Fermer

Vivre plus sainement?

Le golf maintient en bonne santé et allonge l’espérance de vie

Le golf a perdu sa réputation élitiste depuis longtemps. Aujourd’hui, jeunes et moins jeunes évoluent sur les greens au plus grand bénéfice de leur santé. Voici 5 bienfaits que nous apporte le golf.

Quand Donald Trump et le premier ministre japonais Shinzō Abe font encore une partie de golf après une rencontre diplomatique, le cliché refait surface: des messieurs âgés vont d’un coup à l’autre en voiturette électrique tout en parlant affaires.

Ce cliché est aussi vieux que sans fondement. Depuis longtemps, le golf est un sport de masse qui peut être pratiqué par tous, indépendamment de l’âge, de la forme physique, du sexe et du statut social. De nombreuses études montrent les effets positifs du golf. Voici cinq raisons qui plaident définitivement en sa faveur.

1. Vivre plus longtemps

Pendant une partie sur un terrain de 18 trous, les golfeurs parcourent entre six et douze kilomètres. Et ils se trouvent alors en plein air pendant quatre ou cinq heures. D’après une étude de l’institut Karolinska de Stockholm, cela a un effet durable sur la santé. Les golfeurs font également plus que les «10 000 pas bons pour la santé» par jour. Les chercheurs ont constaté que les golfeurs ont un risque de décès inférieur de 40 pour cent à celui des personnes du même âge qui ont des hobbies différents. Cela correspond à une prolongation de cinq ans de l’espérance de vie. Comme les bons golfeurs jouent davantage que les autres et font donc plus d’exercice, il en résulte que plus le handicap est faible, plus l’espérance de vie est grande.

2. Rester en forme sur le plan psychique

En évoluant en pleine nature, on se sent aussi mieux dans sa tête. L’exercice physique pendant une partie de golf se répercute positivement sur la santé psychique. Les golfeurs souffrent moins d’angoisse, de dépressions et de démence, comme l’ont découvert des chercheurs. Et la convivialité y contribuerait également. Des individus partageant une même passion se rencontrent sur le green ou dans ses environs, des conversations et de nouvelles connaissances se nouent. On peut jouer au golf dans le cadre d’une compétition entre collègues, d’une manifestation familiale ou même tout seul. L’aspect social n’est pas absent, quelle que soit la variante.

3. Brûler beaucoup de calories en jouant

Sur chaque terrain de golf se trouve un club-house ou un restaurant. Ce n’est pas grave, car après la partie, on a droit à une récompense. Selon des scientifiques de l’université d’Edimbourg, les golfeurs brûlent au minimum 500 calories par partie sur un parcours de 18 trous. Le nombre de calories brûlées en jouant devrait, en moyenne, être deux fois plus élevé et se situer autour de 1000.

4. Entraînement de tout le corps

Le swing de golf, réalisé par un professionnel, est un mouvement qui déclenche un «waouh» d’admiration chez les spectateurs. Les scientifiques sont tout aussi enthousiastes. «Le swing est un mouvement complexe qui sollicite tout le corps pour transmettre la puissance nécessaire à la balle de golf afin qu’elle «vole» sur de grandes distances», écrivent les auteurs dans le British Journal of Sport Medicine.

Pour cela, une «séquence coordonnée des activités musculaires» est nécessaire. 17 groupes de muscles en tout sont mis à contribution dans le haut et le bas du corps

5. Améliorer sa mobilité

L’étude mentionnée ci-dessus montre également que le swing fait travailler la mobilité et l’équilibre, ce qui n’est pas surprenant. Un swing de golf parfaitement réalisé n’a pas son égal en matière d’élégance corporelle d’ensemble. Cependant, quand le fer vient à frapper l’herbe au lieu de la balle, l’admiration peut faire place à la moquerie.

de Silvia Schütz,

publié le 04.05.2018


Cela pourrait également vous intéresser: