Fermer

Vivre plus sainement?

Sortez du brouillard!

Quand une épaisse couche de brouillard recouvre le Plateau, les oiseaux migrateurs s’envolent vers les sommets. iMpuls vous raconte une magnifique randonnée automnale dans le Prättigau et vous donne cinq autres idées d’itinéraires facilement accessibles, adaptés aux familles et garantis sans brouillard!

Le Prättigau, entre Schiers et Klosters, est à une heure de voiture de Zurich par l’autoroute. On peut aussi s’y rendre aisément en train, et à l’automne, il est généralement exempt de tout brouillard. Il s’agit donc du paradis parfait pour les randonneurs!

Gravir le Sassauna

Aux portes de la vallée, on trouve le village de Fanas, sur les hauteurs. Depuis la gare de Schiers, un car postal s’y rend quotidiennement et poursuit sa route vers la station inférieure du téléphérique de Fanas-Eggli. Comme la cabine ne peut accueillir que six personnes, il est conseillé de réserver sa place, surtout en fin de semaine (tél. 081 325 19 39). En 13 minutes, le téléphérique vous amène à 1700 mètres d’altitude et vous fait pénétrer dans une splendide arène montagneuse.

Un point de départ idéal

La zone située au pied du Sassauna est parfaite pour se lancer dans des randonnées plus ou moins longues. Et à l’automne, les montagnes et les forêts environnantes se présentent sous leur meilleur jour! Une belle boucle de randonnée débute directement à la station supérieure et mène, pendant deux heures, sur des sentiers en pente douce et de beaux chalets d’alpage. (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Un panorama impressionnant

La montée vers le Sassauna (2308 m) fait bien travailler les jambes, mais les randonneurs dotés d’un peu d’expérience viendront à bout en deux bonnes heures du chemin parfois raide et rocailleux. Ils seront alors récompensés par un panorama unique. La vue s’étend au-delà du paysage du Prättigau jusqu’au Rätikon, le massif séparant la Suisse, l’Autriche et la Principauté de Liechtenstein.

Traverser la vallée en 4 jours

L’apothéose d’une randonnée à travers la vallée de la Landquart est le sentier d’altitude du «Prättigauer Höhenweg». En quatre étapes d’une journée, le parcours mène de Klosters à Malans, la Seigneurie grisonne, en passant par St. Antönien. Du fait de la bonne desserte par les transports en commun, la distance totale de 54 kilomètres peut être raccourcie. Le sentier d’altitude est praticable de juin à octobre.

Du gâteau contre les angoisses

A la station supérieure d’Eggli, au-dessus de Fanas, pas moins de onze randonnées balisées, avec différents niveaux de difficulté, s’offrent à vous. (la description précise des itinéraires (en allemand)). Et si la cabine suivante descendant vers la vallée est déjà pleine, le restaurant d’altitude rendra l’attente plus agréable avec ses délicieux gâteaux. Comprise dans le prix, une vue magnifique qui fait disparaître les angoisses éventuelles liées au brouillard!

Cinq autres idées de randonnée

silsersee02.jpg

Autour du lac de Sils

Villages pittoresques, eaux cristallines, forêts de toutes les couleurs – la Haute-Engadine fait partie des paysages les plus enchanteurs de la Suisse. Le tour du lac de Sils donne un aperçu inoubliable de la variété de la région. Depuis Sils-Maria, on revient au point de départ en 5 heures en passant par Maloja. La randonnée est de difficulté moyenne. Sils-Maria - Maloja - Isola - Sils-Maria

aletschgletscher.jpg

Univers glaciaire d’Aletsch

Le grand glacier d’Aletsch est pour ainsi dire le cœur de la zone Jungfrau-Aletsch, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco. Avec une élégance inégalable, ce fleuve de glace sans fin s’étale entre les majestueux sommets. Ce décor splendide s’observe de très près depuis le sentier d’altitude, qui se déroule sur le versant nord de l’Aletsch Arena, de Riederalp au Fiescheralp. Durée: 3,5 heures. Difficulté: moyenne. Attention: possible uniquement jusqu’à la mi-octobre. Gletscherwelt Aletsch (en allemand)

jura-la-dole.jpg

Une balade sur la lune

La Dôle est sans doute le sommet le plus connu du Jura occidental suisse. Dès la montée, on se croirait sur la lune – car c’est ici qu’est installée la station de guidage aérien de l’aéroport international de Genève. La vue est elle aussi à couper le souffle, des Alpes bernoises au Mont Blanc – et avec à nos pieds le lac Léman. Cette randonnée d’une difficulté moyenne peut être réalisée en environ 4,5 heures. La Dôle – une balade sur la lune

toggenburg-hoehenweg.jpg

A l’attaque du Wildmannlisloch

En télécabine, on se rend de Starkenbach au Strichboden. De là, un sentier sans difficulté vous mènera, au gré de montées et de descentes douces, à l’alpage de Sellamatt, via le sentier d’altitude du Toggenburg. Vous admirerez les sommets en dents de scie des Churfirsten et passerez devant le mystérieux Wildenmannlisloch, paradis des spéléologues en herbe. Wildmannlisloch

innerschweiz-grosser-mythen.jpg

Grosser Mythen

Le Grosser Mythen trône majestueusement au-dessus de Schwyz. La montée est assez raide et débouche sur une magnifique vue. Une fois au sommet, tous les efforts sont récompensés par un époustouflant panorama sur les sommets des Alpes, la vallée de Schwyz, les lacs de Suisse centrale et les étendues du Plateau. Durée: 5 heures. Mythenweg

de Flavian Cajacob,

publié le 11.06.2018


Cela pourrait également vous intéresser: