Carina Portner se donne une année

A l’issue du programme de Weight Management, Carina Portner, 26 ans, aimerait porter des vêtements de taille 38.

carina-portrait.jpg
carina-portrait.jpg

«Ce qui me motive, c’est l’idée d’être de nouveau à l’aise dans mes vêtements. Et ma plus grande motivation est de voir le chiffre diminuer sur la balance», déclare la jeune femme, responsable Comptabilité créditeurs. L’alimentation a certes son importance, mais le principal, c’est de faire de l’exercice. «Sans sport, je n’ai aucune chance de perdre du poids». Jusqu’à l’âge de 20 ans environ, elle était plutôt filiforme, selon ses propres dires. Ce n’est qu’après qu’elle a commencé à grossir. Des kilos qu’elle entend bien perdre maintenant dans ce duel avec sa sœur.

Pourquoi as-tu décidé de maigrir avec ta sœur?

Parce que je ne me sens pas bien dans mon corps. Le fait que nous le fassions ensemble était une décision spontanée.

Est-ce du travail d’équipe ou une concurrence motivante?

Pour moi, c’est plutôt du travail d’équipe.

Combien de temps te donnes-tu pour atteindre ton poids idéal?

Le plus tôt sera le mieux, évidemment, mais je me laisse un an: je suis bien consciente que ces kilos, je ne les ai pas accumulés en un mois.

Comment gères-tu la pression des lecteurs qui vont suivre tes efforts?

Je ne le ressens pas comme une pression. J’espère surtout réussir à motiver ceux d’entre eux qui souhaitent, comme moi, perdre du poids.

As-tu déjà essayé auparavant de maigrir?

J’ai déjà essayé plusieurs régimes, du «Dukan» au «Metabolic Balance», en passant par le «Slow Carb» et le «Low Carb». Et tous ces régimes se sont soldés par le même échec: des recettes trop spéciales, des ingrédients qu’il est difficile d’obtenir – au bout d’un moment, je n’en avais plus envie.

Crois-tu que ta sœur atteindra son objectif?

Oui. C’est quelqu’un de très déterminé. Quand elle veut quelque chose, elle met tout en œuvre pour l’obtenir.

de Silvia Schütz


Cela pourrait également vous intéresser: