Fermer

Vivre plus sainement?

Haricots verts: sains et craquants

Le haricot vert est considéré comme l’une des plantes cultivées les plus anciennes au monde. Originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, il a fait son chemin jusqu’à nous.

Les haricots verts, comme les lentilles ou les petits pois, font partie des légumineuses. Ils se déclinent sous forme de haricots nains ou de haricots à rames. Les haricots nains sont la variante qui pousse librement et atteint au maximum 60 centimètres de haut. Les haricots à rames ont besoin d’un tuteur sur lequel ils s’enroulent, dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, jusqu’à quatre mètres de hauteur.

Les haricots se consomment toute l’année durant. On peut les garder longtemps en les congelant, en les mettant en conserve ou en les séchant. De juin à octobre, des haricots frais produits en Suisse se trouvent en rayon. Le reste du temps, ils sont importés d’Espagne, d’Italie, d’Égypte, du Kenya et du Maroc.

Plein de bons ingrédients

Les haricots sont une excellente source de fibres alimentaires, de vitamine C et de magnésium. Une bonne poignée de haricots couvre déjà un sixième des besoins quotidiens en fibres. Une alimentation riche en fibres joue un rôle positif sur la digestion. De plus, elle contribue à diminuer le taux de cholestérol et à réguler le niveau de glycémie.

Les haricots verts contiennent aussi des substances végétales secondaires, des saponines et des flavonoïdes, dont les scientifiques pensent qu’ils pourraient réduire le risque de contracter certaines maladies. (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Étonnamment polyvalentes: les légumineuses

Ne pas consommer cru

À l’achat, veillez à ce que les haricots soient bien frais. Ils se cassent alors facilement, en craquant. Les haricots verts gardent leur fraîcheur un à deux jours maximum au réfrigérateur. Pour les conserver plus longtemps, vous pouvez les blanchir brièvement puis les congeler.

Sensation gustative

Les haricots verts ont une saveur assez neutre et se combinent donc aisément. Par exemple

  • amandes
  • poivre au citron
  • thym
  • ail
  • poires
  • viande
  • lard

Les haricots frais, séchés ou surgelés doivent être cuits avant d’être consommés. Ils contiennent en effet une substance toxique, la lectine, qui est rendue inoffensive par la cuisson. Une fois cuit, le haricot peut être consommé sans crainte.

De la sarriette pour une meilleure digestion

La préparation est simple. Équeutez les haricots et retirez-en les fils qui les traversent longitudinalement. Cuisez alors les haricots selon votre goût, à l’eau bouillante ou à la vapeur. Ce légume est très polyvalent, il se marie bien à la viande ou au poisson en garniture. Il est également délicieux dans des salades ou des potées.

Pour conserver la couleur verte intense des haricots, ajoutez à l’eau de cuisson une cuillère à café de poudre à lever ou de bicarbonate de sodium. Un peu de beurre ou d’huile d’olive viendront renforcer leur arôme. Les personnes souffrant de ballonnements après avoir mangé des haricots pourront en faciliter la digestion en les accommodant de sarriette, de carvi ou de coriandre.

de Claudia Vogt,

publié le 20.04.2018

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser: