruechte_karambole.jpg
Pinterest

Carambole

Sa forme étoilée en fait un élément décoratif pour les assiettes. Constituée d’eau à plus de 90%, la carambole a une part relativement élevée de vitamines C et A. Sa teneur en acide oxalique est également très élevée, et les personnes souffrant de calculs rénaux ne devraient la consommer qu’en faible quantité. Ce fruit étoilé se mange entièrement avec la peau. Son goût rappelle celui des groseilles à maquereau.

exotische_fruechte_kaktusfeige.jpg
exotische_fruechte_kaktusfeige.jpg
Pinterest

Figue de Barbarie

Ceux qui ont déjà passé des vacances dans le bassin méditerranéen ont certainement découvert ces fruits du cactus et peut-être aussi fait des expériences agréables mais aussi douloureuses. Car la chair sucrée et extrêmement juteuse se trouve sous une peau recouverte de fines épines. Les figues de Barbarie sont une source d’énergie rapide sous forme de fructose et de glucose, et elles contiennent beaucoup de vitamine C, de potassium, de calcium et de magnésium. Elles doivent leur couleur jaune orange intense aux bétalaïnes, des pigments à effet antioxydant.

exotische_fruechte_jackfrucht.jpg
exotische_fruechte_jackfrucht.jpg
Pinterest

Jacque

Voilà un colosse: le fruit du jacquier peut atteindre un mètre et peser entre quatre et 50 kilogrammes. Certains l’appellent aussi le «fruit du pauvre». Avant d’arriver à maturité, il a une consistance similaire à la poitrine de poulet et est volontiers consommé pour remplacer la viande. En Inde, ses graines permettent de fabriquer du chapati et des papadums. Le fruit mûr rappelle, au niveau du goût, un mélange de banane et d’ananas. Le jacque occupe aussi une place particulière du point de vue de ses nutriments, car il contient beaucoup d’amidon et fait ainsi partie des produits alimentaires de base.

exotische_fruechte_durian.jpg
exotische_fruechte_durian.jpg
Pinterest

Durian

Si l’on demande aux habitants de la Malaisie, pays d’origine du durian, de décrire ce fruit, ils vous répondront: «Le durian, fruit qui pue, fruit qui tue». Malgré son odeur, qui est la raison pour laquelle il est interdit de le transporter dans les taxis, c’est le fruit le plus apprécié de l’Asie du Sud-Est. Il est considéré comme un aphrodisiaque, ce qui n’est toutefois pas prouvé scientifiquement. Ceux qui s’aventurent à goûter ce fruit à l’odeur nauséabonde feront une expérience gustative très particulière, mais profiteront aussi de beaucoup de vitamines et de sels minéraux. Le durian contient notamment une grande qualité de vitamine A. 100 grammes de ce fruit couvrent déjà pratiquement les besoins mensuels en vitamine A.

exotische_fruechte_litschi.jpg
exotische_fruechte_litschi.jpg
Pinterest

Litchi

En Chine, pays d’origine de ce fruit sucré à la peau écailleuse, le litchi est appelé le «fruit de l’amour». Doté d’un goût aigre-doux, ce petit fruit est particulièrement riche en vitamine C. Une poignée de litchis couvre 50% des besoins journaliers en vitamine C. Les litchis doivent être récoltés mûrs, car ils ne mûrissent pas après la récolte. Au réfrigérateur, ils se conservent pendant une à deux semaines dans un sac en plastique. Avez-vous déjà essayé d’associer des litchis à des mets salés? Délicieux en dessert, le litchi sublimera aussi vos plats de riz et de viande.

exotische_fruechte_mangostan.jpg
exotische_fruechte_mangostan.jpg
Pinterest

Mangoustan

Ce fruit originaire de Malaisie est considéré comme le «roi des fruits». Avec sa peau violette et sa chair blanche, le mangoustan a un goût agréablement acidulé qui rappelle un mélange de raisin, d’ananas, de grapefruit et de pêche. Le mangoustan est très riche en antioxydants, dont les plus connus sont les xanthones, stilbènes, tanins, catéchines et polyphénols. Son action serait même supérieure à celle de la vitamine E. De plus, différentes études ont montré que les xanthones, en particulier, possèdent la fonction naturelle de ralentir la croissance des micro-organismes dangereux.

exotische_fruechte_pitahaya.jpg
exotische_fruechte_pitahaya.jpg
Pinterest

Pitaya

Ce «fruit du dragon», comme on l’appelle aussi communément, pousse sur des cactus et est principalement originaire d’Amérique du Sud. Avec son aspect exotique, sa peau rouge et sa chair blanche, il vient décorer de nombreux desserts. Mais pour pouvoir l’apprécier, il faut goûter la variante jaune de ce fruit, qui rappelle l’ananas et la mangue. La variante rouge a un goût très neutre. Du fait d’une teneur en eau de plus de 90%, le pitaya est pauvre en calories, mais aussi en vitamines et en sels minéraux.

exotische_fruechte_tamarillo.jpg
exotische_fruechte_tamarillo.jpg
Pinterest

Tamarillo

Apparenté à la famille des tomates et des pommes de terre, le tamarillo est aussi appelé «tomate en arbre». Outre la variété de Nouvelle-Zélande, on trouve également des tamarillos au Portugal, en Afrique et en Indonésie. Dotés d’un goût doux-amer, ces fruits sont extrêmement fragiles et doivent être manipulés avec précaution. Le tamarillo contient beaucoup de vitamines A et C, de même que du potassium, du magnésium et du fer. Utilisés comme des tomates, ils se prêtent à la cuisine chaude, froide, sucrée et salée.

exotische_fruechte_cherimoya.jpg
exotische_fruechte_cherimoya.jpg
Pinterest

Chérimole

Sous la peau dure et écailleuse de la chérimole se niche un arôme envoûtant. De goût sucré et crémeux, elle rappelle la banane, la vanille et parfois aussi la cannelle. Doté d’une part de glucides élevée, constituée de fructose, de saccharose et de glucose, ce fruit originaire d’Amérique du Sud est très nourrissant et par conséquent relativement calorique. Pourvoyeur d’énergie rapide, il nous apporte aussi du potassium, du cuivre et du magnésium.

exotische_fruechte_papaya.jpg
exotische_fruechte_papaya.jpg
Pinterest

Papaye

Aucune raison de s’en priver: ce fruit à forte teneur en eau n’a guère de calories et regorge de magnésium et de zinc, de niacine, tout comme de vitamines A et C. Vous devriez l’acheter bien mûr, car il ne mûrit pas une fois cueilli. La papaye est parfaite quand sa peau est jaune et cède légèrement à la pression. Sa chair orange rappelle un peu le melon sucrin. D’un goût légèrement poivré, ses graines noires peuvent aussi être mangées.

exotische_fruechte_physalis.jpg
exotische_fruechte_physalis.jpg
Pinterest

Physalis

La groseille du Cap, comme on l’appelle également, est originaire d’Amérique du Sud. Mais aujourd’hui, on la cultive dans le monde entier. Le physalis pousse même en Suisse, mais la plupart des fruits qu’on trouve dans les étals sont importés. On reconnaît un fruit mûr au fait que les petites lanternes prennent une teinte jaune-marron et tombent d’elles-mêmes. Le physalis contient beaucoup de bêtacarotène, transformé en vitamine A dans l’organisme. Par ailleurs, ces fruits sont pourvoyeurs de vitamines C, B1, B6 et de fer.

exotische_fruechte_kaki.jpg
exotische_fruechte_kaki.jpg
Pinterest

Kaki

Les kakis sont sucrés, très sucrés. En plus du fructose, ils nous apportent aussi du glucose, qui donne rapidement de l’énergie au corps. Par conséquent, leur teneur en calories et en glucides est élevée. On notera principalement leur forte concentration en bêtacarotène tandis que les autres vitamines et sels minéraux n’y sont présents qu’en petites quantités. Si vous voulez que vos kakis mûrissent vite, stockez-les à côté de pommes, car ils réagissent à l’éthylène, un gaz de maturation. Du reste, vous pouvez aussi manger les kakis avec la peau.

Compte tenu de leur mauvais bilan écologique et de leurs coûts élevés, la plupart des fruits exotiques sont aujourd’hui importés par bateau. Comme le voyage dure deux à trois semaines, les fruits doivent être récoltés avant maturité et sont ensuite soumis à une maturation artificielle. Toutefois, selon les études, cela n’aurait pas d’influence sur la qualité et la teneur en nutriments.

Lorsqu’ils ne sont pas consommés tous les jours, les fruits exotiques peuvent constituer un complément judicieux à notre régime alimentaire. De plus, le bilan écologique des fruits et des légumes est généralement meilleur que celui de beaucoup d’autres produits alimentaires. De nombreux fruits exotiques sont de saison toute l’année et consomment peu d’énergie lors du stockage. Il importe donc de considérer non seulement l’origine, mais aussi le caractère saisonnier des fruits lors de l’achat.

de Claudia Vogt,

publié le 29.11.2017


Cela pourrait également vous intéresser: