Fermer

Vivre plus sainement?

Jeûne – à quoi faut-il veiller

Les cures de jeûne sont très populaires. Pourtant, les bienfaits effectifs du jeûne sont contestés. Une chose est sûre: jeûner ne fait pas maigrir.

Jeûner pour maigrir sur le long terme? Oubliez cette idée, les experts sont unanimes à ce sujet. Car les kilos perdus reviennent vite – et il y en a parfois même plus qu’avant le jeûne. Après la période de privation, le corps fait en effet trop rapidement le plein de réserves pour se préparer aux prochains sacrifices.

Pour les médecins, les toxines sont un mythe

Du point de vue de la médecine classique, le renoncement volontaire à la nourriture comporte des risques: les calculs biliaires et les crises de goutte, par exemple, sont plus fréquents après des cures de jeûne. De plus, il n’existe pas de toxines dont le corps devrait être libéré. Celui-ci dispose, quand il est en bonne santé, d’un système de nettoyage à toute épreuve. Les produits finaux du métabolisme sont évacués par l’intestin et les reins.

Plus de temps pour nous

Toutefois, le jeûne peut aussi avoir des effets positifs. Lorsque nous renonçons sciemment à la nourriture, nous sommes plus attentifs aux sensations de faim et de satiété. Et quand nous ne mangeons pas, nous avons plus de temps pour nous. Un temps que nous pouvons utiliser pour remettre en question et changer éventuellement sur le long terme nos habitudes de vie et de consommation.

Différents types de jeûne

Régime de jus

Dans ce régime, vous buvez un à deux litres de jus de fruits et de légumes répartis sur toute la journée. Le mieux est de faire vous-même vos jus. Vous pouvez aussi les acheter en magasin ou recourir aux cures de jus à composition spéciale que l’on trouve dans les drogueries et les magasins diététiques. Vous devez toujours veiller à ce que ces jus ne contiennent pas de sucres ajoutés. Les smoothies ne conviennent pas, car ils sont généralement trop riches en sucre.

Principaux points à prendre en compte pour le jeûne
  • Le jeûne convient uniquement aux personnes en bonne santé.
  • Les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, les patients atteints de tumeur et les malades chroniques ne devraient pas jeûner.
  • Ne pas jeûner pendant plus de sept jours.
  • Veiller à une détente suffisante, éviter de travailler si possible pendant la période de jeûne.

Equilibre acido-basique

Cette méthode de jeûne a pour but de rééquilibrer le niveau acido-basique. Les produits acidifiants sont proscrits, comme par exemple les produits laitiers, la viande et les sources d’amidon telles que le pain et les pâtes. Les légumes, les fruits et les pommes de terre sont autorisés. Les personnes en bonne santé n’ont toutefois pas à craindre d’acidose causée par la nourriture. Différents systèmes tampons de notre corps régulent la concentration acido-basique dans le sang et la maintiennent constante.

Jeûne à intervalles

Dans le jeûne à intervalles, on renonce à toute nourriture pendant un à deux jours. Les jours de jeûne, on ne boit généralement que de l’eau ou du thé non sucré. Autre possibilité de jeûne à intervalles: le «dinner cancelling». Dans cette méthode, on renonce tout simplement au repas du soir. Il ne faut plus rien manger après 17h00, jusqu’au lendemain matin. Seuls l’eau et le thé et les tisanes sont permis. Cette méthode est à recommander uniquement aux personnes qui prennent un petit-déjeuner et ont le temps de manger un repas équilibré à midi.

Publié le 06.07.2017,

de Claudia Vogt


Cela pourrait également vous intéresser: