Fermer

Vivre plus sainement?

Protection solaire: ce qu’il faut savoir

Le soleil dispense lumière et chaleur. Cependant, trop de soleil n’est pas bon pour la santé. En effet, les rayonnements ultraviolets peuvent endommager la peau. Notre spécialiste explique pourquoi et comment il faudrait se protéger.

Quels rayonnements solaires sont particulièrement nuisibles pour la peau?

Les rayons UVB sont les principaux déclencheurs de cancers de la peau. Ils sont responsables des coups de soleil et peuvent provoquer des altérations génétiques des cellules cutanées. Les rayons UVA sont pour leur part responsables du vieillissement de la peau, mais peuvent aussi favoriser l’apparition d’un cancer de la peau. Les séances de solarium sont donc à déconseiller.

Le cancer de la peau est-il dangereux?

On distingue entre cancer noir (mélanome) et cancer blanc de la peau. Dans le cancer noir de la peau, des tumeurs malignes pouvant former des métastases dans d’autres organes se développent à partir de cellules pigmentées (par exemple des grains de beauté). Détecté trop tard, le mélanome peut être mortel. La survie dépend donc d’une détection précoce. Les types de cancer clair de la peau sont beaucoup plus fréquents, mais en général moins dangereux.

Avons-nous un compte soleil?

Chaque coup de soleil est de trop et chaque bronzage est le signe que la peau cherche à se protéger. Aucun bronzage n’est sain. Un cancer blanc de la peau se développe quand la peau a été exposée au soleil sans contrôle pendant des décennies. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Protégez-vous d’une trop forte exposition au soleil

Tout sur le sujet
Comment bien vous protéger contre le soleil
  • Restez à l’ombre entre 11 h et 15 h.
  • Protégez-vous avec un chapeau, des lunettes de soleil et des vêtements adaptés au tissage serré: jambes et manches longues, couleurs sombres.
  • Pour le sport et pour les jeunes enfants: utilisez des textiles anti-UV.
  • Sur les parties non protégées de la peau, appliquez un écran solaire de fort indice de protection contre les rayonnements UVB et qui soit aussi efficace contre les rayonnements UVA. Pensez aux lèvres, au nez, aux oreilles, à la nuque, au dessus des pieds et des mains.
  • Appliquez la crème solaire 30 minutes avant l’exposition.
  • Utilisez suffisamment de crème solaire et renouvelez régulièrement son application.
  • N’allez pas au solarium pour bronzer, ni pour une préparation au bronzage.
  • Les autobronzants n’offrent aucune protection contre les coups de soleil et les crèmes de jour offrent souvent une protection insuffisante. Lors d’un séjour prolongé en plein air, il faut donc toujours utiliser en plus un écran solaire.

Informations supplémentaires: www.liguecancer.ch

Pourquoi devrions-nous éviter le soleil entre 11 et 15 heures?

À ce moment là, et selon la saison, de mai à début septembre essentiellement, les rayonnements UV sont les plus intenses. Une protection particulièrement efficace est importante en montagne, sur la neige, dans et au bord de l’eau ainsi que pour jardiner. 

Que signifie l’indice de protection?

L’indice de protection ou SPF (Sun Protection Factor) donne une indication de la durée pendant laquelle on peut rester au soleil avant de «prendre» un coup de soleil. Il s’agit cependant d’une valeur théorique, car la durée de protection individuelle est variable selon le type de peau. Cette durée est plus courte pour une peau claire et plus longue pour une peau sombre. S’ajoutent à cela des facteurs mécaniques tels que l’eau, la transpiration ou le frottement, qui influencent la durée de protection efficace.

Notre organisme a besoin de la lumière solaire pour pouvoir produire de la vitamine D via la peau. La crème solaire empêche-t-elle cette production?

Les spécialistes ne sont pas encore unanimes à ce sujet. Pour stimuler la production de vitamine D dans la peau, il ne faut que peu de lumière solaire. Chez nous, de la fin du printemps au début de l’automne, il suffit que les avant-bras et le visage soient exposés environ 10 minutes à la lumière solaire aux alentours de midi. En automne et en hiver, le rayonnement est trop faible. Comme il est de plus difficilement possible d’absorber suffisamment de vitamine D avec la nourriture, il est judicieux de poser la question de la prise de préparations de vitamine D à son médecin de famille.

de Susanne Schmid Lopardo,

publié le 07.06.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner une carte annuelle de Fitness d'une valeur de Fr. 1420.-.

S'abonner