Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

L’obésité mènerait-elle au cancer?

L’obésité joue un rôle important dans certains cancers. Ceux-ci, en particulier, affectent de plus en plus les jeunes adultes aux États-Unis

Le cancer est généralement considéré comme une maladie liée au vieillissement. Il est donc d’autant plus alarmant de constater une augmentation des cas chez les moins de 50 ans aux États-Unis.

Quels sont les types de cancers dont la prévalence augmente, et dans quelle mesure? Afin de répondre à ces questions, des chercheurs américains ont analysé les données issues des registres des cancers de 25 États. Ils se sont tout particulièrement penchés sur douze types de cancers favorisés par l’obésité, dont font partie le cancer du côlon ainsi que les cancers de la vésicule biliaire, du rein, du foie ou encore du pancréas.

Ne manquez plus aucun sujet traité par iMpuls: abonnez-vous à notre newsletter.

Le cancer du rein plus fréquemment retrouvé chez les jeunes

Aux États-Unis, la proportion d’individus en surpoids a fortement augmenté au cours des 30 dernières années. En 1980, 15 pour cent des enfants et des adolescents étaient obèses, contre 33,4 pour cent en 2014. «Seulement» 49 pour cent des 20 à 74 ans étaient en surpoids en 1980, contre 78 pour cent en 2014.

Le risque de développer six cancers parmi les douze types liés à l’obésité a lui aussi augmenté de manière disproportionnée chez les plus jeunes. Ainsi, des individus nés en 1985 présentaient par exemple 2,5 fois plus de risques d’être touchés par un cancer du rein que des individus nés en 1970.

La faute à l’obésité

Les chercheurs ont par ailleurs vérifié si cette augmentation concernait également 18 types de cancers non liés à l’obésité. C’était le cas pour seulement deux types de cancers: la leucémie et le cancer de l’estomac. Ils ont constaté une diminution des cas chez les jeunes adultes pour six types de cancers sur les 18.

Chez les plus de 30 ans, 60 pour cent des cas de cancer du col de l’utérus pourraient être imputés à l’obésité. En outre, selon les auteurs de l’étude, environ un tiers des cas de cancer de la vésicule biliaire et de cancer du rein pourraient être liés à un surpoids.

Une hypothèse aussi osée que plausible

Les chercheurs soulignent également que les habitudes alimentaires des dernières générations se sont dégradées au cours des dernières décennies aux États-Unis (peu de céréales complètes, de légumes et de fruits, mais beaucoup de sel et de boissons sucrées).

Deux expertes ont commenté les résultats de cette étude dans la revue spécialisée «The Lancet Public Health». Selon elles, l’hypothèse selon laquelle l'augmentation des cas de certains cancers chez les jeunes adultes serait liée à l’«épidémie d’obésité» est aussi osée que plausible. Ces résultats ont montré à quel point il était important de suivre les tendances en termes de cancer et d’en rechercher les causes.

Source: «The Lancet Public Health»

de Dr med. Martina Frei,

publié le 21.03.2019, ajusté le 14.10.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant
geschenkkarte-gelb.jpg