Indication des allergènes

Pour les personnes souffrant d’allergie ou d’intolérance, la liste d’ingrédients est la meilleure source d’informations. Tout ce qu’il faut prendre en compte – et quels sont les principaux allergènes.

Lisez la liste des ingrédients

Les ingrédients connus pour déclencher fréquemment des allergies ou être à l’origine d’intolérances (réunis sous le terme d’allergènes) doivent toujours figurer sur la liste des ingrédients des denrées alimentaires emballées. La loi l’exige, même lorsque l’ingrédient n’est présent qu’en faibles quantités ou qu’il est contenu dans l’un des ingrédients du produit.

Le devoir de déclaration est également valable pour les denrées vendues en vrac et la gastronomie. Renseignez-vous auprès du personnel, directement sur place.

Les allergènes les plus courants

Du point de vue de la loi sur les denrées alimentaires, les substances suivantes sont considérées comme les allergènes les plus courants, à l’origine d’allergies et d’autres réactions d’intolérance. Ils doivent toujours figurer dans la liste des ingrédients.

  • Les céréales contenant du gluten (c’est-à-dire froment, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut ou autres variétés hybrides) et les produits qui en contiennent
  • Les crustacés et les produits qui en contiennent
  • Les œufs et les produits qui en contiennent
  • Le poisson et les produits qui en contiennent
  • Les cacahuètes et les produits qui en contiennent
  • Les fèves de soja et les produits qui en contiennent
  • Le lait et les produits qui en contiennent (lactose compris)
  • Le fruits à coques dures (noix), c’est-à-dire les amandes (Amygdalus communis L.), les noisettes (Corylus avellana), les noix communes (Juglans regia), les noix de cajou (Anacardium occidentale), les noix de pécan (Carya illinoiesis (Wangenh.), K. Koch), les noix du Brésil (Bertholletia excelsa), les pistaches (Pistacia vera), les noix de macadamia et du Queensland (Macadamia ternifolia) et les produits qui en contiennent.
  • Le céleri et les produits qui en contiennent
  • La moutarde et les produits qui en contiennent
  • Les graines de sésame et les produits qui en contiennent
  • Le dioxyde de souffre et les sulfites en concentrations supérieures à 10 mg/kg ou 10 mg/l, exprimées en SO2
  • Le lupin et les produits qui en contiennent
  • Les mollusques et les produits qui en contiennent

Que signifie «peut contenir»?

En Suisse, il faut également mettre en garde contre les contaminations non intentionnelles par des allergènes dans la mesure où la valeur limite fixée par la loi est dépassée ou peut l’être. Dans ce cas, le produit portera un avertissement de type «peut contenir…».
Si les quantités problématiques sont inférieures au seuil fixé par la loi, l’avertissement peut également figurer sur l’emballage à titre facultatif.

Des contaminations involontaires peuvent se produire sur les lignes de production ou lors du stockage des matières premières. Dans certains domaines, il n’est malheureusement pas possible de les exclure totalement.

Publié le 27.06.2017


Cela pourrait également vous intéresser: