Fermer

Vivre plus sainement?

Stand up paddle: une instruction

Une planche et une pagaie, et c’est parti. Le stand up paddle est un sport complet et accessible à tous. Vive l’été sur l’eau.

Ready for Boarding

Il existe des planches rigides, les «hardboards», et d’autres gonflables. Les premières étant plus faciles à diriger que les secondes. En revanche, les planches gonflables se transportent aisément partout.

Le SUP Allround est large (env. 80 cm) et stable. Il est donc idéal pour les débutants et les personnes qui recherchent avant tout le plaisir.
Le SUP Race est étroit, long et léger.

Les SUP Touring permettent des performances élevées et conviennent aux pagayeurs aimant les longues escapades.

Le modèle Crossover est doté d’un support de mât et peut être converti en windsurf.

Quant à la pagaie, elle devrait être la plus légère possible. À plus de 300 mètres de la rive, le port d’un gilet de sauvetage est obligatoire.

Les planches de paddle, ou SUP, sont de plus en plus nombreuses sur le Léman, les lacs de Zurich et de Thoune, et sur l’Aar aussi. D’abord pratiqué par les pêcheurs polynésiens, le SUP a ensuite été adopté par les moniteurs de surf d’Hawaï. En dehors des réserves naturelles et des zones réservées à la baignade, il est possible de se promener en stand up paddle sur la plupart des lacs et rivières de Suisse, pour autant qu’ils soient publics. Cette activité peut en outre être pratiquée par toute personne sachant nager.

Pourquoi le SUP fait-il tant d’adeptes? «Le stand up paddle s’apprend facilement et rapidement. Et puis, c’est une activité de plein air. C’est un bonheur de glisser ainsi sur l’eau, et c’est relaxant», affirme Katrin Gerber de SUP Thoune. Sans compter que le SUP constitue un entraînement pour tout le corps et qu’il est doux pour les articulations. Le fait de se tenir sur un support instable mobilise les muscles profonds des jambes et du torse. Quant au maniement de la pagaie, il renforce les muscles des bras, des épaules, de l’abdomen et du dos. Le stand up paddle fait travailler l’équilibre, la coordination, la force et l’endurance. «Le SUP est une bonne façon de se dépenser tout en décompressant. Tout le monde peut le pratiquer en l’adaptant à son niveau, ou le combiner avec d’autres disciplines», ajoute la monitrice de SUP et de paddlefit. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Le SUP yoga

Lorsque la planche devient une sorte de petite île flottante, exécuter les postures du cobra, du chien tête en haut ou du guerrier procure encore plus de plaisir. Mais les choses se corsent dès que la surface de l’eau est agitée de vaguelettes ou que la posture exige de se maintenir en équilibre. La tension du corps et la concentration sont alors des facteurs essentiels. Mais le yoga n’est-il finalement pas avant tout une recherche d’équilibre intérieur?

Le SUP Pilates

Quelle est votre activité nautique préférée?

Evaluation
Retour à la question

Quelle est votre activité nautique préférée? ( Participants)

%
%
%
%
%

La planche est, comme pour le SUP yoga, fixée à une bouée pour éviter qu’elle ne dérive. Le Pilates met l’accent sur le centre énergétique, appelé «power-house», qui comprend les muscles profonds des abdominaux et du plancher pelvien. Effectués sur un support flottant instable, les exercices de Pilates sont encore plus exigeants.

Le paddlefit

Faire la planche, une fente avant ou des abdominaux la pagaie à la main et sur une planche de SUP, cela n’a rien d’évident. Le paddlefit alterne les exercices classiques et les intermèdes de paddle. À cela s’ajoutent des exercices d’équilibre exécutés en pagayant. Compte tenu de l’instabilité du support, le paddlefit permet de travailler la force et l’endurance avec une efficacité accrue.

Le SUP surfing

En Suisse, le surf en rivière se pratique notamment à Bremgarten, à Thoune et à Bâle. Sinon, il est toujours possible de se rendre au bord de la mer. Avec une planche de SUP, au lieu de s’évertuer à se mettre debout sur la surface mouvementée de l’eau, on pagaie pour prendre la vague et on utilise la pagaie afin de se stabiliser. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Infos supplémentaires sur ce sport en vogue qu’est le stand up paddle

Le SUP windsurf

Cours de SUP

Avec des partenaires qualifiés (spinoutshop.ch, supswiss.ch, supstation.ch, supthun.ch, aare-sup.ch, sunsetshop.ch) l’École-club Migros propose, sur plusieurs lacs de Suisse, des cours de stand up paddle, de paddlefit et de SUP Pilates.

ecole-club.ch/StandUpPaddling

Le vent se lève? C’est l’occasion d’utiliser la force éolienne au lieu de pagayer pour progresser sur l’eau. Certaines planches de SUP peuvent être converties en planches de windsurf. Il ne s’agit pas de windsurf professionnel exigeant une bonne maîtrise technique, mais le SUP équipé d’une voile permet toutefois de filer plus rapidement sur l’eau, et donc de vivre des sensations plus intenses. 

Les courses et excursions en SUP

Le stand up paddling est également un sport de compétition. SUP Tour Switzerland organise, sur différents lacs de Suisse, des manifestations ouvertes à toutes les personnes désireuses de participer à des courses de SUP.
sup-tour-schweiz.ch (en anglais et en allemand)

Des excursions en paddle

Et pourquoi ne pas s’offrir une longue balade? Plusieurs écoles de SUP proposent des sorties les nuits de pleine lune ou des excursions sur des rivières, plus sportives. Il est également possible, par exemple, de faire le tour de l’île de Saint-Pierre, sur le lac de Bienne, ou de se lancer, sans accompagnement, sur le paddletrail du lac de Brienz.

supgeneve.ch, trop.ch, paddle-center.ch, windsup.ch, aare-sup.ch, love-sup.ch, supkultur.ch, paddletrail.ch

de Petra Koci,

publié le 25.07.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bilan de santé de medbase

S'abonner