Fermer

Vivre plus sainement?

Une protection solaire à porter

Les vêtements protègent relativement bien des rayons UV, mais il y a des différences. Par exemple, polyester ou soie conviennent bien. A quoi faut-il prêter attention?

Les spécialistes sont unanimes: pour protéger contre le rayonnement UV, les vêtements sont la plupart du temps plus efficaces que n’importe quel produit de protection solaire. Cependant, les textiles ne font pas tous aussi bien écran. Les matières idéales pour cela sont surtout le polyester, le nylon ou la soie. Elles sont tissées plus serré que par exemple le coton, la viscose ou le lin.

Le standard UV 801 est considéré comme le meilleur

Mais comment font les consommateurs pour savoir si le vêtement qu’ils ont trouvé dans un magasin convient pour les protéger contre le soleil ? En regardant les étiquettes indiquant la valeur du facteur de protection contre les UV qui sont en général attachées à ce type de vêtements. Alors que pour les crèmes solaires, c’est l’indice de protection – uniformément réglementé au niveau mondial – qui renseigne sur la protection contre les UV, il existe plusieurs labels de qualité pour les textiles. Actuellement, le standard UV 801 est considéré comme le critère le meilleur et le plus sévère. En effet, contrairement à d’autres, les vêtements sont avec lui testés quant à leur protection contre les UV dans des conditions réalistes, c’est-à-dire également en cas d’humidité, de frottement et d’allongement. Un t-shirt mouillé, par exemple, laisse passer deux à quatre fois plus de rayons UV qu’un t-shirt sec.

Prolongement du temps d’autoprotection avec des textiles

La valeur UVP ou UPF mentionnée indique par quel facteur est multipliée la durée d’autoprotection de la peau. Un facteur de 50+ signifie qu’un tissu laisse passer moins d’un cinquantième des rayons UV. Une personne pouvant rester sans protection dix minutes sans attraper un coup de soleil pourrait donc passer plus de huit heures (50 fois 10 minutes) au soleil sans dommage si elle porte une chemise dont le facteur de protection est de 50+ (cela concerne uniquement, bien entendu, la peau sous la chemise). Et attention: avec le temps, la protection perd de son efficacité.

Un coup d’œil dans le désert

La couleur des textiles joue également un rôle important, les opinions divergeant parfois sur ce point. Les vêtements d’été clairs sont-ils donc préférables en cas de grande chaleur? Les photos de plages où se pressent de nombreux touristes vêtus de blanc pourraient confirmer cette impression. Mais alors, pourquoi les Bédouins s’habillent-ils d’une façon tout à fait différente et portent même de longs et embarrassants vêtements noirs? Il y a des raisons évidentes à cela: celui qui vit dans le désert doit en premier lieu particulièrement bien se protéger contre les dangereux rayons UV. Deuxièmement, le corps ne doit pas trop se réchauffer. Pour rafraîchir leur organisme, les Bédouins portent des vêtements très amples. L’air agit comme un tampon et rafraîchit le corps. De plus, les vêtements épais ont l’avantage de réchauffer pendant les nuits froides dans le désert....

Quelle est la couleur qui protège le mieux?

Pour la protection contre le rayonnement UV, la couleur du textile ne joue aucun rôle significatif si les vêtements sont assez épais. Cependant, lorsque le tissu est fin – ce qui est habituellement le cas chez les touristes dans les pays chauds du sud – la couleur devient un facteur important. En effet, un vêtement clair laisse passer davantage de rayons UV. Les vêtements sombres absorbent certes le rayonnement mais réfléchissent la partie infrarouge. Le corps est de la sorte mieux protégé contre l’effet de la chaleur. Toutefois, ce n’est pas le noir qui protège le mieux, mais la teinte indigo, le bleu sombre des habitants du désert, les Touaregs.

Produits associés


Cela pourrait également vous intéresser: