Fermer

Vivre plus sainement?

Le remède le plus simple contre la cystite

Boire assez permet aux femmes d’éviter la moitié environ des cystites. Trois petites bouteilles d’eau par jour suffisent.

Chez les femmes, les cystites sont parmi les motifs les plus fréquents de consultation d’un médecin. Cependant, il existe un moyen simple permettant d’éviter la moitié de ces consultations.

La recette tient en quelques mots: 500 millilitres d’eau. Le nombre de cystites peut ainsi être diminué de moitié chez les femmes avant la ménopause, comme l’a montré une expérience faite avec 130 participantes.

Ne manquez plus aucun sujet traité par iMpuls: abonnez-vous à notre newsletter.

1,5 litre d’eau supplémentaire par jour

Cette expérience, qui a duré douze mois, devait prouver que boire beaucoup prévient véritablement les cystites. Toutes les participantes en avaient souffert trois à six fois au cours de l’année précédente.

Pour cette expérience, 64 femmes se voyaient remettre, à chaque repas, une bouteille d’un demi litre d’eau minérale, qu’elles devaient avoir entièrement bue avant le repas suivant. Cela représentait au total 1,5 litre d’eau par jour, en plus de leurs boissons habituelles.

Fréquence des cystites deux fois plus faible

En revanche, les femmes du groupe de comparaison ne changeaient en rien leurs habitudes de boisson. Elles buvaient comme avant 1,1 litre environ de liquide par jour.

Au bout d’un an, les chercheurs ont dressé le bilan: 1,7 cystite en moyenne par femme dans le «groupe de buveuses», contre 3,2 dans le groupe de comparaison. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Ah, les remèdes de grand-mère!

Tout sur le sujet

Moins d’antibiotiques nécessaires

Corrélativement, la prise d’antibiotiques a nettement diminué dans le «groupe de buveuses». Dès le début de l’expérience, ces femmes ont connu en moyenne quelque 150 jours de répit avant une nouvelle cystite. Par contre, les femmes du groupe de comparaison n’ont été épargnées d’une récidive que pendant 90 jours environ.

Le conseil «boire davantage» pour évacuer les bactéries de la vessie n’est certes pas nouveau. Jusqu’à présent, il n’y avait cependant pas eu d’études convaincantes prouvant que cela était aussi réellement efficace.

Inconvénient: aller plus souvent au WC

Seul inconvénient de cette thérapie inoffensive et efficace: au lieu de le faire six fois, les femmes devaient uriner huit à neuf fois par jour si elles buvaient davantage.

Source: «Jama Internal Medicine»

de Dr med. Martina Frei,

publié le 14.08.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bilan de santé de medbase

S'abonner