Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Agréables randonnées hivernales

Randonner paisiblement sur fond de paysage blanc. Voici douze balades pour profiter de l’air frais hivernal.

Muottas Muragl: philosopher en Haute-Engadine

muottas-murag.jpg
muottas-murag.jpg
Muottas-Muragl

Le circuit qui mène au Muottas Muragl, la plus belle plateforme panoramique sur la Haute‑Engadine et ses lacs, s’appelle le chemin des philosophes. Et oui, il est possible de philosopher au gré des citations de Socrate, Nietzsche et Kant qui jalonnent le bord du chemin: sur la vie ou sur le majestueux univers montagnard dominé par le Piz Languard, le Piz Vadret et le Piz Bernina. Mais l’on peut aussi se reposer sur l’un des nombreux bancs et s’imprégner du calme, blotti dans une couverture en laine, avant de redescendre vers la vallée en funiculaire ou en luge.

Départ: station supérieure de Muottas Muragl
Itinéraire: Juqu’à Val Muragl, boucles aller et retour
Longueur: 5 km; 250 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3 h
Difficulté: Facile, itinéraire balisé.
Particularité: Particularité: au lieu de prendre le funiculaire, on a la possibilité de descendre de Muottas Muragl en luge. Location à la gare inférieure.
Plus d'informations: mountains.ch

Salwideli – Kemmeribodenbad: à travers le plus grand marais jusqu’à la plus grosse meringue

kemmeriboden.jpg
kemmeriboden.jpg
Kemmeriboden

Les meringues de Kemmeribodenbad sont légendaires. Cependant, cette montagne de blanc d’œuf, de sucre et de crème se mérite, au prix d’une randonnée traversant la zone marécageuse la plus vaste de Suisse, l’Entlebuch, réserve de biosphère de l’UNESCO. De vastes forêts, les formes douces des marais et un ravin orné de stalactites de glace composent le décor, bordé par la haie que forment la chaîne du Brienzer Rothorn et la crête dentelée de la Schrattenfluh. Pour ceux qui ne peuvent pas attendre jusqu’à la fin de la randonnée, on trouve à Salwideli des meringues à la mode de l’Entlebuch.

Départ: Sörenberg, Rossweid
Itinéraire: Salwideli – Schönisei – Kemmeribodenbad
Longueur: 12 km; 100 m de dénivelé à la montée et 600 m à la descente; 3 5h
Difficulté: Moyenne, itinéraire balisé.
Particularité: En partant de Salwideli, la randonnée dure 1 heure de moins; bus spécial au départ de Sörenberg
Plus d'informations: soerenberg.ch

Braunwald – à tu et à toi avec le Zigerschlitz

Braunwald
Braunwald
Braunwald

Le terme de Zigerschlitz (la crevasse du Sérac) ne doit rien au hasard. Les vallées sont étroitement encaissées dans le pays de Glaris et les montagnes sont escarpées. C’est de là que vient le lait pour produire le Schabziger, un fromage qui se trouve être le plus ancien produit protégé de Suisse depuis le décret pris par la Landsgemeinde en 1463. Entre Braunwald et Nussbüel, au pied du Ortsstock, vous ne verrez pas de sérac, mais profiterez de vues imprenables sur les montagnes et apercevrez des sycomores noueux, des ruisseaux gelés et des chevaux tirant vaillamment des calèches.

Départ: Braunwald
Itinéraire: Unterstafel – Nussbüel. Retour par le même chemin.
Longueur: 7 km; 220 m de dénivelé à la montée et à la descente; 2,5 h
Difficulté: facile, itinéraire balisé.
Particularité: le restaurant Nussbüel sert des spécialités de sa propre exploitation.
Informations complémentaires: braunwald.ch

Les Prés-d’Orvin – Place Centrale: pour tomber amoureux du Jura

jura.jpg
jura.jpg
Randonner dans les Alpes en hiver est agréable.

Randonner dans les Alpes en hiver est agréable. Admirer la couronne alpine depuis les hauteurs du Jura avec, en prime, la vue sur le Seeland l’est tout autant. Aux Prés-d’Orvin, au pied du Chasseral, vous êtes à l’endroit idéal pour cela. Un circuit traversant de vastes prairies jurassiennes parsemées de forêts millénaires conduit près des bisons, avec une vue imprenable sur la chaîne des sommets au loin Si alors vous avez la chance d’apercevoir le troupeau de bétail de la ferme voisine progresser d’un pas lourd sur la prairie enneigée, l’image de carte postale est parfaite.

Départ: Les Prés-d'Orvin, Le Grillon
Itinéraire: Métairie de Prêles – Parkplatz (Place de stationnement, point sur la crête, à 1288 m) – Le Cernil–­ Le Grillon
Longueur: 9 km; 300 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3 h
Difficulté: Facile, itinéraire balisé.
Particularité: Plusieurs auberges jurassiennes sur le trajet.
Plus d'informations: loipen.ch

(Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Allez dans la neige!

Vers le dossier

Partnun – au pays des Walser et des pare-avalanches

Partnun
Partnun
Partnun

En colonisant Prättigau dans les Grisons au XIIIe siècle, les Walser de Sankt Antönien ont aussi été à l’origine de bien des avalanches. Les colons avaient besoin de bois pour se chauffer et se loger, ainsi que de prairies pour faire paître leurs animaux. Cela signa la disparition de la forêt qui faisait office de protection naturelle. Aujourd’hui, ce sont les pare-avalanches qui protègent le village sur 16 kilomètres de long. Impossible de les manquer quand on se rend à Partnun, la colonie des Walser au pied de la Sulzfluh. Les amas neigeux environnants sont des plus impressionnants.

Point de départ: Sankt Antönien Rüti.
Itinéraire: Untersäss – Partnun. Retour par le même chemin.
Longueur: 8,5 km; 300 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3 h.
Difficulté: facile, itinéraire balisé.
Spécificité: possibilité de redescendre en luge, location à Partnun.
Plus d'informations: praettigau.info

Lac Noir – le bain de pieds du géant Gargantua

Schwarzsee
Schwarzsee
Lac Noir

Autrefois, ce lac pittoresque en contrebas du Kaiseregg s’appelait le lac d’Omène. Mais du jour où Gargantua s’y lava les pieds, la propreté n’étant pas son fort, le lac changea de couleur et donc de nom. Des siècles plus tard, les visiteurs du monde entier y vinrent surtout pour profiter des sources thermales du lac riches en souffre. Aujourd’hui, les jeunes et les moins jeunes ont peine à croire que ce lac, d’une dizaine de mètres de profondeur seulement, gèle en hiver et se transforme en patinoire naturelle. À explorer avec ou sans patins.

Départ: lac Noir, Gypsera
Itinéraire: Seerundweg  – Gypsera – Tromooserli – Lichtena
Longueur: 8 km; 100 m de dénivelé à la montée et 150 m de dénivelé à la descente; 2,25 h
Difficulté: facile, itinéraire balisé.
Particularité: Raccourci à l’extrémité sud-ouest du lac (10 min) pour rejoindre la cascade gelée du Seeweidbach.
Informations complémentaires: schwarzsee.ch

Minschuns – Lü: à travers le Val Müstair, avec vue sur l’Ortler et gypaètes barbus

val-muestair.jpg
val-muestair.jpg
Val Müstair

Le Val Müstair, une vallée isolée, est un joyau: calme, immensité et nature en très grande partie sauvage vous attendent derrière l’Ofenpass, ainsi que les villages intacts de l’Engadine avec leurs maisons ornées de sgraffite. Le plus pittoresque d’entre eux est Lü, en haut de la montagne, le but de cette randonnée au départ de Minschuns, le long de l’adret. Tandis que l’on chemine sur les hautes prairies alpines bordées d’arolles et de mélèzes tout en admirant, au loin, l’Ortler, la plus haute montagne du Tyrol, un gypaète barbu observe peut-être les visiteurs.

Départ: Parking à Minschuns (bus/station aval)
Itinéraire: Alp da Munt – Alp Champatsch – Lü
Longueur: 6 km; 60 m de dénivelé à la montée et 350 m à la descente; 2 h
Difficulté: Facile, itinéraire balisé.
Particularité: Haltes possibles à Alp da Munt et à Alp Champatsch.
Plus d'informations: minschuns.ch

Tschiertschen – Parpan: une balade contemplative entre les centres de sports d’hiver

tschiertschen.jpg
tschiertschen.jpg
Jochalp

Qui juge Arosa et Lenzerheide trop agitées trouvera son paradis à Tschiertschen, entre ces deux stations. Ruelles tortueuses, maisons en bois bruni par le soleil et recoins cachés invitent à la découverte avant de gagner en télésiège le rude univers montagnard du Gürgaletsc, que l’on traverse en longeant ses falaises pour parvenir à la Jochalp. Cela fait, il n’y a plus qu’à reprendre son souffle et à profiter, sur le long chemin qui mène à Parpan, du paysage de rêve qui défile sous les yeux tandis que le soleil vous caresse le visage.

Départ: Tschiertschen, station supérieure du télésiège Waldstafel
Itinéraire: Hüenerchöpf – Jochalp – Foppa – Parpan
Longueur: 10 km; 300 m de dénivelé à la montée et 650 m à la descente; 3,5 h
Difficulté: Moyenne, itinéraire balisé.
Particularité: Plusieurs possibilités de halte en cours de route.
Plus d'informations: tschiertschen.graubuenden.ch

(Voir suite ci-dessous...)

Sparenmoos – Schiltenegg: avec vue sur le monde des riches et des célébrités

sparenmoos.jpg
sparenmoos.jpg
Sparenmoos

Avec ses jolis chalets et le magnifique panorama qui s’étend du Wildstrubel jusqu’aux Diablerets, l’Oberland bernois attire depuis toujours riches et célébrités. Les randonneurs hivernaux ordinaires peuvent s’offrir des plaisirs identiques à Sparenmoos, près de Zweisimmen. Le chemin serpente d’un alpage à l’autre, bordé de fermes traditionnelles de style chalet, la vue depuis ces riantes hauteurs ensoleillées sur les 3 sommets du Wildstrubel ne pouvant être meilleure. Et le meilleur, ici, c’est une agréable tranquillité qui prime sur l’agitation.

Départ: Sparenmoos
Itinéraire: Hüsliberg – Neuenberg – Schiltenegg – Uf de Huble – Tolmoos – Sparenmoos
Longueur: 7 km; 300 m à la montée à la descente; 2,5 h
Difficulté: Facile, itinéraire balisé.
Particularité: Possibilité d’aller à Zweisimmen en luge. Location à Sparenmoos.
Plus d'informations: sparenmoos-aktiv.ch

Simplon – paysage féérique et histoires qui ne manquent pas de sel

Simplon
Simplon
Simplon

Kaspar Stockalper a fait fortune grâce au sel. Au milieu du XVIIe siècle, ce marchand Briguois fit aménager le col du Simplon en route commerciale entre la Suisse et l’Italie. Les muletiers apportaient ce précieux condiment de la mer Méditerranée aux acquéreurs du Nord, mais en profitaient aussi pour acheminer de la viande, des étoffes et du courrier. Au col du Simplon, ils passaient la nuit dans l’ancien hospice, un bâtiment monumental qui accueille aujourd’hui les randonneurs dans un environnement montagneux idyllique.

Départ: col du Simplon, Monte Leone (restaurant)
Itinéraire: Blattu – Alter Spittel – Simplon, Hospiz Niederalp
Longueur: 3,2 km; 20 m de dénivelé à la montée et 150 m de dénivelé à la descente; 1,5 h
Difficulté: facile, itinéraire balisé.
Particularité: peu desservi par les cars postaux. Si vous ratez le bus, le mieux est encore de rentrer à pied.
Informations complémentaires: simplon.ch

 

Cancori – Leontica: conte d’hiver sous le soleil tessinois

nara.jpg
nara.jpg
Nara

Valle di Blenio, la vallée du soleil. Quand on est assis devant un Rustico dans le hameau idyllique de Pianezza (à 1511 m.) et qu’on laisse errer son regard vers le massif de l’Adula, force est de donner raison à la publicité. Dans le Val Blenio, au Tessin, le soleil et le «dolce far niente» sont chez eux. Pourtant, il faut encore faire un petit effort: soit retourner à Cancori et descendre tranquillement à Leontica, soit dévaler la plus longue piste de luge du Tessin.

Départ: Cancori, station intermédiaire Nara du télésiège
Itinéraire: Pianezza – retour à Cancori – Leontica
Longueur: 10 km; 200 m de dénivelé à la montée et 750 m à la descente; 3 h
Difficulté: Moyenne, itinéraire balisé.
Particularité: Location de luges à Cancori.
Plus d'informations: nara.ch. Ouverture attendu du vendredi au dimanche jusqu’au 29 janvier.

Clavadeleralp – un étonnant paradis de la randonnée hivernale au cœur du domaine skiable de Davos

Clavadeler
Clavadeler
Clavadeleralp

Randonner tranquillement et au plus près de la nature au domaine skiable de Davos, est-ce vraiment possible? Bien sûr que oui! Le sentier reliant Ischalp au Jakobshorn, en passant par Clavadel et Islen est parsemé de gorges sauvages, de forêts féeriques et de vastes alpages, offrant un panorama fantastique sur les vallées de Landwasser et de Sertig. À l’ombre des maisons Walser de Clavadeleralp brunies par le soleil, tout semble hors du temps. Il suffit qu’un habitant à sa fenêtre fasse un signe de la main pour lancer la conversation.

Point de départ: téléphérique d’Ischalp (Jakobshornbahn)
Itinéraire: Clavadeleralp – Clavadel – Davos Islen – Davos Platz.
Longueur: 9 km; 150 m de dénivelé à la montée et 530 m de dénivelé à la descente; 2,5 h.
Difficulté: facile, itinéraire balisé.
Spécificité: possibilité de prendre un bain de soleil dans une chaise longue et de profiter des montagnes à Ischalp avant de partir en randonnée.
Plus d'informations: davos.ch

Conseil pour bien planifier votre excursion: Avant votre départ, vérifiez sur le site Internet de la région si les sentiers d’hiver ont été préparés, si les restaurants sont ouverts et si les remontées mécaniques fonctionnement.

de Daniel Fleuti,

publié le 05.02.2019, ajusté le 14.01.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un an de courses pour Fr. 3’000

Jetzt anmelden
geschenk-icon.jpg