Fermer

Vivre plus sainement?

«Patrick, on a gagné!»

Nathalie Strübin, de Muttenz, fait partie des heureux gagnants des jeux estivaux iMpuls: grâce à un selfie pris dans le cadre du défi du loup, elle peut faire ses courses pendant un an chez Migros pour un montant de 5200 francs. C’est grâce à son fils de trois ans qu’elle a participé au concours.

«Vous ne pourriez pas croire à quel point j’ai vraiment besoin de ce gain actuellement», déclare Nathalie Strübin, ravie, en riant de bon cœur. Elle a en effet appris récemment avoir gagné un bon d’achat Migros d’une valeur de 5200 francs. Et elle sait déjà ce qu’elle va en faire: «Mon mari et moi, on va s’offrir un bon morceau de viande au rayon boucherie.»

Leur fils de trois ans ne devrait pas non plus être oublié. Il pourra lui aussi satisfaire un souhait, peut-être même se verra-t-il offrir la niveleuse dont il a tellement envie. Car cet enfant a quand même grandement contribué à la participation de sa mère au tirage au sort!

Une découverte fortuite des sportifs en bleu

Mais prenons les choses dans l’ordre. Nathalie Strübin a appris l’existence des jeux estivaux iMpuls sur Internet. «Je savais qu’il y avait deux sportifs en bleu dont on devait faire un selfie», raconte-t-elle. Ce samedi, elle n’était toutefois pas partie à la chasse aux selfies, mais à la parade Basel Tattoo avec son fils. Tous deux se tenaient un peu en retrait et profitaient de l’atmosphère de fête. «C’est mon fils qui a découvert les deux silhouettes bleues en premier», déclare N. Strübin.

Sans plus tarder, elle a pris un selfie avec les sportifs et l’a téléchargé le soir sur le site Web iMpuls. Une chance, car quatre jours plus tard seulement, le jury lui annonçait qu’elle était l’heureuse gagnante! Lorsqu’elle a reçu l’e-mail, elle s’est montrée un peu sceptique. Elle a alors lu trois fois le courrier et a vérifié l’expéditeur. «Quand j’ai été sûre que ce n’était pas un spam ni une plaisanterie, j’ai littéralement explosé de joie, j’ai couru dans le jardin vers mon mari et j’ai crié: Patrick, on a gagné!».

Un gain qui vient alléger le budget

Avec un jeune enfant commun et un adolescent issu de la première union du mari, la famille doit respecter un budget savamment calculé. Les économies sont particulièrement de mise au niveau des dépenses quotidiennes, et surtout des courses alimentaires. «Ce bon d’achat allège nettement notre budget. Je suis heureuse de pouvoir faire des courses chez Migros sans me restreindre», déclare la gagnante, et d’ajouter après une courte pause: «Mon mari et moi, nous voulons aussi faire profiter mon frère de ce gain, et nous l’inviterons à faire de grosses courses.» Selon les dires de N. Strübin, celui-ci traverse en effet une mauvaise passe financière et sa compagne est atteinte de diabète. «Ce petit coup de main lui sera certainement très profitable», commente-t-elle avec soulagement.

de Regula Burkhardt-Lehmann,

publié le 11.06.2018


Cela pourrait également vous intéresser: