Fermer

Vivre plus sainement?

Quand le norovirus nous met sur le flanc

Le norovirus est extrêmement contagieux, capable de mettre sur le flanc la totalité des passagers d’un bateau de croisière ou tous les pensionnaires d’une maison de retraite. Cependant, un adulte en bonne santé en vient à bout sans problème.

Cela va vite: nausée, vomissements et diarrhée apparaissent tout d’un coup sans prévenir. Il y alors une forte probabilité pour que ce soit une infection causée par le norovirus. Qui entre en contact avec ce virus souffre également des mêmes symptômes dans les 6 à 50 heures qui suivent. Ceux-ci disparaissent en général aussi vite qu’ils sont arrivés, et au bout d’une semaine au plus tard, le virus est oublié.

L’épidémie arrive vite

Cependant, ce virus est malheureusement pris à la légère. Si les personnes concernées ne prennent pas de précautions, une véritable épidémie peut se déclarer, dont les conséquences risquent d’être graves: camps de ski interrompus, jardins d’enfants fermés et interdiction des visites dans les maisons de retraite. 10 à 100 particules virales suffisent déjà pour causer une infection. Le virus est le plus souvent transmis par une infection par contact et par l’inhalation de minuscules gouttelettes, provenant par exemple de vomissures. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En savoir plus sur les infections

Comment prévenir

Comment se prémunir contre une contamination
  • Hygiène 
    Se laver régulièrement les mains constitue la principale mesure préventive.
  • Aliments 
    Les aliments crus doivent être soigneusement lavés
  • Repos 
    Si une infection se produit en dépit de toutes les mesures de prudence prises, le repos est important. Qui retourne trop tôt à la vie en société risque de contaminer les personnes qu’il côtoie.

La principale mesure préventive est donc l’hygiène. Qui se lave correctement les mains avant de manger, lave également les aliments crus et, s’il est malade, reste chez lui jusqu’à ce que les nausées cessent a déjà fait beaucoup. Si une infection survient dans la famille, il est recommandé – si possible – de «privatiser» une salle de bain pour la personne concernée afin d’éviter de nouvelles contaminations. Il n’existe cependant aucune protection efficace à 100 pour cent.

Traitement: attendre et boire beaucoup de thé

En raison de l’importante déshydratation qu’il provoque, le norovirus peut être dangereux pour les jeunes enfants et les personnes âgées. Boire régulièrement est donc important. Pour cela, eau, thé non sucré et bouillon conviennent le mieux. Si un jeune enfant devient indolent et apathique, il convient de réagir rapidement et de consulter un pédiatre. Les personnes travaillant avec des denrées alimentaires devraient également se montrer prudentes. Afin de protéger leur entourage, elles feraient mieux en cas d’épidémie de rester un jour de plus à la maison. 

de Med. Pract. Rainer Schlegel,

publié le 14.10.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bilan de santé de medbase

S'abonner