A la pleine lune sur les Heuberge

C’est lors d’une randonnée à ski que Bettina a découvert les Heuberge. Ce paysage montagnard lui a plu. Il séduira aussi les randonneurs d’hiver, de préférence à la pleine lune.

heuberge-nacht.jpg
heuberge-nacht.jpg

Bettina recommande le chemin de randonnée hivernale pour changer des sports d’hiver habituels. «J’associe toujours les randonnées d’hiver à une fondue le soir et à une descente en luge dans la vallée, de préférence à la pleine lune.» Passionnée par les randonnées à ski, cette Argovienne de 35 ans a cédé au charme du paysage des Heuberge.

Un circuit avec des possibilités de haltes

Depuis le refuge Arflina, le chemin de randonnée hivernale monte jusqu’au col de l’Arflina-Furgga, puis revient en passant par le refuge Heuberge. Bettina, bonne marcheuse, fait le parcours en deux heures. Selon elle, il existerait aussi un chemin pour descendre, mais il n’est pas toujours préparé.

Le refuge Heuberge dégage un charme de chalet alpin, auquel concourent notamment les soirées fondue. Ces rencontres très fromagères se terminent fréquemment par une descente sinueuse en luge de 12 kilomètres, de 1100 m de dénivelé vers la vallée. Les Heuberge sont connues pour cela auprès des gens du cru.

Planifier et réserver

«Pour ceux qui se décident au dernier moment, cela peut être difficile», commente Bettina, «car à partir de 16 heures, il faut réserver le bus à l’avance dans la vallée.» La route menant aux Heuberge est aussi la piste de luge, raison pour laquelle les particuliers ont l’interdiction d’y circuler. Pour six personnes au minimum, les bus circulent toutes les heures à partir de 16h15 au départ de la scierie de Fideris. Le matin, ils roulent sans réservation de 9 à 13 heures selon une cadence semi-horaire.

En lien avec le sujet

Publié le 08.02.2017,

de Silvia Schütz


Cela pourrait également vous intéresser: