Fermer

Vivre plus sainement?

La courge: le concentré nutritionnel de l’automne

Lorsque les journées commencent à raccourcir et que les températures baissent, il n’y a rien de mieux qu’une bonne soupe chaude à la courge. Ce légume surprend à bien des égards. En cuisine, la courge est un véritable multitalent qui séduit par ses nombreux nutriments essentiels.

Toutes les sortes de courge, telles que la courgette, le melon et le concombre, sont originaires d’Amérique centrale ou d’Amérique du Sud. Les tribus indigènes les cultivaient déjà il y a environ 8000 ans sous leur forme originelle. Depuis le XVIe siècle, les courges sont cultivées dans les régions chaudes du monde entier. L’espèce Cucurbita pepo à la chair jaune est la plus connue dans nos potagers. Parmi les variétés les plus aromatiques, on retrouve la courge musquée, caractérisée par des côtes bien marquées et une chair à la saveur puissante, ainsi que le potimarron, au goût sucré qui rappelle celui de la noisette.

Pauvre en calories et riche en vitamines et en minéraux

Les courges sont composées à 90% d’eau et sont donc pauvres en calories. Elles contiennent une grande quantité de bêtacarotène, que le corps peut transformer en vitamine A, utile pour conserver une bonne vue. La bêtacarotène est aussi à l’origine de la couleur orange de la chair. Les courges contiennent en outre les vitamines C, D et E, ainsi que des minéraux précieux: le potassium, le calcium et le zinc. (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En savoir plus sur les courges et les vitamines

Comment sait-on si une courge est mûre?

La saison des courges s’étend d’août à février. Pour savoir si une courge est mûre, il suffit de la tapoter: si elle sonne creux et sourd, son goût est optimal. Plus les courges mûrissent, plus leur chair devient fibreuse. Entières, les courges se conservent plusieurs semaines dans une cave fraîche. Un fois coupées, elles doivent être emballées dans du papier cellophane et conservées au réfrigérateur. Elles peuvent ainsi être consommées pendant environ une semaine. Les courges se congèlent aussi très bien, soit en purée, soit en dés ou en tranches, en les cuisant au préalable légèrement à la vapeur jusqu’à ce qu’elles ramollissent. Ainsi, les courges se conservent six mois au congélateur. La soupe de courge se congèle aussi parfaitement et garde sa saveur jusqu’à trois mois.

Un multitalent en cuisine

Dans les recettes, la courge est souvent pesée parée. En effet, les pépins, la chair spongieuse et la peau doivent être retirés et représentent environ 30% de déchets. Pour le potimarron et la variété butternut, il n’est toutefois pas nécessaire de retirer la peau. Attention: les courges amères ne devraient pas être consommées mais jetées, car les substances amères qu’elles contiennent peuvent provoquer des vomissements et des diarrhées. Les coloquintes ne sont quant à elles pas comestibles.

Les courges se révèlent de véritables multitalents en cuisine. Elles peuvent être consommées crues ou cuites, en soupe, en salade, en ragoût, en gratin, en confiture, en chutney ou même en gâteau. Les graines de courge sont aussi très appréciées comme snack. Mais attention, contrairement à la chair, elles fournissent beaucoup de calories. Elles sont aussi utilisées pour la fabrication de l’huile de graines de courge, riche en acides gras monoinsaturés et polyinsaturés. La fleur est également comestible et particulièrement savoureuse.

de Claudia Vogt,

publié le 10.10.2018

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser: