Fermer

Vivre plus sainement?

Marrons - l’en-cas des personnes qui surveillent leur ligne

N’hésitons pas à céder à cette délicieuse odeur! Les marrons chauds font en effet partie des en-cas les plus sains. Contenant peu de matières grasses, ils sont riches en protéines.

A première vue, les marrons dodus et ronds semblent bourratifs. Et quand on les déguste, ils laissent un petit goût sucré en bouche. Toutefois, cette première impression est trompeuse. Lorsqu’à l’automne, il émane de nombreux stands une douce odeur grillée dans les villes et sur les marchés, les personnes qui comptent les calories peuvent se laisser tenter. Car du fait de la quantité de glucides qu’elles contiennent, soit 40 grammes aux 100 grammes, les châtaignes - également appelées marrons - ont une valeur nutritive comparable à celle des pommes de terre et du blé.

Peu de graisses, beaucoup de protéines

Si on les compare à des fruits à coque (d’un point de vue botanique, ce sont à la fois des fruits à coque et des graines), leur faible teneur en matières grasses de 2 grammes aux 100 grammes saute aux yeux. A titre de comparaison: des fruits à coque comme les amandes ou les noix atteignent allègrement les 50 à 60 grammes de lipides aux 100 grammes. Les «marrons chauds» font partie des en-cas les plus pauvres en graisses. De surcroît, leur teneur en protéines mérite d’être soulignée. Avec tout juste 9 grammes de fibres alimentaires aux 100 grammes, ils peuvent rivaliser avec le pain complet. Petit atout supplémentaire: les châtaignes sont rassasiantes.

Sans gluten et riches en sels minéraux

La liste des atouts est encore plus longue: les marrons sont exempts de gluten et conviennent donc aux personnes souffrant d’intolérance à cette substance. Selon la communauté d’intérêt pour la maladie cœliaque, ils sont utilisés pour remplacer les céréales contenant du gluten, notamment dans des farines spéciales, des pâtes et du pain. De plus, les châtaignes sont très riches en potassium, magnésium, phosphore, calcium et en précieux acide folique. Information importante: les châtaignes doivent être travaillées le moins possible avant d’être consommées. Cela permet d’éviter des processus réduisant leur valeur nutritive.

La pomme de terre du Tessin

Il s’agit donc là d’un grand nombre de bienfaits pour la santé. Les ingrédients bénéfiques des marrons déploient également leurs effets dans les vermicelles très appréciés, mais uniquement si on se donne la peine de confectionner soi-même la purée et que l’on renonce ainsi à un excès de sucre. Les repas tels que les vermicelles faisaient autrefois partie du quotidien de la population pauvre du canton du Tessin durant les longs mois d’hiver – bien entendu sans sucre vanillé. Les châtaignes assuraient alors en grande partie sa survie.

Ce produit n'est pas disponible actuellement

Ce produit n'est pas disponible actuellement

Avoir le ventre plein en hiver

Dans les vallées clairsemées du canton du Tessin, on a longtemps considéré que posséder un châtaignier par personne permettait de passer l’hiver car celui-ci offrait un rendement suffisant et assez de nourriture pour au moins trois mois d’hiver. Les plats réalisés à partir des fruits de ces arbres populaires font partie de la «cucina povera», la cuisine des pauvres, qui était très monotone. Dans le Tessin, on ne servait rien d’autre que des marrons bouillis ou grillés matin, midi et soir.

Chauds de préférence

Aujourd’hui, la châtaigne est considérée comme un produit fin. Chez beaucoup d’entre nous, la première bouchée réveille les souvenirs de l’hiver qui s’approche. La saison des châtaignes débute en septembre et se finit en mars. Les meilleurs marrons sont disponibles à partir de fin octobre. On peut les trouver frais, mais aussi sous forme de purée, surgelés, en conserve ou en flocons. Mais ce sont incontestablement les marrons chauds fraîchement grillés qui ont le plus la cote.

Quelques informations intéressantes sur la châtaigne

Les marrons et les châtaignes (Castanea sativa) poussent sur des châtaigniers dont il existe plus de cent variétés différentes. Les marrons sont des châtaignes qui ont été cultivées spécialement pour la consommation et qui doivent satisfaire certaines exigences qualitatives. Les marrons sont plus nobles, plus chers, plus charnus et plus ronds que la châtaigne traditionnelle.

Les marrons ou les châtaignes ramassés soi-même ou venant d’être achetés conservent leur fraîcheur environ une semaine lorsqu’ils sont placés dans un sac en papier au sein du bac à légumes du réfrigérateur; ils peuvent aussi être congelés. On peut également les préparer au four. Pour cela, il convient de les faire tremper préalablement dans de l’eau et de les inciser, puis de les placer sur une plaque de four préchauffée et de les cuire pendant 10 à 15 minutes.

de Marianne Botta Diener,

publié le 23.10.2017


Cela pourrait également vous intéresser: