Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Que doit contenir une pharmacie de voyage?

Séjour à la mer, escapade citadine ou trekking... quand on tombe malade en vacances, mieux vaut avoir ce qu’il faut sous la main. Ce que vous devez impérativement emporter dans votre pharmacie de voyage.

La check-list à télécharger

Avez-vous tout prévu? Ou avez-vous oublié quelque chose? Téléchargez la check-list à cocher. Vous y trouverez également de nombreux conseils de produits de la pharmacienne Medbase Barbara Hugelshofer.

Avant de partir, on prépare généralement ses bagages. En plus des vêtements, des chaussures et des affaires de toilette, il faut également penser à l’équipement de plongée et de sport, ainsi qu’au nécessaire pour se distraire comme des jeux d’eau et de la lecture. Autant dire que le sac de voyage ou la valise sont rapidement pleins comme un œuf. Et pourtant, s’il y a bien une chose qu’il ne faut ni oublier, ni négliger, c’est la pharmacie de voyage.

«Une trousse à pharmacie de voyage bien pensée vaut de l’or. Personne n’a envie de tomber malade en vacances. Alors quand ça arrive, on veut juste vite se remettre sur pieds», affirme Barbara Hugelshofer, pharmacienne et directrice de la pharmacie Medbase dans la vieille ville de Winterthour. Découvrez ce qu’elle conseille d’emporter, les ajustements à prévoir en fonction de la destination et ce qu’il ne faut pas oublier quand on voyage avec un bébé.

Pharmacie de voyage: l’essentiel

Situation actuelle

Depuis mars 2020, le Covid-19 restreint fortement les voyages. Actuellement, les frontières sont ouvertes dans l’espace Schengen, mais les conditions peuvent changer à nouveau. Vous trouverez des informations actuelles ici:

Quel est le minimum requis? Barbara Hugelshofer: «Voici ce qu’il faut impérativement mettre dans une pharmacie de voyage pour l’avoir toujours à portée de main.»

  • 1 désinfectant pour les mains et les objets (par ex. Sterilium)
  • 1 spray désinfectant pour les plaies (par ex. Bepanthen Plus Spray vulnéraire)
  • 1 pommade cicatrisante(par ex. Vita-Merfen Pommade)
  • des pansements adhésifs de différentes tailles (par ex. Dermaplast)
  • 1 bandage élastique
  • 1 antidouleur qui a un effet anti-inflammatoire et fait baisser la fièvre (par ex. Panadol-S)
  • 1 thermomètre (par ex. Omron Flex Temp Smart)
  • 1 pince à épiler (par ex. Herba Pincette biseautée)
  • 1 petite paire de ciseaux (avec des lames de 6 cm de long max. pour pouvoir être placés dans les bagages à main)
  • des épingles à nourrice
  • des gants jetables
  • des masques faciaux (par ex. Flawa)

Tout le reste dépend des besoins de chacun et de la destination choisie. L’idéal est de placer les différents accessoires et médicaments dans une trousse ou une pochette afin qu’ils soient facilement accessibles le moment venu, sans avoir à les chercher dans le fouillis des autres bagages. Si vous vous rendez en pharmacie pour composer votre pharmacie de voyage, un contenant adapté vous sera remis. Autre avantage: si vous le souhaitez, vous pouvez prendre rendez-vous pour obtenir des conseils spécifiques à votre voyage.

Pharmacie de voyage Europe

Dans la plupart des pays européens, les voyageurs n’ont pas à craindre de maladies ni de dangers particuliers. Aucune vaccination spéciale n’est nécessaire et en cas d’urgence, on trouve des hôpitaux et des pharmacies pratiquement partout.

Pour un séjour à la mer en Espagne, par exemple, il suffit de rajouter aux fournitures de base de la pharmacie de voyage un répulsif à insectes et de la crème solaire ayant un indice de protection élevé. «Au moins un facteur 50, ce n’est jamais trop!», souligne Barbara Hugelshofer. Un produit après-solaire sera également le bienvenu. Pensez en outre à emporter une crème antiallergique et anti-inflammatoire ou un stylo chauffant contre les piqûres de moustiques.

Cela dit, même dans le Sud, personne n’est à l’abri des refroidissements, par exemple lorsque les climatisations tournent en permanence à plein régime. «Il n’est donc pas du tout inutile de prévoir aussi un peu de NeoCitran ou de Pretuval», ajoute la spécialiste.

Les personnes qui privilégient certains médicaments connus ou qui craignent des difficultés linguistiques à l’étranger feront bien d’emporter également un médicament contre la diarrhée et une préparation à base d’électrolytes compensant les pertes de sel. Un produit contre les troubles gastro-intestinaux pourra également faire partie du lot.

Les personnes qui souffrent du mal des transports ont intérêt à prendre des chewing-gums, des comprimés ou un bracelet d’acupression, surtout si de longs trajets en voiture ou en bateau les attendent. Cela peut également aider en cas de nausées en avion.

Quant aux personnes enrhumées, il leur est conseillé de garder sur elles en avion un spray nasal décongestionnant afin de faciliter la compensation de pression. Sur les vols long courrier, des bas de contention protègent des thromboses pouvant survenir lors d’une position assise prolongée.

Restez en bonne santé pendant les vacances

Dossier

Pharmacie de voyage États-Unis

Aux États-Unis, certains médicaments sont disponibles en vente libre dans les supermarchés alors qu’ils ne sont délivrés que sur ordonnance en Suisse. Néanmoins, bien que le nom du produit soit identique, leur composition n’est pas toujours exactement la même. Les conditions d’autorisation des médicaments sont d’ailleurs elles aussi différentes. Par mesure de précaution, l’idéal est donc d’emporter le nécessaire avec soi.

En plus des fournitures de base déjà indiquées, pensez à emporter quelque chose contre les maux de gorge, la toux et le rhume. Car les Américains sont les champions de la climatisation à l’excès. Un refroidissement par séjour est quasiment inévitable. Un médicament contre la diarrhée et un autre contre les troubles gastro-intestinaux ne seront eux non plus jamais de trop. 

Si la découverte à pied des nombreux parcs nationaux figure au programme, mieux vaut également emporter des pansements pour les ampoules, une couverture de survie et un sifflet à roulette, qui permettra de se signaler en cas d’urgence. Et bien sûr, une crème solaire à indice de protection élevé est indispensable.

Du reste, le virus de la fièvre du Nil occidental (West Nile Fever) circule sur la côte Est (de New York à la Floride). Cette maladie est transmise à l’homme par les piqûres de moustiques. Un répulsif à moustiques est donc obligatoire. La fièvre pourprée des Montagnes Rocheuses, ou borréliose, véhiculée par les tiques sévit également. En fonction de la région choisie, il faut donc penser à se munir d’un produit anti-tiques.

Il est toujours bon de prévoir aussi des préservatifs, au cas où un petit flirt de vacances devait aller plus loin.

Pharmacie de voyage Afrique

La bonne quantité de crème solaire

La plupart des gens appliquent trop peu de produit de protection solaire. Pour un adulte, on compte près de sept cuillères à café de crème solaire par jour. L’application doit par ailleurs se faire entre 20 et 30 minutes avant l’exposition au soleil afin de laisser suffisamment de temps aux filtres chimiques de pénétrer la couche supérieure de la peau et d’agir. Vous voyagez seul? Aidez-vous d’un applicateur dorsal si vous n’arrivez pas à atteindre toutes les zones à protéger.

Avant d’entreprendre un voyage en Afrique, renseignez-vous en pharmacie ou auprès de votre médecin traitant sur les conditions de prévention du paludisme et les vaccins requis.

Quant à la pharmacie de voyage en tant que telle, elle doit contenir le nécessaire pour parer au plus grand nombre d’éventualités possible. En fonction de la destination choisie, l’accès aux médicaments n’est pas toujours facile. Sans oublier que la composition et la qualité des produits varient beaucoup.

Les risques liés au paludisme, à la dengue et au virus Zika étant considérables, les adultes doivent impérativement se munir d’un produit contre les moustiques doté du principe actif DEET.

À quoi il faut ajouter:

  • un produit contre les piqûres d’insectes
  • un produit contre les coups de soleil
  • des médicaments contre les refroidissements, les maux de gorge, la toux et le rhume
  • quelque chose contre le mal des transports
  • un antidiarrhéique
  • une solution à base d’électrolytes contre les pertes d’eau et de sel en cas de diarrhée
  • un médicament contre les troubles gastro-intestinaux
  • un produit pour soulager les irritations oculaires
  • un médicament contre les otites
  • un antibiotique à large spectre en cas d’urgence (sur ordonnance)

Si vous avez des doutes, demandez conseil à votre pharmacie Medbase ou à un médecin spécialisé dans les voyages chez Medbase.

Il est toujours bon de prévoir aussi des préservatifs, au cas où un petit flirt de vacances devait aller plus loin. Barbara Hugelshofer prévient en outre: «Les voyages dans des zones où le virus Zika circule sont déconseillés aux femmes enceintes et aux couples qui souhaitent avoir un enfant dans les six mois suivant le voyage».

Pharmacie de voyage Asie

La bonne protection contre les moustiques

Les moustiques se manifestent essentiellement au crépuscule et la nuit. En soirée, il est donc recommandé d’utiliser un répulsif à moustiques, que vous pouvez aussi vaporiser sur les vêtements. Utilisez un diffuseur anti-moustiques dans votre chambre à coucher (respectez les conseils d’utilisation!) et éventuellement une moustiquaire pour dormir. Les moustiques aiment les surfaces sombres et peuvent piquer au travers de matières fines et près de la peau. Privilégiez les vêtements amples et clairs à manches longues.

Allez-vous visiter Tokyo ou vous aventurer dans la jungle vietnamienne? Les exigences varient en fonction de la destination. Si vous partez pour des régions tropicales, vous devrez là aussi vérifier au préalable si d’éventuels vaccins ou traitement préventif contre le paludisme sont nécessaires.

Pour certaines régions en Indonésie, certains spécialistes recommandent en outre, en plus des vaccins habituels et de la prévention du paludisme, de se faire immuniser contre l’hépatite A, le typhus et éventuellement la rage. Dans de nombreux pays défavorisés au climat chaud et humide, il peut également être judicieux d’emporter des produits de désinfection de l’eau et des moustiquaires.

Tout comme en Afrique, les risques liés au paludisme, à la dengue et au virus Zika étant considérables, les adultes doivent impérativement se munir d’un produit contre les moustiques doté du principe actif DEET.

La pharmacie de voyage doit par ailleurs contenir:

  • un produit contre les piqûres d’insectes
  • un produit contre les coups de soleil
  • des médicaments contre les refroidissements, les maux de gorge, la toux et le rhume
  • quelque chose contre le mal des transports
  • un antidiarrhéique
  • une solution à base d’électrolytes contre les pertes d’eau et de sel en cas de diarrhée
  • un médicament contre les troubles gastro-intestinaux
  • un produit pour soulager les irritations oculaires
  • un médicament contre les otites
  • un antibiotique à large spectre en cas d’urgence (sur ordonnance)

Si vous avez des doutes, demandez conseil à votre pharmacie Medbase ou à un médecin spécialisé dans les voyages chez Medbase.

Il est toujours bon de prévoir aussi des préservatifs, au cas où un petit flirt de vacances devait aller plus loin. Les voyages dans des zones où le virus Zika circule sont déconseillés aux femmes enceintes et aux couples qui souhaitent avoir un enfant dans les six mois suivant le voyage.

Restez en bonne santé pendant les vacances

En savoir plus
Asiatische Passagiere im ausgebuchten, grossen Linienflugzeug
Voyage en avion

Contamination en avion - les places les plus sûres

Selon le siège où l’on est assis en avion, le risque d’être contaminé peut se monter à plus de 80 pour cent. Une étude l’a montré pour les infections par gouttelettes.

Dossier

Pharmacie de voyage pour les femmes enceintes

Vous êtes enceinte et souhaitez voyager? N’oubliez pas d’emporter votre carnet de maternité si vous en avez un, ou d’imprimer les informations les plus importantes relatives à votre grossesse. N’optez pas pour une clé USB, car en fonction de la destination, les possibilités techniques peuvent être limitées.  

En plus des fournitures de base de la pharmacie de voyage (indiquées plus haut), les femmes enceintes doivent également mettre dans leurs bagages:

  • du magnésium contre les «fausses contractions» (de petites contractions désagréables de l’utérus)
  • un produit contre les nausées (et le mal des transports)
  • des comprimés de charbon contre la diarrhée
  • de la crème solaire (la peau des femmes enceintes est sensible aux coups de soleil)
  • du glucose
  • des bas anti-thrombose ou de contention
  • du paracétamol contre les douleurs et la fièvre
  • un spray nasal en cas de rhume

Si vous avez un doute, demandez à votre médecin quels médicaments vous conviennent. Mieux vaut emporter une pharmacie de voyage trop fournie que pas assez. Dans les pays où les soins médicaux sont assez modestes, vous serez contente d’avoir sous la main vos médicaments habituels.

Si vous souffrez de diabète gestationnel, sachez qu’il est officiellement autorisé d’emporter de l’insuline à bord des avions. Demandez cependant à votre médecin de vous établir un certificat (en anglais) attestant de votre maladie et expliquant pourquoi vous devez vous munir de certains accessoires. Les bagages enregistrés étant susceptibles d’être perdus, placez ces médicaments et accessoires importants dans vos bagages à main. En cas de doute, prenez contact au préalable avec la compagnie aérienne.

De manière générale, il est recommandé aux femmes enceintes de bien évaluer les risques d’un voyage et de privilégier les destinations les plus sûres.

Pharmacie de voyage pour les bébés et les enfants

L’institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic rappelle que «loin d’être des adultes miniatures, les enfants constituent un groupe de patients particulièrement fragiles car ils réagissent différemment aux médicaments. En règle générale, les nourrissons notamment assimilent et éliminent moins vite les médicaments. Par ailleurs, certains produits peuvent avoir un impact négatif sur la croissance et le développement.»

Il est donc évident qu’avant de voyager avec ses enfants, il faut se procurer les médicaments appropriés en pharmacie. En cas de doute, pédiatres et pharmaciens seront de bon conseil.

Quelques recommandations de base:

  • Choisissez, dans les fournitures de base déjà, des produits adaptés aux adultes comme aux enfants. Par exemple un désinfectant sans alcool qui n’entraînera quasiment pas de sensation de brûlure. Ou un thermomètre auriculaire pour prendre la température.
  • Veillez en outre à choisir des pansements et bandages hypoallergéniques.
  • Utilisez une crème solaire adaptée aux bébés et aux enfants, avec un facteur de protection le plus élevé possible et des filtres minéraux.
  • Optez pour des sprays anti-moustiques et anti-tiques pour enfants.
  • Emportez du sérum physiologique pour les yeux et le nez.
  • Les solutions électrolytiques sont utiles en cas de diarrhées et de vomissements. Si les diarrhées persistent plus de 24 heures, consultez un médecin.
  • Contre le mal des transports et les refroidissements, vous pouvez prévoir des granules homéopathiques.
  • Et bien entendu, des suppositoires de paracétamol sont indispensables pour agir contre tous types de douleurs. Ils aident également les bébés qui font leurs dents.

Emporter des médicaments en avion

Les bagages n’arrivent pas toujours où ils devraient. Et les vols ne se déroulent pas non plus toujours comme prévu. Il leur arrive parfois d’avoir du retard, ou d’être déviés. La raison veut ainsi que l’on emmène systématiquement le double des quantités requises de médicaments, pour parer à toute éventualité. Les préparations à prendre régulièrement comme les anticoagulants, les antihypertenseurs, l’insuline ou la pilule, doivent en outre impérativement être placés dans les bagages à main. Avant l’enregistrement, vérifiez que vous avez bien sur vous tous les médicaments et accessoires importants!

Les décalages horaires importants (lors d’un voyage en Australie par exemple) doivent être pris en compte dans le calcul de l’heure de prise du contraceptif.

Si vous devez recourir à des seringues ou des injecteurs, faites-vous établir au préalable un certificat médical (en anglais). Il en va de même pour les médicaments faisant l’objet de la loi sur les stupéfiants, tels que les opiacés, utilisés pour soulager les douleurs.

Si vous devez transporter des médicaments devant être conservés au frais, utilisez une glacière.

Si vous avez un doute sur ce que vous avez le droit d’emporter ou pas, contactez votre compagnie aérienne!

de Ringier Brand Studio / Cilgia Grass,

publié le 08.06.2021, ajusté le 27.07.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Migros s'engage avec Pink Ribbon contre le cancer du sein

En savoir plus
pink-ribbon.jpg0