Une randonnée d’hiver entre deux mondes

Originaire du canton de Schwyz, Franz a grandi près du lac de Zurich et considère Ricken comme un lieu parfait pour une randonnée hivernale.

ricken-schnee.jpg

Ricken, petit village sur le col du même nom dans le canton de Saint-Gall, se situe entre le lac de Zurich et le Toggenburg, à 800 mètres d’altitude. Une partie du village appartient à Gommiswald, près du lac supérieur de Zurich et l’autre, avec l’église, à Wattwil au Toggenburg. Dans le village de Ricken, les habitants s’appellent donc mutuellement, de part et d’autre de cette frontière, «ceux qui habitent de l’autre côté de Ricken».

Monter à pied, descendre en luge

«Il y a deux chemins de randonnée dans le village, et un qui monte vers l’Alp Egg, depuis lequel j’ai souvent dévalé la pente en luge autrefois – une descente rapide et variée» déclare Franz, âgé de 58 ans. Son visage prend alors un air juvénile. A l’époque, il doublait rapidement les filles, qui étaient plus peureuses. Une cicatrice sur son genou montre encore qu’il laissait bien les filles derrière lui, mais pas tous les arbres.

Quatre kilomètres et 400 m de dénivelé

Pour aller au restaurant sur l’Alp Egg, situé à près de 1200 mètres d’altitude, il faut franchir un dénivelé de 400 mètres. Les promeneurs ne peuvent s’y rendre qu’à pied par le chemin de randonnée qui monte pendant quatre kilomètres au bord de la piste de luge. En semaine, celle-ci est ouverte jusqu’à 22h30 et le week-end jusqu’à 23h30. En effet, faire de la luge de nuit et par pleine lune est très apprécié dans la région. Lorsqu’il y a de la neige, le nouvel aubergiste, considéré comme novateur dans le village, a fort à faire jusqu’à ce que le dernier lugeur prenne le chemin du retour.

Ricken: plan avec chemins de randonnée et de luge (et pistes de ski de fond)

 

En lien avec le sujet

Publié le 08.02.2017,

de Silvia Schütz


Das könnte Sie interessieren: