Allergie aux protéines de lait

Le lait fait partie des principaux allergènes. Les bébés et tout-petits sont avant tout touchés, car leur système digestif n’est pas encore complètement développé. iMpuls explique les symptômes et les produits problématiques.

Produits aha! «sans lait»

Les produits aha! portant la mention «sans lait» sont particulièrement adaptés aux personnes allergiques. Ils sont fabriqués en tenant compte de la problématique spécifique aux allergies et vérifiés par des organismes indépendants. Les produits aha! de Migros garantissent la plus grande sécurité possible.

Occurrence

L’allergie aux protéines de lait est l’allergie alimentaire la plus fréquente chez les nourrissons et les enfants en bas âge. La plupart des enfants concernés (environ 80%) développent une tolérance jusqu’à l’âge scolaire et supportent ensuite le lait et les produits laitiers. L’allergie aux protéines de lait est donc moins courante chez les adultes.

Symptômes possibles

  • Diarrhée
  • Troubles de la croissance, perte de poids
  • Éruptions cutanées

Caséine et protéines de petit-lait

Le lait de vache contient environ 25 protéines différentes. Théoriquement, chacune d’entre elles est susceptible de déclencher une allergie. La plupart des allergies sont toutefois le fait de la caséine ou de la protéine de petit-lait. Ces deux substances étant relativement résistantes à la chaleur, le lait de vache pasteurisé ou UHT n’est en général pas non plus toléré. La caséine est présente dans le lait de tous les mammifères. La protéines de petit-lait est en revanche une exclusivité du lait de vache.

Recommandations alimentaires

Il faut renoncer de manière conséquente au lait de vache et aux produits à base de lait de vache en cas d’allergie aux protéines de lait. Les produits au lait de chèvre et de brebis ne sont pas une alternative valable puisqu’ils contiennent les mêmes protéines ou des protéines très similaires provoquant également des réactions allergiques.

Les produits suivants peuvent contenir du lait ou des substances issues du lait

  • Pain et pâtisseries
  • Sauces et sauces à salade
  • Potages
  • Charcuterie
  • Produits prêts à l’emploi

Tenez compte des indications sur les emballages. Le lait et les produits issus du lait (crème, beurre, fromage, etc.) doivent toujours figurer dans la liste des ingrédients, même s’ils ne sont présents qu’en très petites quantités.

Des traces de lait peuvent également se retrouver par inadvertance dans un produit, au cours du processus de fabrication. Parfois, c’est tout simplement inévitable. La présence éventuelle de traces de produits laitiers doit faire l’objet d’un avertissement (p. ex. «peut contenir du lait») dans la mesure où la valeur limite déterminée par la loi (1 g par kg) est dépassée ou pourrait l’être. Si les traces de produits laitiers sont inférieures à la valeur limite, un avertissement volontaire est tout de même possible.

Publié le 27.06.2017


Cela pourrait également vous intéresser: