Fermer

Vivre plus sainement?

Les bons mariages

Quand les épinards et la ricotta ou l’avocat, la limette et la coriandre s’unissent, ce n’est pas par hasard. Le mariage de ces produits apporte aussi de réels bénéfices sur le plan nutritionnel. En effet, plus le spectre culinaire est large, plus l’effet sur la santé est positif.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous faites la sauce de salade avec de l’huile et du vinaigre et non pas avec du ketchup et du bouillon? Certes, vos parents faisaient la même chose. Sans compter que la salade semblerait vraiment fade sans vinaigrette. Nous ignorons toutefois souvent que nombre d’usages culinaires apportent de réels bénéfices sur le plan nutritionnel. L’acidité du vinaigre aide l’organisme à mieux assimiler le fer des végétaux, tandis que l’huile permet l’absorption des vitamines liposolubles, du carotène et des substances apparentées. Certains plats du bassin méditerranéen font montre de génie en matière d’unions. Et la cuisine suisse se distingue aussi dans ce domaine.

Si nos ancêtres ne se piquaient sans doute pas de principes scientifiques, ils procédaient de façon intuitive et empirique, tout en témoignant d’un sens de l’observation qui nous fait souvent défaut aujourd’hui. C’est ainsi que sont nées des pratiques millénaires comme l’Ayurveda, en Inde, ou la diététique chinoise, fondée sur la théorie des cinq éléments, bois, feu, terre, métal et eau. Dans cette dernière, les aliments sont classés selon leur saveur: acide (bois), amère (feu), douce (terre), âcre (métal), ou salée (eau). Pour être équilibré, un repas doit associer tous ces éléments. Il faut de surcroît que les ingrédients soient très frais et représentent un riche éventail de goûts, de couleurs et de consistances. Des règles diététiques qui ont pour but de favoriser une assimilation optimale des nutriments.

Les bons mariages – poursuivez votre lecture ci-dessous

birchermuesli.jpg
birchermuesli.jpg

Muesli

Sur le plan nutritionnel, notre célèbre muesli est en tous points exemplaire. L’avoine est riche en bêta-glucane, une fibre soluble qui ralentit le passage des glucides dans le sang. Cette absorption lente assure énergie et dynamisme sur la durée. La vitamine C des fruits, acide, favorise l’absorption du fer. Quant aux protéines du yogourt, elles complètent de façon optimale celles fournies par l’avoine. Les probiotiques présents dans le yogourt facilitent de surcroît la digestion et le transit intestinal. Peut-on imaginer un meilleur petit-déjeuner?

kartoffel-quark.jpg
kartoffel-quark.jpg

Fromage et pommes de terre

La raclette est un régal! Qui a inventé ce plat merveilleux? Les protéines des pommes de terre et celles apportées par le fromage se complètent idéalement. L’association de ces deux aliments fournit à l’organisme tout ce dont il a besoin. Les pommes de terre en robe des champs accompagnées de Schabzieger composent également un excellent repas. A noter qu’une fondue est aussi délicieuse lorsqu’on remplace le pain par de petites pommes de terre. La combinaison de différentes sources protéiques s’avère essentielle dans le cadre d’une alimentation végétalienne notamment. Le beurre de cacahuètes ou le houmous constituent ainsi d’excellents produits à tartiner.

Tomatensugo.jpg
Tomatensugo.jpg

Sauce tomate

L’huile d’olive et la cuisson favorisent l’absorption du lycopène contenu dans les tomates. On prête à ce caroténoïde une action préventive sur le cancer de la prostate et, peut-être, sur d’autres formes de cancer.

spinat-ricotta-ravioli.jpg
spinat-ricotta-ravioli.jpg

Epinards à la crème et farce ricotta-épinards

Les épinards sont bons pour la santé, mais ils contiennent de l’oxalate, une substance pouvant conduire à la formation de calculs rénaux et inhiber l’absorption du fer et du calcium par l’organisme. Or les produits laitiers neutralisent l’oxalate. Et ça tombe bien, car les cannellonis et les raviolis farcis d’un mélange ricotta épinards sont un régal!

Guacamole.jpg
Guacamole.jpg

Guacamole

Les lipides de l’avocat favorisent l’absorption des nombreux nutriments de la tomate. Quant au jus de citron vert, très acide, il améliore pour sa part l’assimilation du fer présent dans la coriandre. Il prévient aussi l’oxydation de l’avocat, dont la chair conservera, grâce à lui, une appétissante couleur verte. Cette combinaison a tout bon!

garnelen-tapas.jpg
garnelen-tapas.jpg

Gambas à l’ail dans l’huile d’olive

Les Espagnols préfèrent ces grosses crevettes marinées dans un mélange d’huile d’olive et d’ail. Une bonne option, car si les crustacés sont riches en cholestérol, l’huile d’olive et l’ail se chargent de veiller à la santé de nos artères.

curry-gewuerzmischung.jpg
curry-gewuerzmischung.jpg

Curry

Le curry est en fait un mélange de plusieurs épices. Ses différents composants agissent en synergie, ce qui renforce leurs effets bénéfiques pour la santé. Le curcuma, par exemple, contient de la curcumine, un antioxydant aux propriétés anti-inflammatoires et anticancéreuses. Si cette épice est consommée seule, l’intestin n’absorbe qu’une infime partie de la curcumine. L’association avec la pipérine, le principal alcaloïde du poivre noir, également présent dans le curry, multiplie par 1000 l’assimilation de la curcumine. Quant à la capsaïcine, un composé du piment, elle assure la bonne conservation du curry grâce à son action antibactérienne.

mariniertes-fleisch.jpg
mariniertes-fleisch.jpg

Marinade pour BBQ

Faire cuire la viande au barbecue génère des substances potentiellement cancérigènes. Or une marinade ad hoc, riche en antioxydants, permet de réduire ce risque de près de 90%. Les marinades à base de thym et de romarin sont particulièrement efficaces. D’autres herbes aromatiques comme l’origan, la sauge ou le basilic ainsi que l’ail et même la moutarde, neutralisent également ces substances à l’action délétère.

Muesli

Sur le plan nutritionnel, notre célèbre muesli est en tous points exemplaire. L’avoine est riche en bêta-glucane, une fibre soluble qui ralentit le passage des glucides dans le sang. Cette absorption lente assure énergie et dynamisme sur la durée. La vitamine C des fruits, acide, favorise l’absorption du fer. Quant aux protéines du yogourt, elles complètent de façon optimale celles fournies par l’avoine. Les probiotiques présents dans le yogourt facilitent de surcroît la digestion et le transit intestinal. Peut-on imaginer un meilleur petit-déjeuner?

Et en effet, c’est en explorant toute la palette des saveurs et des textures que les cuisiniers avertis pourront tirer le meilleur parti des plats mitonnés, en osant des associations inhabituelles, fruits et viande, pommes de terre et produits laitiers, graisses et légumes, etc. Les synergies qui en résultent aident non seulement l’organisme à mieux assimiler les aliments, mais lui permettent aussi de neutraliser ou d’éliminer des substances toxiques. Combiner des sources variées de protéines incomplètes favorise par ailleurs une bonne couverture des besoins de l’organisme, car les acides aminés se complètent ainsi de façon optimale. Ce point revêt toute son importance pour les personnes qui ne consomment pas de produits d’origine animale, se privant d’une source de protéines de haute qualité nutritionnelle. Si l’art d’associer les aliments se pratique depuis la nuit des temps, nous n’avons pas fini d’explorer le potentiel offert par de judicieuses combinaisons alimentaires. La planète étant devenue un village, profitons-en pour découvrir des denrées et plats en provenance du monde entier.

de Dr med. David Fäh


Cela pourrait également vous intéresser: