Fermer

Vivre plus sainement?

Céleri-rave: la bombe nutritive hivernale

Le céleri-rave contient quantité de vitamines et de sels minéraux bons pour la santé. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle il devrait figurer sur votre prochaine liste de commissions.

Sous sa forme sauvage, le céleri provient, à l’origine, de l’espace méditerranéen. Les anciens Égyptiens savaient déjà profiter de ses effets bénéfiques pour la santé. Le céleri était également utilisé comme plante médicinale dans la Grèce antique et à Rome. Aujourd’hui encore, il est volontiers utilisé en médecine naturelle, où il est censé être efficace contre les rhumatismes, les troubles gastriques et intestinaux ainsi que les affections des reins et de la vessie.

Un légume de garde typique

Le céleri-rave fait partie de la famille des légumes-racines. Sa grosse racine sphérique peut mesurer jusqu’à 20 cm de diamètre et peser jusqu’à un kilo. Sa peau protectrice est blanc jaunâtre à gris-brun et elle a un aspect noueux en raison des nombreuses racines adventives. Sa pulpe, de teinte blanche à crème, est de consistance ferme à spongieuse. Le céleri doit son goût typique à sa forte teneur en huiles essentielles.

Le céleri-rave, récolté à l’automne, est un légume de garde hivernal typique. On en trouve toute l’année grâce à la production suisse, pour laquelle cultures en plein air et sous serre se complètent. 

Peu de calories, beaucoup de composants sains

Avec seulement 28 calories pour 100 grammes, le céleri-rave est vraiment léger. Grâce à sa teneur élevée en minéraux comme le potassium, le fer et le calcium, il est particulièrement sain. Le fer est important pour la formation des globules rouges, le calcium renforce notamment les tissus osseux et les dents. La teneur en vitamines est aussi intéressante: le céleri contient notamment de la vitamine E, de la niacine, de l’acide pantothénique et des vitamines B. Les fibres alimentaires présentes en quantité favorisent la digestion. (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Faites le test de percussion

Le céleri-rave se conserve le mieux dans un endroit frais et sec, sans les feuilles ni les racines. Une fois découpé, il se garde encore quelque temps au réfrigérateur si les surfaces de coupe sont par exemple recouvertes d’un film alimentaire. Faites le test de percussion lors de l’achat: si le céleri sonne creux, son intérieur est spongieux et il ne sera pas particulièrement savoureux.

Pour la préparation, le tubercule est débarrassé des feuilles et est généreusement épluché. Le temps de cuisson diminue considérablement si on n’utilise pas le céleri entier mais qu’on le découpe en tranches ou en dés approximativement de la même taille.

Il se consomme chaud et froid

Le céleri, accompagné de persil, est quasiment indispensable pour relever les soupes. Associé à du poireau et à des carottes, c’est une délicieuse garniture de légumes extrêmement appréciée pour les rôtis et les roulades. Le céleri-rave convient aussi parfaitement en crudité. Dans la salade Waldorf, par exemple, il a toute sa place à côté des noix et des pommes.

publié le 09.02.2018


Cela pourrait également vous intéresser: