Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Questions et réponses sur la protection solaire

Qu’en est-il vraiment du FPS, des UV-B, du IR-A ou de «aha!»? Quand dois-je appliquer une crème? Voici quelques réponses aux questions essentielles sur la protection solaire.

Comment trouver la protection solaire qui me convient?

Cela dépend principalement de votre propre type de peau. En règle générale, plus la peau est claire, plus le facteur de protection solaire doit être élevé. L’activité pratiquée est également déterminante: pour aller se baigner, un produit ultra-résistant à l’eau est recommandé. Il existe aussi différentes textures telles que le lait, la crème, le spray ou l’huile. Le type de produit que l’on souhaite utiliser est une question de goût.

Quels sont les avantages d’une crème solaire?

Les produits de protection solaire sont appliqués sur la peau pour réduire ou prévenir les effets négatifs du rayonnement solaire (p. ex., coups de soleil avec rougeurs, vieillissement de la peau). Certains d’entre eux permettent également d’hydrater la peau.

Quelles informations figurent sur l’emballage d’une crème solaire?

Le facteur de protection solaire (protection UV-B) ainsi que le terme UV-A. Sur certains produits, les lettres IR-A sont également mentionnées. Elles se réfèrent à un agent antioxydant qui protège en plus les cellules des effets négatifs du rayonnement infrarouge.  Les ingrédients, les avantages du produit et des instructions d’utilisation figurent également sur l’emballage.

Que signifient UV-A et UV-B?

Les rayons UV-B du soleil peuvent provoquer des coups de soleil. Les rayons UV-A, quant à eux, contribuent au vieillissement de la peau. Le FPS se réfère toujours au rayonnement UV-B. Si un symbole UV-A est encerclé, le produit protège contre les deux types de rayonnement.

Que signifie facteur de protection solaire FPS ou SPF?

Le facteur de protection solaire (FPS), en anglais Sun Protection Factor (SPF) indique la durée pendant laquelle le produit protège des rayons UV-B. Ou pour être plus précis: de combien de temps la durée d’autoprotection de la peau est prolongée.

Pour les peaux très claires, la durée d’autoprotection est d’environ 10 minutes, pour les peaux de couleur normale de 20 à 30 minutes et pour les types méditerranéens et foncés de 30 à 50 minutes. Temps d’autoprotection multiplié par le FPS = minutes que vous pouvez passer au soleil en toute sécurité. Il s’agit bien sûr d’une règle générale.

Quels autres aspects dois-je prendre en compte pour choisir un FSP?

Le facteur dépend de votre type de peau, mais aussi du rayonnement solaire. Plus celui-ci est puissant, p. ex. près de l’équateur ou au sommet d’une montagne, plus le facteur doit être élevé. Les prévisions quotidiennes de l’indice UV (uv-index.ch) indiquent l’intensité du rayonnement UV-B. Celle-ci dépend de la saison, des conditions météorologiques et de l’altitude.

Une protection solaire est recommandée à partir de l’indice 3. La tendance est en général d’opter pour des facteurs élevés. Même le FPS 50 ne bloque pas entièrement tous les rayons du soleil. Les rayons UV agissent également à l’ombre, dans l’eau ou à travers les nuages.

Quels sont les filtres UV disponibles et comment agissent-ils?

Il existe des filtres minéraux et chimiques. Les filtres minéraux reflètent les rayons UV et les éloignent ainsi de la peau. Les filtres chimiques transforment les rayons en chaleur sur la peau. Les filtres ne doivent pas pénétrer dans la peau ou provoquer des allergies, doivent être photostables et n’avoir aucun effet secondaire sur le métabolisme. Seuls les filtres UV figurant dans la loi peuvent être utilisés dans les produits cosmétiques.

Qu’est-ce qu’une protection IR-A?

La lumière du soleil est composée de rayons ultraviolets, visibles et infrarouges. La portion infrarouge A peut pénétrer plus profondément et endommager la peau. En plus des filtres UV, des complexes protecteurs spécifiques IR-A sont donc aussi utilisés, p. ex. sous forme de vitamines et d’antioxydants.

 

Que signifie «résistant à l’eau»?

Résistant à l’eau signifie que le produit offre encore au moins 50% de la protection spécifiée après 2 baignades de 20 minutes. Avec un produit ultra-résistant à l’eau, ce sont 4 baignades de 20 minutes.

(Poursuivez votre lecture après les encadrés…)

En savoir plus sur la protection solaire

En savoir plus
Eine  lächelnde Frau mit Sonnenbrille spannt ein Tuch über ihren Kopf.
Yeux

Comment protéger vos yeux du soleil

Les lunettes de soleil à verres foncés protègent-elles mieux que celles à verres clairs? Et les yeux peuvent-ils attraper un coup de soleil? Mythes et réalités sur la protection solaire pour les yeux.

Vers le dossier

J’ai une peau sensible, quel produit puis-je utiliser?

En général, une protection solaire testée dermatologiquement et spéciale peaux sensibles est bien tolérée. Elle ne contient aucune substance irritante, telle que parfums, colorants ou conservateurs.

Que signifie «certifié aha!»?

Ce label de qualité garantit qu’aucune des substances potentiellement allergènes mentionnées par aha! n’est présente dans le produit à une concentration supérieure à 0,0001%.

Quelle quantité de crème solaire dois-je appliquer?

Beaucoup et très régulièrement. Environ trois cuillères à soupe de crème sont recommandées pour l’ensemble du corps, et une cuillère à café bien remplie pour le visage.

Quels rayonnements solaires sont particulièrement nuisibles pour la peau?

Les rayons UVB sont les principaux déclencheurs de cancers de la peau. Ils sont responsables des coups de soleil et peuvent provoquer des altérations génétiques des cellules cutanées. Les rayons UVA sont pour leur part responsables du vieillissement de la peau, mais peuvent aussi favoriser l’apparition d’un cancer de la peau. Les séances de solarium sont donc à déconseiller.

Le cancer de la peau est-il dangereux?

Comment bien se protéger du soleil
  • Restez à l’ombre entre 11 h et 15 h.
  • Protégez-vous avec un chapeau, des lunettes de soleil et des vêtements adaptés au tissage serré: jambes et manches longues, couleurs sombres.
  • Pour le sport et pour les jeunes enfants: utilisez des textiles anti-UV.
  • Sur les parties non protégées de la peau, appliquez un écran solaire de fort indice de protection contre les rayonnements UVB et qui soit aussi efficace contre les rayonnements UVA. Pensez aux lèvres, au nez, aux oreilles, à la nuque, au dessus des pieds et des mains.
  • Appliquez la crème solaire 30 minutes avant l’exposition.
  • Utilisez suffisamment de crème solaire et renouvelez régulièrement son application.
  • N’allez pas au solarium pour bronzer, ni pour une préparation au bronzage.
  • Les autobronzants n’offrent aucune protection contre les coups de soleil et les crèmes de jour offrent souvent une protection insuffisante. Lors d’un séjour prolongé en plein air, il faut donc toujours utiliser en plus un écran solaire.

Informations supplémentaires: www.liguecancer.ch

 

On distingue entre cancer noir (mélanome) et cancer blanc de la peau. Dans le cancer noir de la peau, des tumeurs malignes pouvant former des métastases dans d’autres organes se développent à partir de cellules pigmentées (par exemple des grains de beauté).

Détecté trop tard, le mélanome peut être mortel. La survie dépend donc d’une détection précoce. Les types de cancer clair de la peau sont beaucoup plus fréquents, mais en général moins dangereux.

Avons-nous un «compte soleil»?

Chaque coup de soleil est de trop et chaque bronzage est le signe que la peau cherche à se protéger. Aucun bronzage n’est sain. Un cancer blanc de la peau se développe quand la peau a été exposée au soleil sans contrôle pendant des décennies.

Pourquoi devrions-nous éviter le soleil entre 11 et 15 heures?

À ce moment là, et selon la saison, de mai à début septembre essentiellement, les rayonnements UV sont les plus intenses. Une protection particulièrement efficace est importante en montagne, sur la neige, dans et au bord de l’eau ainsi que pour jardiner.

Notre corps a besoin de la lumière solaire pour produire de la vitamine D via la peau. La crème solaire empêche-t-elle cette production?

Les spécialistes ne sont pas encore unanimes à ce sujet. Pour stimuler la production de vitamine D dans la peau, il ne faut que peu de lumière solaire. Chez nous, de la fin du printemps au début de l’automne, il suffit que les avant-bras et le visage soient exposés environ 10 minutes à la lumière solaire aux alentours de midi. En automne et en hiver, le rayonnement est trop faible.

Comme il est de plus difficilement possible d’absorber suffisamment de vitamine D avec la nourriture, il est judicieux de poser la question de la prise de préparations de vitamine D à son médecin de famille.

Produits assortis

de Susanne Schmid Lopardo et Petra Koci,

publié le 07.05.2021, ajusté le 27.07.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Migros s'engage avec Pink Ribbon contre le cancer du sein

En savoir plus
pink-ribbon.jpg0