Fermer

Vivre plus sainement?

Meal Prep: sur la trace d’une tendance

Meal Prep: tel est le nom de l’actuelle tendance alimentaire. Elle correspond ni plus ni moins à la préparation des repas à l’avance. Derrière ce terme anglais à la mode se cache donc tout simplement la bonne vieille méthode de la précuisson. iMpuls explique les principes de cette tendance.

Apportez-vous votre repas?

Evaluation
Retour à la question

Apportez-vous votre repas? ( Participants)

%
%
%
%

Le quotidien professionnel est souvent agité et nombreux sont ceux qui manquent de temps pour préparer leurs propres plats et manger sainement pendant la pause déjeuner. Souvent, il ne reste d’autre choix que de se rendre au prochain stand take-away ou au magasin fast-food. Pour contrer cela, il existe la tendance «Meal Prep»: le concept de planification et de préparation des menus. Les avantages sont évidents: une alimentation saine et consciente est beaucoup plus facile à mettre en place ainsi. Les repas sont prêts dans le réfrigérateur et il ne reste plus qu’à les réchauffer. La tentation de consommer des en-cas malsains pour calmer les petites faims est donc réduite et des économies de temps et d’argent peuvent être réalisées.

Cuisiner une seule fois, déguster toute la semaine

Le principe est simple: précuire les plats au début de la semaine et placer les portions dans des boîtes en plastique ou des bocaux au réfrigérateur. Les aliments peuvent ensuite être dégustés tout au long de la semaine sans stress. Afin de s’habituer à la nouvelle routine, il est conseillé de préparer uniquement les repas de midi du lundi au vendredi (il est théoriquement possible de préparer également le petit-déjeuner et le souper). Quoi qu’il en soit, vous commencez toujours par la planification des menus. (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Soupe, salade et müesli: les possibilités sont multiples

Les aliments bien adaptés au Meal Prepping sont la poitrine de poulet, le bœuf maigre, le riz, les pommes de terre, le quinoa, les haricots, les lentilles et les légumes. Les poissons et les pâtes ne conviennent malheureusement que dans une certaine mesure, car leur consistance perd rapidement en qualité. Il est donc conseillé de planifier ces repas pour le début de la semaine.

Choisissez deux ou trois ingrédients principaux et mélangez-les avec d’autres ingrédients et différentes épices. Les plats classiques comprennent le poulet avec du riz et des légumes, l’overnight oatmeal (porridge du lendemain), les salades de couscous et de quinoa, les curry ou les soupes.

Le principe de superposition est utilisé pour les salades ou les plats en sauce. Les composants liquides sont placés dans la partie inférieure du récipient afin que les autres ingrédients ne baignent pas dans la sauce. Les astuces de l’industrie alimentaire peuvent également être utilisées: la pomme, par exemple, ne brunit pas lorsqu’elle est arrosée de jus de citron.

Une bonne hygiène alimentaire reste indispensable

L’hygiène alimentaire ne doit en aucun cas être négligée. La nourriture précuite offre un terrain propice à la prolifération des micro-organismes. Les aliments préparés doivent donc être refroidis le plus rapidement possible et être conservés au réfrigérateur. Le Conseil Européen de l’Information sur l’Alimentation (EUFIC) recommande de consommer le riz précuit dans un délai d’un jour car il peut contenir des spores qui ne sont pas éliminées même lorsqu’il est cuit. La laitue coupée est également un terrain idéal pour la prolifération des germes et doit donc être traitée avec un soin particulier.

Outre ses nombreux avantages, le Meal Prepping devrait être considéré d’un œil citrique. Des habitudes alimentaires rigides peuvent être promues, car avec la planification des repas, les calories peuvent théoriquement être comptées et limitées en conséquence.

Produits assortis

de Claudia Vogt,

publié le 14.05.2018


Cela pourrait également vous intéresser: