Fermer

Vivre plus sainement?

Cholestérol: faits et légendes

Il faut savoir que de nombreuses légendes circulent autour du cholestérol. Nous nous sommes penchés sur quatre affirmations souvent entendues, afin de démêler le vrai du faux.

Affirmation no 1: Le cholestérol est toujours mauvais

Faux. Le cholestérol est transporté dans le sang par une lipoprotéine sphérique. Ce complexe lipido-protéique peut être de basse densité (low-density lipoprotein, LDL) ou de haute densité (high-density lipoprotein, HDL). En cas d’excès de LDL, le cholestérol s’accumule sur la paroi des vaisseaux sanguins, qui s’épaissit et durcit. Au bout d’un certain temps, le sang ne peut plus circuler librement, avec pour conséquence possible un infarctus ou un accident vasculaire cérébral. C’est pourquoi le LDL est considéré comme «mauvais», à l’inverse du HDL, qui débarrasse les cellules du cholestérol excédentaire. 
 

Ne manquez plus aucun sujet traité par iMpuls: abonnez-vous à notre newsletter.
 

Affirmation no 2: Les oeufs sont bourrés de mauvais cholestérol

Faux. On a soutenu pendant des décennies que les oeufs étaient mauvais pour le coeur et les vaisseaux sanguins en raison de la forte teneur en cholestérol de leur jaune. Or, des travaux semblent infirmer cette hypothèse: les oeufs auraient même un effet protecteur contre les accidents vasculaires cérébraux. Ainsi, les personnes qui en consomment au quotidien présenteraient un risque d’AVC inférieur de 26% par rapport à celles qui n’en mangent jamais. C’est la conclusion d’une étude de longue durée menée par l’Université de Pékin sur plus de 400 000 participants. Publiée cette année, elle corrobore des résultats déjà obtenus aux États-Unis. 

Affirmation no 3: L’excès de cholestérol vient de l’alimentation

Faux. Il s’agit là de l’un des principaux mythes concernant le cholestérol. En réalité, l’hérédité joue un rôle bien plus important que les habitudes alimentaires. La quantité de cholestérol produite et la capacité du foie à éliminer le LDL - et donc à prévenir son action néfaste - sont déterminées par les gènes. L’alimentation n’a qu’une influence marginale sur le taux de cholestérol dans le sang. Toutefois, il est recommandé de consommer des fruits, des légumes, du poisson, des huiles de qualité, des fruits à coque et des produits aux céréales complètes, car l’équilibre alimentaire et l’exercice physique constituent la prévention la plus efficace. 

Affirmation no 4: Le cholestérol est vital

Vrai. L’organisme en a besoin notamment pour fabriquer de la vitamine D et former des acides biliaires, lesquels permettent aux graisses d’être assimilées dans l’intestin. Le cholestérol est aussi un composant essentiel de la membrane cellulaire, qui recouvre toutes les cellules du corps. Enfin, diverses hormones telles que les oestrogènes, la testostérone et la cortisone ne peuvent être produites sans lui. En résumé, seul l’excès de cholestérol est mauvais pour la santé.

de Silvia Schütz,

publié le 10.04.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bon d’achat pour un cours

S'abonner
geschenk-icon.jpg