Perdre du poids sans le reprendre

Les régimes amaigrissants promettent bien des choses. Pourtant, ils font souvent plus de mal que de bien. Pourquoi en est-il ainsi et pour quelles raisons restent-ils si populaires?

Les mesures diététiques visent aujourd’hui principalement à réduire le poids. Notre apparence physique est en effet une carte de visite et une condition importante de notre ascension sociale. Le régime d’amaigrissement le plus populaire actuellement demande de renoncer en grande partie aux glucides. Cette méthode ne date pas d’hier. Il y a 150 ans, le Britannique William Banting est arrivé en tête des ventes avec son ouvrage low-carb, traduit en plusieurs langues. Comme jadis, ce régime peut encore contribuer aujourd’hui à faire fondre rapidement les kilos. Mais comme autrefois, la joie de la silhouette retrouvée n’est que de courte durée. La seule chose qui a changé, c’est la jungle de programmes d’amaigrissement, dans laquelle il est difficile de s’y retrouver.

Les régimes restrictifs simulent la famine

orange-schneiden.jpg

Lorsque nous absorbons moins de calories que ce dont notre corps a besoin, celui-ci tire la sonnette d’alarme: le métabolisme augmente son efficacité afin de ne rien gaspiller, la production de chaleur diminue et nous ne nous déplaçons que lorsque cela est vraiment nécessaire. Ce mode de veille a permis à nos ancêtres de survivre lorsque les chasseurs revenaient une fois de plus bredouilles après une chasse ou lorsque la cueillette était maigre. La surabondance n’était pas un problème à cette époque, car elle était toujours de courte durée. Quand il y avait trop à manger, il fallait réaliser des réserves autant que faire se peu.

Par conséquent, il n’existe pas, lors d’une prise de poids, de mesures protectrices comme avec la perte de poids. Bien au contraire: les changements favorisent même une nouvelle prise de poids. Nos bourrelets ne disposent pas de mécanismes permettant d’éviter un nouveau grossissement. En raison de son environnement, l’homme s’est donc adapté à réduire sa dépense énergétique en cas de manque de nourriture et à remplir rapidement ses réserves sans limites en présence d’un excès de nourriture: ce phénomène physiologique conduit au tristement célèbre effet yoyo ou à une reprise de poids à la fin du régime.

Selon quels critères puis-je juger d’une offre d’amaigrissement?

Prudence lorsque vous voyez les propositions suivantes

  • Les aspects de santé ne sont pas abordés
  • Prescrivent des schémas rigides avec des aliments interdits ou obligatoires
  • Aucun effort mental ni physique n’est demandé
  • Donnent des garanties: «comment perdre 15 kilos en 10 jours»
  • Suggèrent une perte de poids sans efforts ni changement d’alimentation
  • Les offres de la catégorie «Trop beau pour être vrai»
  • Font des affirmations irréalistes: suppriment la faim, absorbent la graisse dans l’estomac, font fondre les bourrelets de graisse
  • Supposent la consommation de certains produits: comprimés, poudres, repas de substitution, vitamines

Plutôt dignes de confiance

sportlerinnen-am-fluss.jpg
  • La santé est au premier plan
  • Repose sur des études scientifiques solides
  • Se basent sur de l’exercice physique, une alimentation équilibrée et un comportement alimentaire sain
  • Promeuvent l’initiative personnelle, transmettent des connaissances utiles
  • Réduction pondérale réaliste, adaptée aux possibilités individuelles et focalisée sur la préservation de la santé

Types de régimes

  • Low Carb (pauvre en glucides) (Banting, Atkins, Montignac, régime Hollywood, Dukan)
  • Beaucoup de viande, peu de transformation: régime préhistorique (Worm), régime paléolithique
  • Régime Low Fat (pauvre en graisses)
  • Régime génotype, groupe sanguin, métabolisme: prescriptions et interdictions d’aliments
  • Basé sur des produits: Herbalife, Precon, Formoline
  • Seulement hypocalorique: régime 800 kcal, BLM (bouffe la moitié)
  • Régime à recettes: reproduire des menus, plans hebdomadaires (Brigitte)
  • Maigrir en groupe et selon des feux tricolores: Weight Watchers
  • Renoncer aux calories: jeûne, jeûne intermittent
  • Exclusion de certains aliments: régime dissocié, cure basique, régime végane, régime macrobiotique
  • Régimes de stars: Karl Lagerfeld, Gwyneth Paltrow, Heidi Klum
  • Seuls quelques (groupes d’) aliments autorisés: ananas, soupe au chou, jus de légumes

Publié le 06.07.2017,

de Dr med. David Fäh


Cela pourrait également vous intéresser: