Où pratiquer le stand-up-paddling

Glisser sur l’eau debout sur une planche est à la mode depuis déjà quelque temps. Où les débutants devraient-ils s’exercer? Comment choisir sa planche? Tour d’horizon.

Ce produit n'est pas disponible actuellement

Ce produit n'est pas disponible actuellement

En voyant les premiers adeptes du stand-up paddle glisser sur les lacs, les spectateurs présents par hasard ont sans doute plus d’une fois fait l’association avec les pêcheurs polynésiens. Ces temps sont révolus. Ceux qui en ont envie louent un stand-up-paddle (SUP) et donnent leurs premiers coups de rames. Ramer sur une planche est autorisé sur tous les plans d’eau publics et interdit sur ceux qui sont privés. Ces derniers sont d’ailleurs le plus souvent de très petits lacs qui se prêtent mal à ce sport aquatique utilisant large planche et pagaie encombrantes, ce qui demande en effet déjà un peu de place.

Les lacs conviennent pour les débutants

Bien que le paddling soit également autorisé sur les rivières, le choix d’un lac est recommandé pour les débutants ou les amateurs de paddling debout plutôt inexpérimentés. Dans les conditions météorologiques habituelles, les eaux d’un lac ne sont pas trop agitées. Il est conseillé de rechercher des endroits où il y a peu de monde dans et sur l’eau, avec à proximité immédiate si possible un loueur de matériel ou même une école proposant des cours pour débutants. En ce qui concerne les rivières, les débutants en stand-up-paddling ne devraient s’y risquer qu’accompagnés par une personne expérimentée, si possible professionnelle. Les eaux vives impétueuses des Alpes et des Préalpes sont souvent déjà à exclure, ce qui restreint fortement le choix.

Un sport à la mode: glisser sur l’eau

Le mieux est de prendre des cours. Si vous souhaitez aller directement sur l’eau, les astuces suivantes ne remplacent certes pas les conseils ou l’accompagnement, mais facilitent un peu les premiers essais. 

  • Demandez des conseils pour le choix de la planche de location, notamment si vous ne prenez pas de cours. En fonction de votre taille, de votre poids et de votre mobilité, vous avez besoin d’engins très différents. 
  • Au début, dans la mesure du possible, ne sortez jamais en paddle avec l’aide du vent et surtout pas en étant allongé sur la planche pour faciliter les choses. Vous risquez d’être obligé d’appeler au secours au milieu du lac à cause du vent, de votre manque d’expérience et de muscles peu entraînés. Il vaut mieux ramer d’abord contre le vent et vite revenir à terre si besoin.
  • Testez préalablement différentes positions sur la planche dans des conditions de vent plutôt faible avec peu de bateaux pouvant vous gêner. Quelques chutes dans l’eau font aussi tout simplement partie de l’apprentissage. Ne négligez jamais votre sécurité, vous avez tout à y perdre. Ce sport nécessite seulement du mouvement. A vélo aussi, vous finissez aussi par perdre carrément l’équilibre en dessous de 5 ou 6 km/h... 

Lacs pour le stand-up-paddling

aegerisee.jpg

Lac d’Ägeri

Ce lac situé à l’est de Zoug convient très bien pour les débutants en SUP grâce au faible nombre de bateaux de lignes régulières et d’embarcations de sport et à quelques endroits idéaux pour mettre la planche à l’eau. Sur l’ancienne route nationale A3, à Oberägeri, pratiquement au bord du lac, on trouve à essayer, à louer ou à acheter des planches de paddle en bois (hardboards) ou des alternatives gonflables plus mobiles (inflatable SUP-boards/SUP) à la boutique spécialisée SUP-Piraten-Shop.

zuerichsee.jpg

Lac de Zurich

Le lac de Zurich est nettement plus long et plus grand. Toutefois, il y a aussi le risque d’y être beaucoup plus dérangé par d’autres usagers. L’idéal ici, ce sont les multiples possibilités de cours, permettant ainsi aux professionnels d’une part de prendre en compte la question de la sécurité pour les premières fois et d’autre part d’expliquer les règles et les modes de comportement pour les activités individuelles suivantes. 
L’école de wakeboard Ceccotorenas, à Stäfa (Bahnhofstr. 2, ceccotorenas@indiana.ch) propose des cours individuels sur inscription préalable et fournit le matériel, des cours en groupe étant aussi organisés quatre jours par semaine au complexe balnéaire situé près de l’entrée du port (Mythenquai 9, 044 201 38 89 / seebad@indiana.ch).

murtensee.jpg

Lac de Morat

Dans la région des trois lacs, grâce à sa surface réduite et à la proximité des lacs de Neuchâtel et de Bienne, débuter sur le lac de Morat en vaut la peine. Depuis Nant, près de la colline de Vully, les cours de l’école de stand-up du Seeland, avec possibilités de location et d’essai de l’équipement de paddle, facilitent l’initiation (contact: info@seelandstandup.ch). 

lago_maggiore.jpg

Lac Majeur

Qui apprécie ce grand lac et souhaite se renseigner préalablement sur les zones de SUP convenant pour les débutants peut ensuite commencer à s’aventurer à la surface du lac Majeur en ramant debout sur une planche. Il y a là de vastes possibilités de sports nautiques permettant la pratique de nombreuses activités différentes. Plus exactement à Tenero, à l’est de Locarno. Watersports Tenero propose une offre abondante en matériel et des contacts avec des organisateurs de cours.

Lac d’Ägeri

Ce lac situé à l’est de Zoug convient très bien pour les débutants en SUP grâce au faible nombre de bateaux de lignes régulières et d’embarcations de sport et à quelques endroits idéaux pour mettre la planche à l’eau. Sur l’ancienne route nationale A3, à Oberägeri, pratiquement au bord du lac, on trouve à essayer, à louer ou à acheter des planches de paddle en bois (hardboards) ou des alternatives gonflables plus mobiles (inflatable SUP-boards/SUP) à la boutique spécialisée SUP-Piraten-Shop.

de Reto Meisser


Cela pourrait également vous intéresser: