Fermer

Vivre plus sainement?

Cœliaquie

La maladie cœliaque (cœliakie) touche une personne sur 100 en Suisse et les femmes semblent être plus souvent touchées par cette intolérance au gluten que les hommes. Comment se nourrir sans gluten? Et quels aliments sont naturellement exempts de gluten?

Produits aha! sans gluten

Les produits aha! sans gluten portant la mention «sans gluten» ainsi que le symbole de l’épi de blé barré conviennent particulièrement aux personnes allergiques. Ils sont produits en tenant compte de la problématique de la maladie cœliaque et vérifiés par des organismes indépendants. Les produits aha! de Migros garantissent la plus grande sécurité possible.

Occurrence

La maladie cœliaque est une intolérance de l’intestin grêle au gluten, une protéine des céréales. On estime qu’une personne sur 100 en souffre. De plus en plus d’adultes sont touchés et il semble que la maladie soit plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

Symptômes 

Les symptômes peuvent varier. Chez les adultes, une carence en fer et des problèmes intestinaux sont typiques, tandis que chez les enfants, les principaux problèmes rencontrés sont des troubles de la croissance et du développement. Un test du sang (test des anticorps) effectué par le médecin peut permettre de déceler la maladie. Pour confirmer le diagnostic, une biopsie de l’intestin grêle (prélèvement de tissu de l’intestin grêle) est nécessaire.

Recommandations alimentaires

La thérapie consiste en une alimentation sans gluten pour le reste de la vie du patient. Le gluten est le nom général donné à une protéine contenue dans les variétés de céréales blé, épeautre (y compris épeautre vert), orge, seigle et avoine. Pour se nourrir sans gluten, il est donc nécessaire d’éviter ces variétés de céréales et tous les produits ou aliments qui en contiennent comme le pain, les biscuits, les pâtes, les flocons de céréales, les aliments panés, les sauces à la farine, etc.

Le maïs, le riz, les pommes de terre, le millet, le sarrasin, le soja, etc. sont naturellement exempts de gluten et représentent une bonne alternative. Les aliments de base non transformés tels que le lait, les produits laitiers, la viande, le poisson, les œufs, les légumes, les fruits, les huiles et le sucre conviennent également.

Tenez compte des indications sur les emballages. Les céréales contenant du gluten (farine, amidon, etc.) et les produits issus de ces céréales doivent toujours figurer dans la liste des ingrédients, même s’ils ne sont présents qu’en très petites quantités.

Des traces de gluten peuvent également se retrouver par inadvertance dans un produit, au cours du processus de fabrication. Parfois, c’est tout simplement inévitable. La présence éventuelle de traces de gluten doit faire l’objet d’un avertissement (p. ex. «peut contenir du gluten») dans la mesure où la valeur limite déterminée par la loi (10 mg de gliadine (= 20 mg de gluten) par 100 g de masse sèche) est dépassée ou pourrait l’être. Si les traces de gluten sont inférieures au seuil limite prescrit par la loi, un avertissement volontaire est tout de même possible.

Informations complémentaires

Publié le 24.08.2017


Cela pourrait également vous intéresser: