Fermer

Vivre plus sainement?

Les 10 plus belles randonnées en altitude de Suisse

Foin sauvage uranais, gypaète barbu valaisan, marmottes glaronnaises, soleil tessinois: iMpuls vous propose 10 randonnées en altitude se déroulant un peu partout en Suisse et qui offrent bien plus que des vues panoramiques illimitées.

Baden – Dielsdorf: sur les arêtes étroites de l’anticlinal du Lägern

1_laegern.jpg
1_laegern.jpg
Pinterest

Une randonnée en montagne sur le Plateau? Cela existe, sur le sentier d’altitude de l’anticlinal du Lägern. Sur des plaques rocheuses inclinées, on fait de l’équilibre entre les contreforts les plus orientaux du Jura, avec une superbe vue au loin sur les Alpes, et une perspective plongeante presque oppressante sur la vallée de la Limmat. La nature propose ici quantité de forêts sauvages, la flore abonde de quelque 800 espèces de plantes et la petite ville de Regensberg invite à faire un détour par le Moyen Âge.

Départ: gare de Baden
Itinéraire: Schartenfels – Lägernsattel – Burghorn – Hochwacht – Regensberg – Dielsdorf.
Longueur: 13 km; 620 m de dénivelé à la montée et 580 m à la descente; 4,5 h
Difficulté: moyenne à exigeante.
Particularités: le parcours aérien sur les arêtes peut être contourné entre Schartenfels et Lägernsattel.

Eggberge – Oberaxen: sur les traces du foin sauvage uranais

3_eggberge-oberaxen.jpg
3_eggberge-oberaxen.jpg
Pinterest

Les versants ensoleillés du Rophaien, au-dessus du lac d’Uri, sont escarpés. Cela ne dissuade pas les paysans d’y faire la fenaison. Au prix d’un travail manuel épuisant et risqué, ils se procurent sur les prairies fleuries du fourrage pour leurs animaux. Le sentier menant d’Eggberge à Oberaxen rapproche le randonneur du foin sauvage, sur un chemin spectaculaire et parfaitement sécurisé. Pour terminer, une descente en téléphérique qui ne s’oubliera pas de sitôt.

Départ: Eggberge (Flüelen)
Itinéraire: Chaltebrunne – Franzen – Oberaxen.
Longueur: 7 km; 380 m de dénivelé à la montée et 780 m à la descente; 3,25 h
Difficulté: moyenne.
Particularité: qui est allergique au téléphérique peut descendre à pied jusqu’à Flüelen en 1 h. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Vallée de Reichenbach: le paysage de carte postale de la Suisse

4_reichenbachtal.jpg
4_reichenbachtal.jpg
Pinterest

Elle a inspiré des œuvres mondialement connues aux peintres, poètes et photographes et fourni le décor pour la mort héroïque de Sherlock Holmes: la vallée de Reichenbach, dans l’Oberland bernois, est un régal pour les sens, avec de pittoresques paysages marécageux, d’adorables torrents de montagne, de vertigineuses cascades et le sévère environnement montagnard du Wetterhorn et du Wellhorn. Aucune autre randonnée n’offre en une seule journée un aussi riche livre d’images de la Suisse.

Départ: Schwarzwaldalp
Itinéraire: Pfanni – Gibelplatti – Scheidegg Oberläger – Bidem – Schwarzwaldalp.
Longueur: 9,5 km; 600 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3,5 h
Difficulté: facile.
Particularité: ce circuit peut se combiner avec une visite des gorges glaciaires de Rosenlaui.

Freiberg Kärpf – Wildmadfurggeli: dans la plus ancienne réserve de faune d’Europe

6_freiberg-kaerpf.jpg
6_freiberg-kaerpf.jpg
Pinterest

Le Freiberg Kärpf n’est pas une montagne, mais la plus ancienne réserve de faune d’Europe. En 1548, les Glaronnais ont été les premiers à vouloir protéger leurs animaux sauvages de l’extermination. Ils y sont parvenus, comme le prouvent les marmottes sifflant dans tous les trous pendant cette randonnée sur le Wildmadfurggeli. Avec un peu de chance, vous apercevrez des chamois et des bouquetins. À l’horizon, pointe une autre particularité: le Martinsloch. Deux fois par jour, le soleil brille à travers cette fenêtre rocheuse.

Départ: Mettmen
Itinéraire: Chärpfbrugg – Wildmadfurggeli – Chüebodenseeli – Aempächli.
Longueur: 11 km; 770 m de dénivelé à la montée et 880 m à la descente; 4,5 h
Difficulté: moyenne.
Particularité: d’Aempächli à Elm en Monster Roller.

Kemmeriboden – Eriz: randonnée panoramique dans le sauvage Hohgant

7_hohgant.jpg
7_hohgant.jpg
Pinterest

Quand Dieu a créé l’Oberland bernois, il a utilisé le reste pour former le Hohgant. C’est au moins ainsi que les habitants de l’Emmental voient avec fierté l’origine de leur région. C’est un paysage accidenté de marécages enchantés, de forêts sombres, d’alpages fleuris et d’éboulis pentus à travers lequel le randonneur a l’impression d’être transporté à l’époque où Gotthelf prêchait et où les femmes herboristes cueillaient sur le Rotmoos des remèdes contre tous les maux.

Départ: Kemmeribodenbad
Itinéraire: Baumgarten – Luterschwändi – Wimmisalp – Ober Breitwang – Rotmoos – Innereriz Säge.
Longueur: 12,5 km; 800 m de dénivelé à la montée et 730 m à la descente; 4,5 h
Difficulté: moyenne.
Particularité: possibilité de descente directe facile sur le Rotmoos depuis l’alpage de Wimmis.

Monte Tamaro – Monte Lema: une liberté sans limites au dessus du lac de Lugano

8_tamaro-lema.jpg
8_tamaro-lema.jpg
Pinterest

Avec son originale chapelle Santa Maria degli Angeli, Mario Botta a fait de l’Alpe Foppa la destination tessinoise par excellence, le viaduc de 65 mètres de long qui conduit à la chapelle offrant une vue circulaire exceptionnelle. On peut aussi laisser vagabonder le regard dans le lointain et sur le lac de Lugano pendant cette randonnée d’altitude qui mène du Monte Tamaro au Monte Lema. Des heures durant. La montée et la descente d’un pas alerte sur des arêtes rétrécissant à vue d’œil offrent une grande diversité, tandis que le soleil tessinois fait ruisseler de sueur un bon nombre de randonneurs.

Départ: Alpe Foppa
Itinéraire: Monte Tamaro – Bassà di Montoia – Passo d'Agario – Zottone – Monte Lema
Longueur: 13 km; 950 m de dénivelé à la montée et 920 m à la descente; 5 h
Difficulté: moyenne.
Particularité: traverser le Tamaro au lieu de le gravir économise une demi-heure. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Projetez une randonnée sur plusieurs jours

Tout sur le sujet

Chemin d’altitude du Jura: entre les murs en pierres sèches du Jura neuchâtelois

9_jura.jpg
9_jura.jpg
Pinterest

Les murs en pierres sèches sont caractéristiques du Jura. Construits sans ciment ni mortier, ils structurent ses interminables crêtes et offrent un précieux biotope aux plantes et aux animaux. Grande est donc la diversité des espèces rencontrées sur le chemin d’altitude du Jura, entre Vue des Alpes et col de la Tourne, et le panorama qui s’étend du Seeland aux plus hauts sommets alpins en passant par le cirque rocheux du Creux du Van n’a pas son pareil.

Départ: Vue des Alpes
Itinéraire: Tête de Ran – Mont Racine – La Tourne, col
Longueur: 12,8 km; 480 m de dénivelé à la montée et 630 m à la descente; 4 h
Difficulté: facile.
Particularité: prolonger la balade pour descendre en 1,5 h de la Tourne à Rochefort en passant par Tablettes permet de découvrir le côté sauvage du Jura.

Tour de l'Argentine: une nature montagnarde primitive entre douceur et rudesse

10_tour-de-l-argentine.jpg
10_tour-de-l-argentine.jpg
Pinterest

Escalader des montagnes, c’est agréable. En faire le tour et les découvrir sous tous les angles est tout aussi agréable. Le tour du massif de l’Argentine, en Pays de Vaud, offre un impressionnant bouquet d’expériences, depuis la montée dans des gorges couvertes de forêts jusqu’à la randonnée plaisir à travers d’aimables alpages, accompagné par le tintement des cloches des vaches, en passant par des traversées aériennes et des cols isolés. Il n’est pas surprenant que les gypaètes barbus se sentent également bien dans cet univers primitif.

Départ: Solalex
Itinéraire: Roc du Châtelet – La Motte – Sur Champs – Col des Essets – Anzeinde – Solalex
Longueur: 13 km; 1000 m de dénivelé à la montée et à la descente; 5 h
Difficulté: difficile.
Particularité: faites d’une pierre deux coups: passez la nuit à Anzeinde et continuez vers l’éboulement et la forêt primitive de Derborence le lendemain.

Circuit du lac de Toma: là où le Rhin commence son voyage

2_tomasee.jpg
2_tomasee.jpg
Pinterest

Le Rhin, qui se jette dans la mer du Nord, près de Rotterdam, alors devenu l’un des plus puissants fleuves européens, commence son cours au col d’Oberalp. Sa source est une perle au milieu d’un rude univers montagnard. Avec son eau d’un bleu profond, les prairies d’un vert lumineux qui le ceignent et ses rives couvertes de linaigrettes, le lac de Toma fait fondre le cœur des randonneurs. En chemin, le paysage marécageux et lacustre du Val Maighels envoûte le marcheur, l’accueil étant assuré par le phare le plus haut du monde. Celui-ci se passe complètement de mer.

Départ: col d’Oberalp
Itinéraire: Trutg Nurschalas – Lai da Tuma – Maighels – Oberalppass.
Longueur: 12 km; 630 m de dénivelé à la montée et à la descente; 4 h
Difficulté: moyenne.
Particularité: sur le parcours, possibilité de faire une halte à la cabane de Maighels, située à proximité.

Stauberen – Saxer Lücke: la vallée du Rhin à ses pieds, le Säntis sous les yeux

5_alpstein.jpg
5_alpstein.jpg
Pinterest

Sur ce classique des chemins d’altitude, vous aurez du mal à entendre l’Alpsegen (bénédiction des alpages), chanté tous les soirs dans l’Alpstein. Par contre, ces abrupts plissements montagneux se montrent dans toute leur splendeur, avec le gardien qui les domine, le Säntis. Et si vous acceptez de faire quelques mètres de dénivelé en plus, vous découvrirez aussi quelques aspects un peu moins connus de l’Alpstein. Par exemple, sur l’alpage de Rainhütten, les indiscrètes chèvres d’Appenzell dont le lait est transformé en Mutschli dans la petite fromagerie d’alpage.

Départ: Brülisau-Kastenbahn
Itinéraire: Plattenbödeli – Rainhütten – Staubern – Saxer Lücke – Sax.
Longueur: 15 km; 1000 m de dénivelé à la montée et 1500 m à la descente; 6 h
Difficulté: moyenne.
Particularité: vente de fromage dans l’alpage de Rainhütten.

de Daniel Fleuti,

publié le 28.08.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bon d’achat pour un cours

S'abonner
geschenk-icon.jpg