Fermer

Vivre plus sainement?

La tomate – le soleil d’Italie dans l’assiette

La tomate compte parmi les légumes préférés des Suisses. Bien qu’elle se prépare comme un légume, elle fait partie des baies d’un point de vue botanique. Découvrez ici pourquoi ce fruit bien rouge n’aime pas le froid et en quoi il est si bon pour la santé.

La tomate est originaire d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale. Les Aztèques l’appelaient «tomatl», d’où son nom actuel. Vers 1500, Christophe Colomb a ramené les premiers plants en Europe. Au début, la tomate est principalement restée une plante d’ornement, car on la croyait toxique. Les tomates sont, derrière les carottes, le deuxième légume préféré des Suissesses et des Suisses. Ces deux produits se disputent la première place depuis des années.

Une solanacée, et en réalité une baie

Ces plantes annuelles font partie de la famille des solanacées. Deux mois après l’ouverture des premières fleurs jaunes, les fruits se développent. Les fruits mûrs se teintent de rouge, mais aussi de jaune, d’orange, de vert ou de violet selon la variété. En fonction de la variété également, la tomate reste petite comme une cerise ou peut peser jusqu’à un kilo. Les tomates en grappe et les tomates cerises sont particulièrement appréciées.

Les tomates suisses sont disponibles de juin à août. En dehors de la saison, elles viennent principalement d’Espagne, d’Italie, du Maroc et d’Israël. (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Lycopène et bêtacarotène pour la protection cellulaire

La tomate est pauvre en calories et se compose à 94% d’eau. Une tomate couvre à elle seule 20% des besoins journaliers en vitamine C. De même, une tomate peut marquer des points avec sa teneur en bêtacarotène, qui est transformé en vitamine A par l’organisme. Le lycopène, qui est un colorant végétal, est responsable de la couleur rouge. Il appartient également au groupe des carotinoïdes et son mode d’action est similaire à celui du bêtacarotène. Ceci a des effets positifs sur la protection cellulaire et le système immunitaire.

Trop froides, elles n’ont aucun goût

Les tomates doivent être stockées à température ambiante dans un endroit sec et aéré. La conservation au réfrigérateur les prive de leur saveur et les ramollit. Panicules et tiges doivent rester solidaires des fruits. Les tomates permettent aux fruits et aux légumes qui les entourent de mûrir plus rapidement car elles sécrètent de l’éthylène.

Il vaut la peine d’être patient

Tout comme les feuilles et les fruits verts pas mûrs, le pédoncule vert des tomates contient de la solanine toxique et il doit être retiré avant de manger les fruits. Les tomates pas mûres ne doivent être ni consommées ni transformées en raison de leur teneur en solanine. Le choix d’une variété fraîche et mûrie au soleil de Suisse est récompensé par une saveur particulièrement intense. En salade, accompagnée de mozzarella, préparée en sauce ou en soupe, grillée, rôtie ou cuite au four - la tomate convainc par son goût. En dehors de la saison, on peut recourir à des variantes en conserves, comme par exemple du jus, des bocaux, de la purée ou des tomates séchées.

galerie1-rundtomate.jpg
galerie1-rundtomate.jpg

Tomate ronde

En rayon toute l’année, la plus polyvalente des tomates est d’un rouge soutenu, sa chair est ferme et juteuse sous une peau lisse. En cuisine, la tomate ronde au goût équilibré se prête à presque tous les plats, de la salade à la soupe en passant par la pizza et les pâtes.

galerie2-rispentomate.jpg
galerie2-rispentomate.jpg

Tomate grappe

Comme on les laisse mûrir sur pied et qu’on les présente en grappe, les tomates grappes se distinguent par un parfum plus affirmé que les tomates rondes. Cette variété, la plus vendue, est elle aussi utilisable un peu pour tout et s’apprécie aussi bien crue que cuite.

galerie3-cocktailtomate.jpg
galerie3-cocktailtomate.jpg

Tomate cocktail

Cette tomate un peu plus petite, qui pèse entre 40 et 70 grammes, peut être ronde ou ovale. En raison de son goût légèrement sucré, elle accompagne bien la mozzarella et, le soir venu, se transforme en un Bloody Mary bien corsé à l’aide d’une tombée de vodka.

galerie4-cherrytomate.jpg
galerie4-cherrytomate.jpg

Tomate cerise

Avec leurs 10 à 30 grammes, les tomates cerises sont les plus petites de la famille des tomates. Vu leur forte teneur en sucre, ces miniatures de diverses couleurs ont un goût à la fois doux et corsé, se dégustent de préférence crues et sont très appréciées des enfants ou à l’apéro.

galerie5-fleischtomate.jpg
galerie5-fleischtomate.jpg

Tomate charnue

Avec ses 150 à 300 grammes, la charnue est un poids lourd chez les tomates. Un peu aplati ou en forme de cœur, ce fruit côtelé possède six à huit loges (carpelles) et contient peu d’acide de fruit, ce qui lui confère une saveur plus douce. Convient surtout pour la salade, les grillades et la soupe.

galerie6-sanmarzano-tomtate.jpg
galerie6-sanmarzano-tomtate.jpg

Tomate san marzano

Le secret d’un mets réside dans sa sauce, c’est bien connu. Mais ce n’est pas un secret que la napolitaine san marzano est la reine de la sauce tomate. Cette italienne sexy a un goût légèrement sucré et se distingue avant tout par sa forme cylindrique et sa robe d’un rouge éclatant.

galerie7-datteltomate.jpg
galerie7-datteltomate.jpg

Tomate olivette

Les tomates olivettes sont parmi les plus goûteuses. Ces délices en forme d’olive ou de datte sont comme des espèces de pralinés, mais riches en vitamines. Elles enchantent surtout les enfants mais on les utilise aussi volontiers en décoration ou pour accompagner l’apéritif.

galerie8-ochsenherztomate.jpg
galerie8-ochsenherztomate.jpg

Tomate cœur-de-bœuf

Grand, rouge, en forme de robuste cœur de taureau, ainsi se présente ce fruit dont certaines variétés peuvent atteindre les 300 grammes. La cœur-de-bœuf a peu de jus mais est très aromatique. Comme elle mûrit de l’intérieur vers l’extérieur, on peut aussi la consommer verte.

publié le 19.03.2018


Cela pourrait également vous intéresser: