Une agréable sensation de chaleur

Petit-déjeuner comme un roi? Pas en Suisse. Ce repas jouit d’une importance bien supérieure dans d’autres pays, comme la Chine.

Ce que de nombreux Chinois ne comprennent pas lorsque nous leur parlons de nos habitudes alimentaires, c’est que nous mangions froid. «Pourquoi ne réchauffez-vous pas votre nourriture au micro-ondes?», m’a demandé une fois une Chinoise alors que je lui parlais de bircher et de tartines de confiture. Car même s’il existe des plats froids dans la cuisine chinoise, la nourriture doit généralement être chaude ou brûlante.

Du porridge très apprécié

Ce produit n'est pas disponible actuellement

Ce produit n'est pas disponible actuellement

C’est particulièrement vrai le matin. En Chine, on boit de préférence de l’eau chaude, à qui l’on prête un effet bienfaisant et des vertus curatives. A côté de cela, il existe une incroyable variété de plats chauds, différents selon la région. Dans tout le pays, on connaît et on apprécie le porridge («zhou»). Selon ses goûts, on l’agrémente du riz de la veille cuit à l’étuvée avec de la viande hachée, des oignons nouveaux, des œufs de cent ans ou du tofu fermenté. Les becs sucrés ajoutent quant à eux des haricots rouges ou des baies de goji.

Petit-déjeuner en chemin

Une alternative rapide: du porridge en gobelet

Quand le temps presse le matin mais que l’estomac réclame de la nourriture chaude et bienfaisante, les gobelets de porridge de Migros sont particulièrement adaptés. Il suffit de rajouter du lait, de passer le gobelet au four micro-ondes, et voilà un petit-déj’ chaud prêt à être emporté. Il se décline dans les saveurs pomme-cannelle et miel-vanille et est en vente dans tous les magasins Migros d’une certaine taille.

Avec la vaste offre alimentaire proposée dans la rue, il est nettement plus facile de petit-déjeuner comme un roi. Sur le chemin du travail au cœur de Shanghai, je trouvais, sur une distance de 300 mètres, près de deux douzaines de vendeurs installés et ambulants, qui proposaient des plats chauds sous toutes les formes et dans toutes les couleurs: une galette de pain cuite sur pierre chaude avec de l’œuf, des oignons nouveaux et de la sauce piquante («jian bing»), des petits pains cuits à la vapeur dans des paniers en bambou, garnis de légumes ou de viande («baozi»), des longs beignets frits croustillants («you tiao») et des soupes de nouilles en veux-tu en voilà.

Une tartine de confiture sortie du micro-ondes?

Le petit-déjeuner chaud a également compté parmi les choses qui m’ont le plus manqué lorsque je suis revenue en Suisse après presque trois ans là-bas. Comme je suis une couche-tard, je ne suis pas de ceux qui se lèvent une demi-heure plus tôt le matin pour cuire des œufs et du porridge. Qui sait, peut-être devrais-je essayer la tartine de confiture réchauffée au four micro-ondes?

de Lukas Hadorn


Cela pourrait également vous intéresser: