Fermer

Vivre plus sainement?

Les frères et sœurs plus âgés sont des propagateurs de virus

Dès lors qu’il s’agit de la grippe, les frères et sœurs plus âgés sont l’un des plus grands facteurs de risque pour les bébés.

Les frères et sœurs plus âgés sont des propagateurs de germes. Selon une étude britannique actuelle, près de la moitié des hospitalisations de bébés sont à imputer à la fratrie.

Pour les bébés de moins de six mois, c’est toutefois le mois de naissance qui induit la plus forte probabilité d’atterrir à l’hôpital avec la grippe: dans l’étude, les nourrissons nés de juillet à décembre présentaient en effet un risque de près de 3,5 fois supérieur à ceux nés de janvier à juin. A la seconde place du risque, on trouvait alors la fratrie. L’existence de deux frères et sœurs ou plus, plus âgés, augmentaient le risque par trois comparé aux premiers-nés.

Conseil des chercheurs

Pour protéger les tout-petits, les auteurs de l’étude préconisent donc de vacciner contre la grippe les femmes enceintes et la fratrie plus âgée – tout en indiquant que les nouveau-nés ne profitent que pendant huit semaines environ de l’effet protecteur du vaccin de la mère.

Durant près de sept ans, les scientifiques ont recensé les naissances en Ecosse, toutes les hospitalisations d’urgence pour cause de grippe (influenza) chez les enfants de moins de deux ans et divers autres facteurs.

Moins de 0,3 pour cent

Au total, sur les 424 048 enfants mis au monde, 1115 se sont présentés à l’hôpital avec la grippe. Selon les chercheurs, le nombre effectif de cas est néanmoins probablement supérieur. En moyenne, trois à onze pour cent des enfants de moins de deux ans contractent la grippe, et seule une petite partie d’entre eux doit aller à l’hôpital. Les bébés de moins de six mois et ceux souffrant du diabète ou d’autres affections sont les plus menacés. 

Source: «European Respiratory Journal»

de Dr med. Martina Frei,

publié le 11.12.2017


Cela pourrait également vous intéresser: