Fermer

Vivre plus sainement?

Un entraînement plus court fait perdre davantage de poids

Des chercheurs ont déterminé quel entraînement permet de brûler rapidement le plus de graisses.

Quel est le meilleur type d’entraînement pour perdre du poids? Pour le savoir, une équipe de spécialistes de sciences du sport a évalué 36 études comparant les effets d’un entraînement modéré à ceux d’un entraînement fractionné à haute intensité (HIIT) et d’un entraînement fractionné avec sprints (SIT).

La masse adipeuse des participants à ces études a baissé en moyenne de 3,4 pour cent dans le cas d’un entraînement modéré, de 6 pour cent avec un entraînement fractionné à haute intensité et de 6,2 pour cent dans le cas d’un entraînement fractionné avec sprints.

Ne manquez plus aucun sujet traité par iMpuls: abonnez-vous à notre newsletter.

Plus de 13 heures économisées

Le temps consacré à ces entraînements était très variable: l’entraînement modéré comprenait en moyenne 35 unités de 38 minutes, le HIIT 33 unités d’entraînement de 28 minutes et le SIT 29 unités de 18 minutes seulement, soit 804 minutes de moins que pour l’entraînement modéré.Quand il s’agit de perdre du poids, l’entraînement fractionné peut donc être une méthode économisant du temps. Même si, pendant ce type d’entraînement, moins de calories sont consommées que pendant un entraînement moins exigeant, le poids peut avec lui baisser plus fortement.

Avertissement aux amateurs

La raison: aussi bien HIIT que SIT stimulent la combustion des graisses même au repos, directement après l’entraînement. Cependant, ces deux types d’entraînement sollicitent davantage le système cardiovasculaire et ne conviennent pas indifféremment pour tous.

De nombreux sportifs, notamment amateurs, n’auraient pas la mobilité, ni la stabilité du torse et les muscles nécessaires pour le HIIT, prévient le médecin Joseph Ippolito, du département d’orthopédie de la Rutgers New Jersey Medical School. Parallèlement à l’intérêt pour cette forme d’entraînement, Joseph Ippolito et ses collègues ont découvert que les lésions des genoux et des épaules auraient également augmenté. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Autres conseils pour votre entraînement

Tout sur le sujet

La surveillance présente un double avantage

Seraient surtout menacés de telles lésions les sportifs qui s’entraînent très intensivement sans encadrement par un spécialiste. Mais un deuxième argument plaide aussi en faveur de la surveillance: avec elle, on réussit mieux à perdre du poids.

En effet, pour les études où les participants pratiquaient HIIT ou SIT sous surveillance, la réduction de poids était plus importante que chez ceux qui étaient livrés à eux-mêmes.

Sources: «British Journal of Sports Medicine», «The Journal of Sports Medicine and Physical Fitness»

de Dr med. Martina Frei,

publié le 07.08.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bilan de santé de medbase

S'abonner