Fermer

Vivre plus sainement?

Manger sans gluten… et avoir de meilleurs résultats scolaires?

Quelles maladies chroniques ont un impact sur les performances scolaires, et comment? Une étude s’est penchée sur cette question.

Les maladies chroniques peuvent entraîner des résultats scolaires plus mauvais chez les enfants. Toutefois, une étude menée sur des élèves de neuvième classe en Suède montre que ce n’est pas le cas pour la maladie cœliaque (intolérance au gluten).

Comparaison avec des adolescents non touchés par la maladie cœliaque

Les scientifiques ont comparé les performances scolaires de près de 1800 élèves souffrant de maladie cœliaque à celles de plus de 440 000 adolescents de leur âge ne présentant pas cette pathologie auto-immune. Ils ont choisi la neuvième année scolaire car c’est alors que se décide quelle formation future adoptent les enfants.

Plus de 80 pour cent mangeaient sans gluten

Chez des adultes plus âgés souffrant de maladie cœliaque, des chercheurs avaient en partie détecté des préjudices intellectuels dans des précédentes études. Cela concernait principalement les personnes qui continuaient à manger du gluten malgré la maladie ou qui n’y renonçaient que depuis quelques années. Dans l’étude actuelle, plus de 80 pour cent des adolescents concernés se nourrissaient cependant sans gluten.

Ne manquez plus aucun sujet traité par iMpuls: abonnez-vous à notre newsletter.

Quels facteurs favorisaient des notes inférieures

À la différence de la maladie cœliaque, d’autres facteurs pouvaient venir jouer un rôle sur les résultats scolaires. Les enfants grandissant avec un seul parent montraient en moyenne des performances scolaires plus mauvaises que ceux dont les deux parents étaient présents. De même, les enfants qui étaient trop petits pour leur âge à la naissance se caractérisaient par des notes plutôt moins bonnes.

Globalement, les filles affichaient majoritairement de meilleurs résultats que les garçons. Et la progéniture de parents qui avaient fait des études ou qui gagnaient bien leur vie avait en moyenne de meilleures notes à l’école. 

Source: «Archives of Disease in Childhood»

de Dr med. Martina Frei,

publié le 22.11.2018


Cela pourrait également vous intéresser: