Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

14 choses à connaître sur les autotests

Désormais, tout le monde peut réaliser un test chez soi – même en l’absence de symptômes. Pourquoi doit-on le faire? Quelles sont les limites de ce type de dispositif? Migros Magazine répond aux 14 principales questions sur le sujet.

1. Où puis-je me procurer un autotest?

Depuis le 7 avril, chaque personne peut se voir délivrer jusqu’à cinq autotests en pharmacie. Toutefois toutes les officines ne disposent pas d’un stock identique, et il est possible que des pénuries se créent ici et là. Jusqu’à présent, les pharmacies suisses ont reçu huit millions d’unités.

2. Combien coûtent les tests?

Cinq autotests sont mis gracieusement à la disposition de chacun tous les mois. Ainsi, toute personne se voyant remettre son lot le 7 avril devra patienter jusqu’au 7 mai pour obtenir le prochain paquet gratuit. Les coûts de l’opération sont pris en charge par la Confédération. Il incombe aux caisses-maladie de s’assurer que personne ne puisse retirer plusieurs lots par mois. C’est pourquoi les tests seront remis sur présentation de la carte d’assurance maladie. Actuellement, la vente de ces dispositifs express n’est pas autorisée.  Aucune date à ce sujet n’est encore fixée selon l’Office fédéral de la santé publique.

3.  Puis-je aller chercher des tests pour une tierce personne?

Oui. Pour rapporter des autotests à une personne de son foyer, il convient de présenter la carte d’assurance maladie de cette dernière.

4.  Que faire si j’ai besoin de plus de cinq tests par mois?

Nous ne savons pas encore à compter de quelle date il sera possible d’acheter des autotests supplémentaires. À la pharmacie zur Rose, partenaire de Migros, un autotest devrait coûter Fr. 10.65, d’après les indications fournies par le département Presse à notre demande. 

5. À qui le test est-il destiné?

En principe, à tout le monde. Les autotests viennent compléter les différentes mesures de sécurité mises en œuvre telles que la distanciation physique, la désinfection des mains et le port du masque. Ils constituent une garantie supplémentaire pour les personnes qui souhaitent voir leur famille, des amis et des connaissances.

(Voir suite ci-dessous...)

6. Pour quelle raison faut-il que je me teste si je suis asymptomatique?

Précisément parce que vous pouvez être porteur du virus sans le savoir et risquez par conséquent de contaminer d’autres personnes. Selon l’hypothèse actuelle de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), 10% des personnes positives au coronavirus pourraient être responsables de 80% des transmissions.

7. Quelle est la fiabilité des autotests?

Les autotests fournissent un résultat moins fiable que les tests PCR, qui sont réalisés exclusivement par des spécialistes. D’après les études menées par l’Hôpital de la Charité de Berlin et l’Université d’Heidelberg, les autotests des laboratoires Roche permettent d’établir dans environ 82,5% des cas si une personne est atteinte du Covid-19. 

8. Qui fabrique les autotests?

Pour l’instant, seuls les tests de Roche sont autorisés. Ils ont été développés par l’entreprise pharmaceutique bâloise Roche en septembre 2020 et ont reçu le feu vert de l’Institut suisse des produits thérapeutiques swissmedic le 30 mars 2021. La fabrication est assurée par SD Biosensor, la société partenaire de Roche en Corée du Sud, où 120 millions d’unités sont produites chaque mois. En Suisse, les particuliers ne peuvent se procurer des autotests qu’auprès des pharmacies; il n’est pas possible de passer commande directement auprès du laboratoire. Des autotests proposés par d’autres fournisseurs devraient bientôt arriver, parmi lesquels des tests salivaires.

9. Quels sont les points faibles des autotests?

Outre une certaine imprécision (voir question 5), il faut ajouter que la fiabilité des autotests Roche n’a été mesurée que sur des personnes présentant les symptômes du coronavirus. Reste donc à clarifier le degré de fiabilité de ces dispositifs sur des sujets asymptomatiques. Voilà ce qui explique pourquoi les autotests sont critiqués.

10. Comment puis-je réaliser un autotest sans être un spécialiste?

Une courte notice accompagne chaque lot de cinq autotests. Une vidéo montrant comment procéder est également mise en ligne sur le site Internet de l’OFSP. 

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

En savoir plus
Impfung wird vorbereitet im Corona-Impfzentrum
Vaccination contre le coronavirus

Ce qui attend les visiteurs au centre de vaccination

La vaccination a déjà commencé à Bâle, là où se tient habituellement le Salon de l’horlogerie et de la bijouterie. Le vaccin contre le Covid-19 est surveillé comme un joyau.

Vers le Dossier

11. Combien de temps dure le test?

Un autotest requiert 15 à 20 minutes. 

12. Puis-je également tester mes enfants?

Oui, il n’existe aucune restriction d’âge pour les autotests coronavirus. Étant donné que les enfants de moins de 12 ans présentent rarement des symptômes en cas de contamination, il est particulièrement pertinent de les tester.

13. Puis-je oublier toutes les mesures contre le coronavirus si mon autotest est négatif?

Non, car ces tests ne sont pas fiables à 100%. Il se peut que l’autotest affiche un résultat négatif alors que la personne est bel et bien atteinte du Covid-19. Par conséquent, les autotests ne peuvent remplacer les règles de conduite en vigueur telles que le lavage des mains ou le respect des distances. 

14. Que faire si l’autotest est positif? 

Toute personne ayant obtenu un résultat positif suite à un autotest devrait se présenter dans un centre de test, dans une pharmacie ou chez son médecin de famille afin d’effectuer un test PCR. Si ce dernier se révèle aussi positif, la personne doit se placer en isolement. 

de Dario Aeberli,

publié le 20.04.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Profitez de 20% de rabais sur les produits V-Love jusqu'au 4.10

Profiter
v-love-quadratisch.jpg