Fermer

Vivre plus sainement?

Alimentation végétarienne – voici ce que vous devez savoir

Quelles formes d’alimentation végétarienne existent? Si l’on souhaite devenir végétarien, à quoi faut-il veiller? Ce qu’il faut savoir sur la façon de s’alimenter sans viande.

1. Quelles formes d’alimentation végétarienne existent?

Il existe plusieurs formes d’alimentation végétarienne. De manière générale, les végétariens ne consomment pas de viande, de poisson ni d’aliments à base de ces produits et se tournent donc vers des denrées d’origine végétale. On fait alors la distinction entre les formes suivantes d’alimentation végétarienne selon la consommation ou non de lait et/ou d’œufs ainsi que de leurs dérivés:

  • Ovo-lacto-végétarien; peut consommer du lait et des œufs
  • Ovo-végétarien; peut consommer des œufs
  • Lacto-végétarien; peut consommer du lait
  • Végane; peut consommer uniquement des aliments d’origine végétale
  • Fruitarien; adopte une forme de véganisme très stricte. Il se nourrit exclusivement de baies, de noix, de graines ou de fruits qui sont cueillis sans porter atteinte à la plante.
  • Pesco-végétarien; consomme du poisson et des produits provenant d’animaux vivants tels que le miel, les œufs et le lait. Il renonce toutefois à la viande.
  • Flexitarien; préfère les aliments de qualité bio et consomme moins de viande et de poisson, sans y renoncer complètement.

2. À quoi faut-il veiller si l’on opte pour une alimentation sans viande?

Il ressort d’un rapport de la Commission fédérale de l’alimentation de l’Office fédéral de la santé publique qu’une alimentation ovo-lacto-végétarienne équilibrée est considérée comme saine et convient à une large tranche de la population. Des études prouvent que les végétariens meurent moins souvent de maladies cardiovasculaires et présentent un meilleur profil lipidique. Avec ou sans viande: selon les nutritionnistes, une alimentation variée est de rigueur.

3. À quoi puis-je reconnaître un produit végétarien?

vegane und vegetarische Labels
vegane und vegetarische Labels

On reconnaît les produits végétariens et véganes au label V vert et à la fleur végane. Ces labels sont reconnus dans le monde entier. La déclinaison végétarien ou végane du label V indique de quelle catégorie il s’agit. 

4. Combien de gens sont végétariens?

Selon un sondage mené par la société d’étude de marché DemoSCOPE, en 2017, sur mandat de Swissveg, près de 14% de Suisses sont végétariens, dont parmi eux 3% de véganes. À cela s’ajoutent 17% de flexitariens (cf. galerie de photos). «Au total, près d’un tiers de la population consomme volontairement moins de viande ou pas de viande du tout», expliquent les représentants des végétariens et véganes de notre pays. Si l’on considère comme végétariens uniquement les gens qui renoncent rigoureusement à la viande, l’on obtient alors 1,5% de véganes et 6,8% de végétariens. 8,4% de la population suisse ne consomment jamais de viande ou de poisson. Cela correspond à 672 000 personnes, soit à peu près la population des cantons de Genève et des Grisons.

5. Depuis quand le végétarisme existe-t-il?

Les premiers adeptes du végétarisme historiquement prouvés sont les «orphiques» grecs qui vécurent autour de l’an 600 avant J.-C. Ils renonçaient à la viande par conviction religieuse et philosophique. Les «orphiques» croyaient en la réincarnation de l’âme dans le corps d’humains et d’animaux après la mort. Ils cherchaient à se racheter en menant une vie d’ascèse et par des rites de purification qui leur interdisaient notamment de manger de la viande et des œufs, ainsi que d’utiliser la laine des animaux.

de Rüdi Steiner,

publié le 23.11.2018


Cela pourrait également vous intéresser: