Fermer

Vivre plus sainement?

Biotine: la vitamine pour votre beauté?

Ces dernières années, la biotine a connu un véritable boom. Prise sous forme de gélules, elle est censée rendre les cheveux brillants et fortifier les ongles. Mais les bienfaits de cette vitamine B soluble dans l’eau ne sont pas que d’ordre visuel. Elle joue également un rôle décisif dans notre métabolisme.

Les besoins quotidiens de 30 à 60 microgrammes sont contenus dans:
  • Foie de bœuf 30 - 60g
  • Graines de soja 50 - 100 g
  • Son de blé 65 - 130 g
  • Cacahouètes 90 - 180 g
  • Œufs de poule 2 - 4 pièces
  • Flocons d’avoine 150 - 300 g
  • Riz non poli 230 - 460 g
  • Saumon 430 -860 g
  • Epinards 430 - 860 g
  • Haricots 430 - 860 g
  • Farine de blé complète 500 - 1000 g
  • Viande de bœuf 600 - 1200 g
  • Pommes 600 - 1200 g
  • Lait de vache 3,5% 750 - 1500 ml
  • Emmental 1000 - 1500 g

La biotine, parfois appelée aussi vitamine B7, a été chimiquement décryptée en totalité pour la première fois en 1940. Ses fonctions importantes dans l’organisme ont été découvertes petit à petit. La biotine est soluble dans l’eau et appartient au groupe des vitamines B. Elle est très stable, ce qui signifie que ni la lumière ultraviolette ni la chaleur ne peuvent l’altérer.

Un rôle vital dans l’organisme

Dans le corps humain, différentes enzymes sont tributaires de la présence de biotine. Dans cette fonction, elle est importante pour le métabolisme des glucides, des graisses et des protéines. Elle sert surtout de substance pour la construction des cellules et des hormones. Il a en outre été observé que la biotine exerce une influence sur la croissance et la préservation de la peau, des cheveux et des ongles. C’est pourquoi on l’appelait aussi vitamine H (H de Haut, peau en langue allemande). Elle intervient également dans le noyau des cellules afin que les informations du patrimoine génétique soient correctement interprétées. 
(Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Les besoins en biotine sont en général couverts

Jusqu’à présent, il n’a pas été possible d’indiquer les besoins exacts en biotine et on ne dispose donc que de valeurs estimatives. Dans l’intestin humain, les bactéries intestinales sont en mesure de sécréter elles-mêmes de la biotine, ce qui rend difficile une affirmation précise. La quantité éventuelle secrétée dans l’organisme est toutefois contestée, et on suppose qu’elle n’est pas si grande que cela. La Société Suisse de Nutrition (SSN) considère qu’un apport journalier de 30 à 60 µg est raisonnable pour les adultes. En moyenne, la consommation de biotine en Suisse est conforme aux recommandations d’apport.

Présente dans presque tous les aliments

La biotine est présente dans beaucoup d’aliments, mais la plupart du temps en faibles concentrations seulement, sauf dans les abats et la levure, ces denrées jouant toutefois un rôle plutôt insignifiant dans notre alimentation. En Suisse, lait et produits laitiers, œufs, produits à base de céréales complètes et légumes secs font partie des principaux aliments assurant la couverture des besoins en biotine.

Une carence est extrêmement rare et un surdosage certainement impossible

Une carence en biotine due à un apport insuffisant survient extrêmement rarement car cette vitamine est présente dans un très grand nombre de denrées alimentaires. On suppose que les premiers symptômes de carence sont des inflammations de la peau, notamment dans la région des commissures des lèvres, où apparaissent ce que l’on appelle des rhagades. D’autres symptômes peuvent être des douleurs musculaires, des dépressions et la perte de cheveux. Il existe quelques groupes de personnes présentant un risque accru de carence en biotine. C’est ainsi que des carences se produisent plus fréquemment chez les alcooliques et les personnes souffrant de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. A ce jour, aucun surdosage n’a été observé.

Produits associés

de Claudia Vogt,

publié le 06.04.2018


Cela pourrait également vous intéresser: