Fermer

Vivre plus sainement?

Traqueurs d’activité: l’avenir est sous la peau

Les traqueurs d’activité au poignet ne sont qu’un début. Les entreprises high-tech mettent au point la collecte des données de demain. iMpuls vous présente les tendances.

Des centaines de traqueurs d’activité sont disponibles sur le marché. Ils collectent toutes sortes de données corporelles. À l’avenir, ils ne se contenteront plus de prélever des données, mais ils les évalueront et nous donneront des conseils en matière de santé ou deviendront même actifs eux-mêmes. Ursula Meidert, professeur à l’Université des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) et co-auteur d’une étude sur le thème «Quantified Self – Interface entre style de vie et médecine» résume les principales tendances pour iMpuls et en précise les tops et les flops.

Ces traqueurs d’activité ont un grand avenir

  1. Implants. À l’avenir, nous mesurerons des valeurs comme la glycémie avec des implants, c’est-à-dire des micro-puces insérées sous la peau.
  2. Lentilles de mesure. Des lentilles qui mesureront le liquide lacrymal chez les diabétiques et détermineront le moment où ils devront réagir sont actuellement en cours de développement. À l’avenir, elles devraient pouvoir mesurer aussi d’autres valeurs.
  3. Capteurs dans l’espace public. Des capteurs sont déjà présents dans l’espace public en Chine. Là-bas, ils déterminent – une des conséquences du SRAS – si des voyageurs entrant dans le pays ont de la fièvre. À l’avenir, ils devraient encore enregistrer d’autres données.
  4. Laboratoire dans le sac à main. Les smartphones deviennent un laboratoire portatif; de petits appareils supplémentaires permettent, par exemple, d’analyser l’urine, de mesurer la glycémie et d’autres paramètres. Quand le dossier électronique du patient se sera imposé, les patients pourront mesurer eux-mêmes leurs valeurs et les télécharger dans le dossier.
  5. Le tracker fixe la date d’une opération. Actuellement, les chercheurs travaillent à la mise au point de trackers qui détermineront le moment adéquat pour une opération de la hanche. Pour ce faire, différents éléments, par exemple la façon de marcher ou la fréquence de l’exercice physique, sont mesurés. Des trackers de ce type pourraient également être développés pour d’autres opérations.
  6. Vêtements avec capteurs. Ils sont en plein essor. Ils mesurent, par exemple, si un sportif est déshydraté en se basant sur la conductibilité de la peau. Pour l’industrie de l’habillement, cela pourrait constituer un lucratif futur champ d’activité.
  7. Réadaptation. Les trackers joueront également un rôle de plus en plus important dans le domaine de la réadaptation: ils surveilleront certains paramètres chez le patient. S’ils dévient de la normale, le médecin convoquera le patient pour un examen.

Ces traqueurs d’activité seront un flop

  1. Trackers dans les toilettes. Les toilettes avec outil d’analyse examinant urine et selles après chaque «commission» et faisant à partir de là des recommandations de santé devraient rester un phénomène plutôt marginal. Elles ne s’imposeront pas chez des personnes en bonne santé, car franchement: qui a envie de savoir ça?
  2. Analyse des empreintes digitales par le mixer à fruits. Tiré de la description du produit: deux capteurs pour les pouces placés sur l’appareil mesurent l’état de santé et la forme physique momentanés de l’utilisateur et envoient les résultats à une appli sur smartphone et tablette. Des recettes de jus de fruits optimisées et des conseils de santé sont générés à partir de ces données. Cela montre surtout que les responsables marketing du fabricant devraient se convertir aux tisanes apaisantes.

de Silvia Schütz,

publié le 16.10.2018


Cela pourrait également vous intéresser: