Fermer

Vivre plus sainement?

8 randonnées de printemps

Voici le retour de la saison des randonnées en pleine nature. Notre spécialiste connaît les plus belles dans chaque partie du pays.

Une poignée de jonquilles poussent dans votre jardin, mais au Mont Sujet, en Suisse romande, elles couvrent simultanément des champs entiers. Le Tessin a un atout à faire valoir avec Maggia et une randonnée réunissant tous les charmes de ce canton ensoleillé. Et en Suisse alémanique, des randonnées plaisir inédites attendent celles et ceux qui ont une âme d’explorateur. C’est parti!

Mont Sujet – Gorges de Douanne: une mer de jonquilles et un meurtre

Osterglocken blühen auf einer Wiese mit Bäumen am Hang
Osterglocken blühen auf einer Wiese mit Bäumen am Hang
Pinterest

Des jonquilles poussent dans votre jardin. Et au Mont Sujet, elles couvrent des champs entiers. Il y a peu d’autres endroits au monde où poussent autant de narcisses sauvages que sur cette montagne dominant le lac de Bienne. Fin avril, les grandes prairies du Jura prennent sous le soleil une lumineuse couleur jaune d’or. Depuis le sommet, le regard porte au loin, de la Forêt-Noire jusqu’aux pics alpins en passant par le Chasseral et le Seeland, puis on descend dans les profondeurs des gorges de Douanne, où Friedrich Dürrenmatt a situé le crime dans son roman «Le juge et son bourreau».

Départ: Les Prés-d’Orvin, Bellevue
Itinéraire: Mont Sujet – Lamboing – Gorges de Douanne – Douanne.
Longueur: 13,5 km; 440 m de dénivelé à la montée et 980 m à la descente; 4 h
Difficulté: moyenne.
Particularité: auberge de montagne en dessous du Mont Sujet.

Maggia – Valle del Salto: commencer la saison de randonnée sous le soleil tessinois

Alte Steinbrücke mit Weg
Alte Steinbrücke mit Weg
Pinterest

Le Tessin est riche en vallées isolées accessibles aux seuls randonneurs. La Valle del Salto, près de Maggia, est l’un de ces joyaux, coupé du monde et d’une sauvage beauté. Ce circuit qui mène jusqu’à une sorte de petite écluse offre tout ce qui fait le charme des randonnées en montagne dans le Tessin: des sections en escaliers raides, une gorge au fond de laquelle gronde un ruisseau, des châtaigniers noueux, des alpages magnifiques parsemés de rusticos idylliques, une cascade, beaucoup de soleil et un vieux pont en pierre qui ramène au village à une hauteur vertigineuse.

Départ: Maggia, centro
Itinéraire: Puntit – écluse près du point 746 – Ceir – Braiaa – Maggia.
Longueur: 9 km; 700 m de dénivelé à la montée et à la descente; 4 h
Difficulté: moyenne
Particularité: charmants petits coins pour faire une pause sur tout le parcours.
(Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Siblingen – Schleitheim: sur le Randen, avec vue dans les lointains et ail des ours

Mann mit Strickmütze steht auf Aussichtsturm und schaut in die weite Ebene
Mann mit Strickmütze steht auf Aussichtsturm und schaut in die weite Ebene
Pinterest

L’une est un ouvrage de bois et d’acier, aux formes extrêmement fines et légères, l’autre une solide construction métallique inspirée de la tour Eiffel. Le point commun des tours du Randen de Siblingen et de Schleitheim est la vue fantastique sur le Plateau et les Alpes qu’elles offrent depuis une hauteur de 20 mètres. Entre les deux, on randonne en alternant vaillamment montées et descentes sur le Randen de Schaffhouse, à travers des forêts où pullule au printemps l’ail des ours.

Départ: Siblingen, village
Itinéraire: tour du Randen de Siblingen – Zälgli – tour du Randen de Schleitheim – Schleitheim.
Longueur: 11 km; 480 m de dénivelé à la montée et 520 m à la descente; 3,5 h
Difficulté: facile.
Particularité: à l’auberge forestière de Schlossranden, déguster le Schlaatemer Rickli (beignet suisse de Schaffhouse), un incontournable du patrimoine culinaire suisse.

Nenzlingen – Dittingen: là où la pie-grièche écorcheur empale ses réserves

Wanderer geht durch grüne Landschaft auf einen Hang zu
Wanderer geht durch grüne Landschaft auf einen Hang zu
Pinterest

La pie-grièche écorcheur a une habitude particulière: elle empale ses proies sur les épines de rosiers pour se constituer des réserves. Avec un peu de chance, on découvre ce craintif oiseau chanteur à l’occasion d’une randonnée à travers les prairies de Nenzlingen, Blauen et Dittingen. Si la pie-grièche écorcheur ne se montre pas, la magnifique flore saura quand même enchanter la vue des promeneurs. Avec plus de 500 variétés de plantes, ces trois pâturages maigres sont parmi les biotopes les plus riches en espèces du Jura bâlois.

Départ: Nenzlingen, place du village
Itinéraire: Hinderhärd – Stelli – sous le Blauepass – Rüti – uf Egg – Dittingen
Longueur: 10 km; 450 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3,5 h
Difficulté: facile.
Particularité: près de Nenzlingen, le jardin aux plantes Ricola attend les visiteurs.

Dent de Vaulion – vallée de Joux: arbres et panorama sans limites

Wanderer geht im Wald einen Weg hinauf und auf eine Felsformation im Hintergrund zu
Wanderer geht im Wald einen Weg hinauf und auf eine Felsformation im Hintergrund zu
Pinterest

Un séjour en forêt fortifie corps, esprit et âme. Les Japonais l’ont scientifiquement constaté et vantent depuis les bienfaits de l’immersion en forêt. La vallée de l’Orbe, dans le Jura vaudois, fait partie des régions suisses les plus boisées; la randonnée qui mène de Vallorbe à la vallée de Joux en passant par la Dent de Vaulion est par conséquent particulièrement bénéfique pour la santé. Mais sur le plateau sommital, la futaie a fait place au panorama, et le spectacle en vaut la peine: huit lacs, la chaîne du mont Blanc et les 4000 du Valais se laissent fièrement admirer.

Départ: Vallorbe
Itinéraire: Sur le Voué – Dent de Vaulion – La Dent – Le Pont.
Longueur: 11,5 km; 770 m de dénivelé à la montée et 550 m à la descente; 4 h
Difficulté: facile.
Particularité: auberge de montagne à la Dent de Vaulion.
(Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Partez bien préparé/e en randonnée

Tout sur le sujet

Wittnau – Tiersteinberg: pourquoi les Celtes et les Romains prisaient le Fricktal

Alte Steintreppe im Wald
Alte Steintreppe im Wald
Pinterest

Collines aux sommets en forme de plateau et aux flancs escarpés caractérisent le Jura tabulaire. Celtes et Romains ont su les mettre à profit: leurs zones d’habitat situées sur le Wittnauer Horn étaient difficilement prenables par l’ennemi. Au Moyen Âge, les comtes leur ont succédé et contrôlaient leurs sujets depuis le Tiersteinberg. Il en est resté de nombreuses ruines que relie une randonnée. Celle-ci traverse une forêt libre de toute exploitation et longe des cerisiers en fleurs qui plongent le Fricktal dans une mer de blanc.

Départ: Wittnau, au centre du village
Itinéraire: Horn – Buschberg – Tiersteinberg – ruine de l’Alt Tierstein – Frick.
Longueur: 11,5 km; 400 m de dénivelé à la montée et 450 m à la descente; 3,5 h
Difficulté: facile.
Particularité: aires de repos avec coin barbecue sur le parcours.

Wilkethöhi – Degersheim: à travers la mosaïque des paysages du Neckertal

Blick ins Neckertal, Berge im Hintergrund
Blick ins Neckertal, Berge im Hintergrund
Pinterest

Le Toggenburg? On connaît. Le pays d’Appenzell? Aussi. Et le Neckertal? Jamais entendu parler? Rien d’étonnant à cela, cette région est une perle qui ne demande qu’à être découverte. Une mosaïque de marais enchanteurs, de prairies couvertes de fleurs, de haies sombres, de fermes imposantes et de fières hauteurs coiffées de tilleuls plus que centenaires sous lesquels le temps se fait oublier. Et tout en haut, depuis la Wilkethöhi, on peut observer, avec des jumelles datant de l’époque de son grand père, l’animation qui règne dans le Toggenburg et le pays d’Appenzell.

Départ: Brunnadern-Neckertal
Itinéraire: Wilkethöchi – Bergli – Fuchsacker – Degersheim.
Longueur: 11,5 km; 830 m de dénivelé à la montée et 680 m à la descente; 4,5 h
Difficulté: moyenne
Particularité: halte possible en cours de route à l’auberge de montagne de Fuchsacker

Eriswil – Luthern Bad: une rangée d’arbres comme rempart contre la Réforme

Holzwirtschaft und grüner Hügel mit Wiese und Bäumen
Holzwirtschaft und grüner Hügel mit Wiese und Bäumen
Pinterest

Lorsque Berne a été réformée, les catholiques Lucernois ont voulu que les choses soient claires. Sur les hauteurs du Napfbergland, directement à la frontière avec Berne, ils ont planté le «Hagstelli», une rangée d’arbres de deux mètres de long. Les hostilités appartiennent au passé, mais érables, épicéas et hêtres, dont certains peuvent avoir 400 ans, sont toujours là, de même que les gorges escarpées et les arêtes sauvages que parcourent les randonneurs jusqu’au lieu de pèlerinage de Luthern Bad en jouissant d’une magnifique vue sur les Alpes.

Départ: Eriswil, Hinterdorf
Itinéraire: Ahornalp – Ober Scheidegg – Hochänzi – Niederenzi – Luthern Bad.
Longueur: 14,5 km; 850 m de dénivelé à la montée et 750 m à la descente; 4,3/4 h
Difficulté: moyenne.
Particularité: le week-end, bus jusqu’à l’Ahornalp, ce qui permet d’économiser 1,5 h. Nombreuses possibilités de halte.

de Daniel Fleuti,

publié le 03.05.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bon d’achat pour un cours

S'abonner
geschenk-icon.jpg