Des aliments sains et croquants

Les fruits à coque font-ils vraiment grossir? Non. Même s’ils sont gras, les fruits à coque ne sont pas des aliments pièges. De plus, il s’agit d’excellents pourvoyeurs en vitamines et en protéines.

La pyramide alimentaire n’est pas très favorable aux fruits à coque, qui trônent en son sommet, aux côtés du beurre et de l’huile. En dépit du fait qu’un grand nombre de leurs représentants font partie de la catégorie des fruits ou des légumineuses, les fruits à coque se trouvent à un niveau plus bien élevé que leurs proches parents botaniques.

Les recommandations prescrivent donc d’en consommer avec modération, en raison de leur forte teneur en graisse et en protéines.

Maigrir avec des amandes?

Conseils
  • Les fruits à coque non salés sont préférables aux fruits secs grillés et salés.
  • Mangez de préférence les fruits à coque avec leur peau, car celle-ci contient d’importants nutriments.
  • Achetez à l’idéale les fruits à coque entiers et moulez-les avant utilisation afin de perdre un minimum d’ingrédients précieux.
  • Les fruits à coque aident à couvrir les besoins en fer. Les végétariens, en particulier, devraient donc en consommer une poignée par jour.

Devons-nous pour autant renoncer à en consommer quotidiennement une ou deux poignées, comme cela est préconisé pour les fruits et les légumes? Non, car les fruits à coque sont au moins tout aussi sains.

Des études montrent que les fruits à coque non cuits ne représentent pas de risque pour la silhouette. Bien au contraire: les amandes, en particulier, peuvent même aider à perdre du poids. Et ce, alors que les fruits à coque contiennent plus de calories que les chips, qui ne sont pourtant pas vraiment considérées comme des aliments de régime.

Mais à la différence de ces dernières, les fruits à coque ont un avantage essentiel: notre corps n’utilise qu’une partie de l’énergie qu’ils contiennent et évacue le reste sans le digérer.

En effet, un grand nombre de cellules d’un fruit à coque ne transmettent pas au corps la graisse existante. De plus, les fruits à coque rassasient davantage que les chips et Cie, ce qui nous permet d’avaler les autres mets ou boissons en moins grande quantité.

walnuesse.jpg
walnuesse.jpg

Noix

Les noix sont riches en acide folique. 100 grammes couvrent tout juste la moitié des besoins journaliers d’un adulte.

mandeln-in-schale.jpg
mandeln-in-schale.jpg

Amandes

Les amandes sont de bonnes sources de calcium. 100 grammes en contiennent 270 milligrammes, soit un quart des besoins journaliers d’un adulte.

haselnuesse.jpg
haselnuesse.jpg

Noisettes

Les noisettes contiennent aussi beaucoup de calcium. 100 grammes en contiennent 160 milligrammes, soit un sixième des besoins journaliers d’un adulte. Elles sont également riches en potassium.

erdnuesse-auf-holztisch.jpg
erdnuesse-auf-holztisch.jpg

Cacahouètes

Les cacahouètes contiennent beaucoup d’acide folique et de calcium. 100 grammes couvrent les trois quarts des besoins journaliers en acide folique.

pistazien.jpg
pistazien.jpg

Pistaches

Les pistaches sont riches en fer et en potassium. 100 grammes couvent tout juste les trois quarts des besoins journaliers en fer d’un homme adulte.

Noix

Les noix sont riches en acide folique. 100 grammes couvrent tout juste la moitié des besoins journaliers d’un adulte.

Des précieux pourvoyeurs en protéines

Par ailleurs, la teneur en protéines relativement élevée des fruits à coque fait le bonheur des personnes surveillant leur ligne. Notre corps a en effet des difficultés à utiliser les protéines comme sources d’énergie. Une partie des calories présentes se dissipe sous la forme de chaleur corporelle et l’autre est évacuée dans l’urée. Les graisses en présence jouent également un rôle: plutôt que le gras que l’on trouve dans les plats frits ou panés, le corps a tendance à brûler la graisse venant des fruits à coque.

De préférence sans sel

Lorsque les fruits à coque sont transformés, c’est-à-dire grillés, moulus ou salés, ils perdent en partie leurs précieuses propriétés. Ainsi, le sel stimule l’appétit et la soif. Une fois les fruits secs moulus – et surtout grillés – ceux-ci ont perdu leurs parois cellulaires, rendant ainsi la graisse présente plus accessible. Le beurre de cacahouètes contient de ce fait nettement plus de calories utilisables que la même quantité de cacahouètes brutes.

Les personnes souhaitant profiter des propriétés bénéfiques des fruits à coque devraient donc les consommer bruts. Car décortiquer des fruits secs ralentit le rythme de l’alimentation, ce qui vient encore soutenir les qualités rassasiantes du produit.

Snacks Migros sains et équilibrés

Publié le 27.06.2017


Cela pourrait également vous intéresser: