Fermer

Vivre plus sainement?

7 500 pas sont aussi bénéfiques que 10 000

La «règle des 10 000 pas» ne tient plus vraiment debout. Chez les femmes âgées, 3 000 pas entraînent déjà des bénéfices mesurables.

10 000 pas par jour: tel serait, paraît-il, l’objectif à atteindre chaque jour pour rester en forme. D’après des scientifiques de la Harvard Medical School, on ne sait pas encore exactement d’où vient ce chiffre.

Il se pourrait qu’il provienne d’une campagne publicitaire pour un podomètre japonais lancé sur le marché en 1965, dont le nom signifiait littéralement «compteur des 10 000 pas».

Ne manquez plus aucun sujet traité par iMpuls: abonnez-vous à notre newsletter.

Une mesure sur une durée courte… qui en dit long!

Puisqu’aucune recommandation scientifique ne vient appuyer la règle des 10 000 pas, les scientifiques ont mené des recherches plus approfondies à ce sujet. Pour ce faire, ils ont analysé les résultats d’une étude américaine à grande échelle à laquelle ont participé près de 40 000 femmes.

Dans le cadre d’une étude quasi-expérimentale, environ 18 000 femmes avaient porté pendant sept jours un podomètre au niveau des hanches. Une courte durée qui, semble-t-il, suffirait à prédire de manière très fiable le nombre de pas qu’une personne effectuera quotidiennement au cours des années suivantes.

Un effet bénéfique à partir de 3 000 pas

Dans les quatre années qui ont suivi cette étude, 504 des participantes sont décédées. Y a-t-il un lien entre leur décès et le nombre de pas qu’elles ont faits au quotidien? La réponse est oui.

Chez les femmes qui avaient effectué 3 000 pas ou plus chaque jour, le risque de mort prématurée était nettement diminué. Chez celles qui avaient fait près de 4 400 pas par jour, il était même réduit de moitié environ. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

L’exercice au quotidien, c’est la santé!

Tout sur le sujet

Le nombre idéal de pas

Le taux de décès était inversement proportionnel au nombre de pas effectués – jusqu’à environ 7 500 pas. 10 000 pas par jour n’ont presque rien apporté de plus que 7 500 pas.

Une des difficultés de ce type d’étude réside dans le fait que les personnes gravement malades bougent moins et décèdent souvent prématurément, ce qui peut fausser les résultats.

Plus de 5 000 pas

Toutefois, même lorsque les chercheurs ne tenaient compte dans leur analyse que des femmes qui jugeaient leur santé «excellente», le résultat était le même.

Elles étaient âgées de 72 ans en moyenne et effectuaient 5 500 pas par jour.

Source: «Jama Internal Medicine»

de Dr med. Martina Frei,

publié le 06.08.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bilan de santé de medbase

S'abonner