Fermer

Vivre plus sainement?

Calmer efficacement la sensation de faim

Quelles sont les meilleures méthodes pour calmer la faim? Cinq ou six repas répartis sur la journée ou trois repas à heures fixes? Susanne Emmisberger, diététicienne, nous renseigne.

Différentes situations de la vie, telles que des heures de travail irrégulières, des tâches physiques plus ou moins intenses ou encore l’allaitement, mais aussi des choix personnels, peuvent déterminer le nombre de repas que nous prenons. «Il n’y a pas de règle absolue pour les personnes en bonne santé.» Pour calmer les petites faims, Susanne Emmisberger recommande de prendre des en-cas, par exemple un fruit, un petit pain complet, un yaourt ou quelques fruits à coque. «Les collations idéales contiennent peu ou pas de sucre, sont riches en fibres et renferment des vitamines et des minéraux.» Aux personnes qui surveillent les calories, elle conseille un grand verre d’eau pour apaiser la sensation de faim. «L’eau, qui ne contient aucune calorie, est toujours la meilleure façon d’étancher la soif.»

De «l’eau aromatisée» pour lutter contre la faim

zitronen.jpg
zitronen.jpg

Le choix entre eau du robinet et eau minérale est une affaire de goût. L’eau minérale contient du magnésium, du calcium, du sodium et du fer, mais ces minéraux peuvent aussi être ingérés par le biais d’une alimentation saine complète, riche en fruits et en légumes. Le conseil de la diététicienne: «Avec quelques gouttes de citron ou d’orange, vous pouvez aromatiser votre eau – qui est alors fraîche et saine.»

En parlant d’eau: pour l’alimentation, mais aussi pour la soif, notre cerveau joue un rôle essentiel. En allemand, le mot soif «Durst», vient en effet du vieux haut-allemand. Il renvoie ainsi à la sécheresse (ressentie dans la gorge). Le cerveau envoie des signaux de soif lorsque la proportion en eau dans le corps a diminué d’environ 0,5%. Toutefois, la sensation de soif se fait non seulement sentir lorsque le pourcentage d’eau diminue, mais aussi quand nous avons trop de sel dans le sang, généralement parce que nous avons mangé des aliments trop salés.

Chez les personnes âgées notamment, cette corrélation entre soif et besoin en liquides peut fortement se dérégler: les seniors n’ont souvent pas la sensation de soif, mais ils doivent impérativement boire (davantage) pour éviter une déshydratation du corps.

Le thé rassasie et stimule

Ce produit n'est pas disponible actuellement

Ce produit n'est pas disponible actuellement

Outre l’eau, Susanne Emmisberger, qui travaille au Felix Platter-Spital de Bâle en tant que cheffe du service diététique, considère le thé comme un désaltérant très intéressant. La théine, la substance excitante présente dans le thé, fait de lui un stimulant doux. De plus, la forte teneur en tanins a une action apaisante sur l’estomac et la muqueuse intestinale. «Les thés aux fruits contiennent aussi beaucoup de vitamine C, surtout les variétés au cynorrhodon, aux fleurs d’hibiscus, au cassis et aux baies de sureau, tout comme l’argousier.» Last but not least: «Le thé aux feuilles de menthe fraîche donne rapidement un coup de fouet. La menthe rafraîchit, car les récepteurs corporels sensibles au froid sont stimulés sans qu’il ne fasse réellement frais». Si la faim se fait sentir, il est conseillé d’adopter le flegme anglais: attendre et boire du thé.

Publié le 06.07.2017,

de Markus Sutter


Cela pourrait également vous intéresser: