Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Combien de fois tombe-t-on à l’eau lorsque l’on découvre le SUP yoga?

Kira, experte en marketing, prend son premier cours de yoga sur un stand-up paddle. La vidéo vous révélera comment elle s’en est sortie sur cette planche pas vraiment stable, et vous donnera de précieux conseils.

Kira (25 ans) tente un numéro d’équilibriste: sa première séance de yoga sur le stand-up paddle (SUP)! La jeune Category Manager Assistant chez SportXX est très sportive. Elle se rend au fitness quatre à cinq fois par semaine, mais jusqu’à maintenant, n’avait pratiqué le yoga que sur la terre ferme. Son impression après sa première tentative sur l’eau, vagues comprises? «C’était génial!», répond la zurichoise. «Je conseille à tout le monde d’essayer!» Regardez la vidéo ci-dessus pour découvrir le déroulement de sa leçon auprès de l’instructrice Juliana Kernen de SUP Yoga Zürich près des rives du lac de Zurich à Erlenbach (ZH), quels défis elle a dû relever et si elle est tombée à l’eau!

Vous avez envie de faire comme Kira? L’instructrice Juliana Kernen confirme que le SUP yoga est idéal pour découvrir de nouvelles sensations: «Cette activité est adaptée à tout le monde et elle permet vraiment de se détendre», déclare-t-elle. «Lorsque l’on vogue sur sa planche au beau milieu des cygnes et des canards, caressé par soleil et le vent, on fait partie d’un tout qui nous aide à retrouver plus rapidement le chemin jusqu’à nous-mêmes et à l’instant présent. Le style de yoga pratiqué, plutôt doux, aide à vraiment déconnecter.» Voici les principales informations concernant le yoga sur l’eau!

À qui s’adresse le SUP yoga?

À quiconque est en mesure de facilement se tenir et se mettre à genoux sur une planche de SUP et, bien sûr, sait nager. «À tous ceux qui aiment l’eau et les sports d’extérieur et qui souhaitent s’amuser», complète Juliana Kernen. «Et à tous ceux qui souhaitent renforcer leur musculature profonde et découvrir le yoga sous une autre forme. Sans oublier ceux qui aiment bouger et veulent se détendre en toute conscience.» Juliana Kernen jure qu’une heure de SUP yoga à Erlenbach vaut une heure de vacances. Cette vue d’ensemble montre les différents exercices de SUP yoga.

Les meilleurs endroits pour pratiquer

Mieux vaut choisir des eaux stagnantes ou avec très peu de courant, par exemple un lac ou une piscine, ou une rivière bien calme. «Il faut cependant une profondeur d’au moins un mètre», explique l’instructrice. «Ainsi, en cas de chute, on ne risque pas de tomber sur le sol et de se blesser.» Mais en principe, l’eau fait office de filet de sécurité. «On peut ainsi laisser le quotidien derrière soi et, pour une fois, se laisser tomber sans peur.»

(Poursuivez votre lecture ci-dessous …)

Inspiration pour votre expérience du stand up paddle

Dossier

L'équipement de SUP

Les débutants devraient choisir une planche plutôt large; ils trouveront plus facilement l’équilibre et risqueront moins de basculer qu’avec un modèle plus étroit. Généralement, on choisira une planche de type universel, donc stable et aisément guidable. Les pratiquants plus expérimentés pourront aussi choisir une planche plus étroite. Pour ce qui est de la longueur aussi, plusieurs variantes sont proposées. On retiendra que plus la planche est longue, plus elle supporte de poids. Les planches longues sont plus stables, mais moins maniables. Le mieux est de demander conseil aux experts de SportXX, que ce soit dans une filiale ou par vidéo. Le graphique ci-dessous illustre tout l’équipement à avoir pour le SUP.

Quelles sont les difficultés?

Le plus grand défi est posé par les mouvements de l’eau sous la planche de SUP yoga. Juliana Kernen: «Garder l’équilibre sans avoir le plancher des vaches sous les pieds ne va pas de soi.» Il existe plusieurs degrés de difficulté pour les positions du SUP yoga, tout comme pour avancer sur l’eau: on peut par exemple pagayer à genoux ou debout. «Grâce aux différentes possibilités, les débutants ne seront pas frustrés et les personnes plus entraînées pourront à chaque fois relever un nouveau défi.» Vous trouverez ci-après des conseils pour trouver l’équilibre!

En cas de chute lors du SUP yoga, l’eau fait office de filet de sécurité. Mais que faire pour entraîner son équilibre et ainsi ne plus tomber? Cornelia Caviglia, physiothérapeute auprès du groupe Medbase de Löwenstrasse à Zurich et Daniele Paar, responsable de Migros Fitnesspark Puls 5 dans cette même ville, vous révèlent tout ce que vous pouvez faire pour améliorer votre équilibre.

Conseils pour plus de force et d’équilibre

Pour savoir si vous avez intérêt à travailler votre équilibre, il existe un test facile à faire. Pour plus de sécurité, mettez-vous dans le coin d’une pièce, dos au mur. Essayez ensuite de vous tenir sur une jambe. Si vous avez des difficultés à garder l’équilibre, commencez à vous entraîner. 

Un exercice consiste à se mettre sur la pointe des pieds et à noter combien de temps on tient dans cette position. On peut aussi essayer de garder l’équilibre sur son vélo au feu rouge au lieu de mettre un pied à terre. Quel que soit l’exercice, l’important est d’avoir un moyen de se rattraper au cas où l’on perde l’équilibre. Comme le cadre d’une porte ou un poteau.

Bien sûr, certaines pratiques sportives sont idéales pour entraîner son équilibre. Le surf ou le skateboard travaillent également l’équilibre, tout comme le roller, le cyclisme ou la marche sur terrain accidenté. 

Pour s’entraîner à la maison, des planches ou coussins d’équilibre sont l’accessoire idéal. Fabiana Fenuta, coach Migros iMPuls, explique comment s’en servir. Les amateurs de gadgets peuvent aussi s’acheter une plateforme vibrante. Se tenir sur un simple coussin est également efficace.

Le stand-up paddle est prédestiné aux exercices d’équilibre. Vous pouvez par exemple vous mettre à genoux et tenter progressivement de vous relever. Les plus aguerris peuvent essayer de rester sur la planche en tenant sur une seule jambe et les pros, en faisant le poirier. Dans le pire des cas, on tombe à l’eau.

Il existe d’autres façons d’entraîner son équilibre dans le calme, en pratiquant une forme méditative de yoga par exemple.

Le renforcement musculaire constitue une bonne base pour un meilleur équilibre. En effet, les vacillements de la planche sont imprévisibles et l’eau ne cesse de bouger, ce qui demande non seulement de l’équilibre, mais aussi de la force au niveau des pieds, des mollets, des cuisses, des hanches et des fessiers. Le paddle fait aussi travailler d’autres groupes musculaires, comme toute la musculature du tronc, les bras, les épaules, ainsi que les pectoraux et les abdominaux obliques. En guise de complément ou de préparation au SUP, des exercices de musculation globaux au fitness ou à la maison sont idéaux.

SUP sans yoga, yoga sans SUP

Le SUP vous fait envie, mais le yoga pas vraiment? Pas de problème! Cet article contient de précieux conseils pour les débutants. Sinon, de nombreux cours sont proposés à l’École-club Migros. Vous trouverez ici tout ce qu’il faut savoir. Le stand-up paddle est un sport très varié. Le grand dossier iMpuls consacré au SUP vous en dira plus.

Bien évidemment, si le SUP n’est pas assez stable à vos yeux, vous pouvez aussi pratiquer le yoga sur la terre ferme. Le grand dossier iMpuls sur le yoga vous apprendra tout ce qu’il faut savoir. Et ensuite, pourquoi ne pas suivre un cours auprès de l’École-club Migros?

Comment se préparer

Dossier

Restez bien informé

Recevez régulièrement les meilleurs conseils et informations sur l’alimentation, l’activité physique, la détente et la médecine.

de Ringier Brand Studio / Thomas Wyss,

publié le 28.07.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Migros s'engage avec Pink Ribbon contre le cancer du sein

En savoir plus
pink-ribbon.jpg0