Fermer

Vivre plus sainement?

Cinq conseils pour les personnes allergiques à la course

Avez-vous envie de surmonter votre propension à la paresse et de ressortir vos chaussures de course à pied? Super! Les astuces et conseils suivants pour néophytes en jogging devraient renforcer votre motivation.

Aller courir en agréable compagnie présente deux avantages: cela procure davantage de plaisir et il faut pour cela convenir d’un rendez vous et s’y rendre. À deux, on ne succombe pas à la tentation de courir trop vite, car avec le souffle court, plus question de bavarder.

Connaîtriez-vous quelqu’un qui aimerait courir avec vous? Si ce n’est pas le cas, renseignez-vous sur les offres pour coureurs débutants: existe-t-il des groupes de coureurs dans votre environnement? Peut-on trouver des compagnons d’exercice sur Facebook ou sur une plate-forme publique?

1. Établissez un programme

Un programme vous aidera à atteindre vos objectifs. Un bon programme est toujours un programme simple. Il est le plus concret possible et répond aux principales questions. Un exemple:

Quoi? Du jogging. Quand? Le mardi et le jeudi soir à 19 heures. Comment? Le mardi conformément au programme, le jeudi découpé en 3 fois 10 minutes. Avec qui? Le mardi avec le groupe, le jeudi tout seul. Pourquoi? Pour pouvoir courir cinq kilomètres d’affilée au bout de trois mois.

2. Tenez un journal de vos sorties

Notez vos motifs, objectifs, projets et progrès dans un journal d’activité physique. Inscrivez-y vos rendez vous sportifs et contrôlez, à la fin de chaque semaine, si vous avez concrétisé vos intentions. Ou bien enregistrez vos courses à l’aide d’une appli comme «Strava». Sur cette plate-forme basée sur les réseaux sociaux, vous pouvez également vous comparer à d’autres coureurs.

Le journal de sorties vous permet d’appliquer votre «stratégie de récompense». Vous pouvez ainsi décider avec vous-même que vous vous accorderez un week-end de wellness quand vous aurez parcouru 100 kilomètres, répartis sur plusieurs semaines, avec vos chaussures de jogging.

(poursuivez votre lecture ci-dessous...)

3. Fixez-vous des objectifs

Réfléchissez aux objectifs qui sont pour vous réalistes et attractifs. En fonction de votre forme physique, ce pourrait être la participation à une épreuve de marche, à un trail ou à un semi-marathon.

Mais ce type de manifestations n’est peut-être pas votre tasse de thé, et vous souhaitez simplement pouvoir courir pendant un certain nombre de kilomètres d’affilée. Dans ce cas, vous devriez réfléchir à la date avant laquelle vous aimeriez en être capable, car un bon objectif est déterminé le plus précisément possible.

4. Gérez habilement vos échecs

En cas de revers, il peut facilement y avoir un effet «what-the-hell». La question «Après tout, qu’est-ce que ça peut bien faire?» est une réaction de dépit du psychisme. Dans de tels moments, le subconscient se dit probablement: «Cela m’est égal, je savais bien qu’en fait le jogging n’était pas fait pour moi.»

Ne vous laissez pas déconcerter par ce genre de sentiments. Considérez vos tentatives d’adopter un nouveau style de vie comme une expérience et demandez-vous en cas d’échec: pourquoi cela n’a pas marché? Que devrais-je faire différemment la prochaine fois?

5. Formulez des phrases conditionnelles

Un programme pour maîtriser les situations critiques aide à détecter les moments faibles et à développer des stratégies pour y faire face. Formulez des phrases conditionnelles pour les moments où la propension à la paresse se manifeste. Par exemple:

«Si je me sens trop fatigué, je pars au moins faire un petit tour» ou «Si j’y arrive alors que mon partenaire de course m’a fait faux bond, je m’accorde ensuite une friandise en récompense.»

Source: Fitness beginnt im Kopf: Motivationstipps für Bewegungsmuffel und Sporteinsteiger (La forme physique commence dans la tête: conseils de motivation pour les rétifs à l’exercice physique et les sportifs débutants). Beobachter-Edition.

de Andrea Freiermuth,

publié le 08.06.2018


Cela pourrait également vous intéresser: