Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Ralf arrivera-t-il à s’habituer à ses premières lunettes à verres progressifs?

En règle générale, Ralf vend des lunettes à verres progressifs à ses clients. Aujourd’hui, c’est lui qui en a besoin. Découvrez dans cette vidéo comment il prend les choses. Profitez-en également pour en savoir plus sur les scintillements, sur les modèles de lunettes les mieux adaptés aux différents types de visage et sur l’effet McGurk.

Vidéo: Premiers verres progressifs

Ralf, 43 ans, est l’heureux papa «de deux merveilleuses petites filles». De mémoire, il dit avoir toujours porté des lunettes. «Je sais que je ne vois pas bien de loin. C’est pour cela que je porte des lunettes. Mais depuis quelque temps, je ne vois plus très bien de près non plus», déplore-t-il.

Un problème qui le contrarie beaucoup. «J’ai peur de devoir porter des verres progressifs», explique-t-il. «Le plus comique, c’est que je suis opticien et que je vends des lunettes à verres progressifs depuis plus de 20 ans. Je dis à tous mes clients de ne pas s’inquiéter. Et maintenant que c’est mon tour, je ne suis pas du tout sûr de moi.»

Ralf a décidé de prendre le taureau par les cornes avec l’aide de MiSENSO. Retrouvez ses progrès dans la vidéo.

Plus bas, nous vous expliquons aussi si les verres progressifs sont également adaptés au travail sur ordinateur, comment est fait notre œil et en quoi consiste les scintillements. Vous pourrez également tester vos connaissances dans le cadre de notre quiz et découvrir les liens qui unissent la vue et l’audition – ainsi que les modèles de lunettes les mieux adaptés aux différents types de visage.

Des verres progressifs devant l’ordinateur?

Hans-Dieter Haas, Responsable Ventes et Formation chez MiSENSO SA, nous répond.

Peut-on travailler sur ordinateur avec des verres progressifs?

Devant un écran d’ordinateur, des lunettes à verres progressifs impliquent en soi toujours un compromis, car les surfaces utiles sont sensiblement réduites en raison des multiples corrections du verre. À un stade peu avancé de correction, ce n’est pas véritablement un problème. Néanmoins, des lunettes dotées de verres de travail sont dès le départ le meilleur choix à faire, car ces verres sont adaptés sur mesure aux distances requises, qui ont été déterminées par l’opticien en concertation avec son client. Les verres prennent donc en compte toutes les zones du champ de vision, permettant ainsi une posture de travail confortable. Avec l’âge, et à mesure que la différence entre la vision de près et de loin s’accentue, il est presque inévitable de passer à des verres adaptés au travail sur écran. Cela concerne généralement les personnes de plus de 45 ans.

À quoi faut-il veiller lors de l’achat d’une paire de lunettes pour ordinateur?

Outre la bonne correction et la détermination exacte de la distance de travail, le troisième critère essentiel réside dans le filtre anti-lumière bleue. Il préserve les yeux au quotidien en réduisant la lumière UV nocive qui pénètre dans les yeux.

Le filtre anti-lumière bleue est-il impératif?

Non, mais selon les plus récentes études, la lumière bleue à ondes courtes irrite davantage la rétine. À son tour, cette irritation peut se répercuter sur la cornée et la sclérotique, et entraîner une sensation désagréable dans les yeux. Il est médicalement prouvé que la lumière UV est nocive pour le cristallin et qu’elle peut par exemple conduire à une apparition précoce de la cataracte. Le filtre anti-lumière bleue offre donc une fonction protectrice non négligeable.

(suite ci-dessous)

Les lentilles conviennent-elles au travail sur écran?

Pour travailler devant l’ordinateur, les lunettes sont clairement préférables. Le plus souvent, les lentilles de contact ne permettent de corriger parfaitement la vue qu’à une certaine distance bien définie. En outre, à cause des clignements nettement moins fréquents des yeux, les lentilles ont tendance à se dessécher plus rapidement. Cela devient vite désagréable. La surface et l’optique des lentilles de contact changent également. Une situation qu’aggravent encore les systèmes de climatisation en été et de chauffage en hiver. Les lunettes, en revanche, permettent une correction idéale à toutes les distances de travail, y compris pour les personnes qui ont besoin de corrections à différentes distances.

Comment agencer un poste de travail favorable aux yeux?

Pour avoir une bonne posture de la tête devant un écran d’ordinateur, on dit que la première ligne de texte doit se trouver en dessous de la hauteur des yeux. L’inverse peut donner lieu à des tensions dans la nuque. En plus d’être douloureuses, elles risquent d’entraver la circulation du sang dans le cou et dans la tête. Pour un confort de travail optimal, il faut également éviter que la lumière ne se réfléchisse sur l’écran de l’ordinateur. La distance de travail la plus courante entre la tête et l’ordinateur est comprise entre 60 et 80 cm.

En quoi consiste le phénomène de scintillements devant les yeux?

«Beaucoup de gens se plaignent d’avoir des scintillements devant les yeux. Ce symptôme est généralement bénin, mais il nécessite néanmoins une consultation ophtalmologique», affirme János Weber, ophtalmologue et responsable du centre Medbase Kriens Mattenhof. Tous les scintillements ne se ressemblent pas. Voici une présentation des principaux types.

Scintillements bénins

Un «trouble de la vision» ne doit pas systématiquement donner matière à paniquer. «Il est souvent le premier signe d’une migraine avec aura», déclare János Weber. «Souvent, les patients connaissent les symptômes, car ils sont toujours les mêmes. À savoir une tension basse, des vertiges, le mal des transports ou encore l’extrémité des membres froide. Certaines personnes se plaignent aussi d’avoir du mal à s’endormir

Les troubles de la vision en cas de migraine sont appelés scotomes scintillants et peuvent varier considérablement d’un individu à l’autre. Parmi les personnes concernées, certaines évoquent une ligne brisée lumineuse, appelée «fortification» dans le jargon. Les fortifications se manifestent d’abord sur une petite surface au centre du champ visuel et se déplacent ensuite vers sa périphérie. Cette «hallucination» disparaît au bout de 20 minutes au plus et laisse place à un léger engourdissement, voire parfois à un épisode migraineux.

Le scotome négatif entraîne une non-perception soudaine et localisée du champ visuel. Le scotome positif en revanche se traduit par une perception excessive du champ visuel. Il arrive également que l’on perde complètement la perception du champ visuel d’un côté ou de l’autre, et qu’on ne voie plus qu’une tache blanche (consultez notre galerie de photos pour obtenir des exemples concrets).

Ce que voient les personnes concernées

Sehstörungen: negatives Skotom
Sehstörungen: negatives Skotom

Divers troubles de la vision peuvent être annonciateurs d’une migraine. Le scotome négatif en fait partie. Certains contours du champ de vision deviennent flous.

Sehstörungen: positives Skotom
Sehstörungen: positives Skotom

Le scotome positif laisse percevoir des contours qui n’existent pas en réalité. Comme si l’œil «extrapolait».

Sehstörungen: Fortifikation
Sehstörungen: Fortifikation

Les «fortifications» sont elles aussi typiques d’une migraine avec aura. Elles doivent leur nom aux lignes brisées qu’elles font apparaître, dont la forme ressemble au contour d’un fort. Les fortifications se manifestent d’abord sur une petite surface au centre du champ visuel et se déplacent ensuite vers sa périphérie.

Sehstörungen: Wahrnehmungsverlust
Sehstörungen: Wahrnehmungsverlust

Une perte de la perception peut également survenir, généralement d’un seul côté du champ visuel.

La première fois qu’il apparaît, un scotome scintillant peut être effrayant. Faute de pouvoir contrôler son champ de vision, il devient alors impossible de travailler sur un écran, de lire les horaires des trains à la gare, d’écrire un message sur son téléphone portable, de conduire et même de terminer une présentation lors d’un rendez-vous.

Ces gênes visuelles ont toutes en commun de ne pas disparaître lorsque l’on ferme les yeux. Et c’est normal. Elles ne sont pas perçues de l’extérieur. Elles passent par la voie optique, c’est-à-dire une partie de la liaison entre les yeux et le cerveau. Comme pour la migraine classique, leurs origines ne sont pas encore clairement identifiées. On suppose que l’alternance soudaine de restriction et de dilatation des vaisseaux sanguins déclenche ce phénomène.

Ces scotomes peuvent cependant survenir en lien avec d’autres affections que la migraine. Le diagnostic de la migraine avec aura se pose donc par exclusion. Cela signifie qu’il faut d’abord exclure toutes les autres maladies susceptibles de déclencher des scintillements devant les yeux. Ensuite seulement, la migraine avec aura pourra être diagnostiquée avec certitude.

La migraine ophtalmique est une forme spécifique de migraine et provoque également des scintillements. Elle est due à une restriction des vaisseaux dans l’œil et se traduit le plus souvent par un scintillement unilatéral, qui ne dure que quelques secondes, ou au plus quelques minutes. Elle ne touche en général qu’un seul œil et n’est pas suivie de maux de tête.

En présence de tels troubles, il est préférable de consulter un ophtalmologue. Car seul un médecin est capable de déterminer si les scintillements sont liés à une migraine avec aura ou à un autre problème éventuel.

Scintillements préoccupants

Si les gênes visuelles persistent, il faut faire preuve de vigilance et consulter immédiatement un médecin. «Ces troubles peuvent être la conséquence d’affections irréversibles comme une mauvaise circulation sanguine dans les yeux, une dégénérescence maculaire ou même une tumeur», explique János Weber.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge consiste en une dégradation d’une petite zone de notre rétine, la zone qui permet de voir avec précision les détails et les couleurs. La vision devient floue et déformée. À un stade avancé, une tache apparaît au centre du champ visuel. Il n’existe pas de traitement capable de guérir définitivement cette maladie, mais certains peuvent néanmoins stopper son évolution, à condition qu’elle soit détectée tôt. Dans le cas contraire, elle peut conduire à une perte irréversible de la vision.

Dans certains cas rares, les scintillements devant les yeux peuvent révéler un diabète gestationnel ou une hypertension.

Sehstörungen: Makuladegeneration
Sehstörungen: Makuladegeneration

Une dégénérescence maculaire se traduit aussi par une vision déformée (photo du milieu). À un stade avancé, elle peut entraîner une perte de la vision centrale (à droite). À gauche: vision normale.

Flashs lumineux et points sombres: prudence!

La perception soudaine de flashs lumineux doit servir de signal d’alarme. «Il s’agit en effet de symptômes typiques d’un décollement du corps vitré qui commence à se décrocher de la rétine. Il risque d’entraîner un décollement de la rétine», affirme János Weber. Il faut donc faire ausculter ses yeux sous 48 heures par un ophtalmologue.

Lorsqu’une déchirure ou un trou dans la rétine endommage un vaisseau sanguin, une sorte de «grésil» peut apparaître dans le champ de vision. Il «pleut» alors des points noirs, qui correspondent en fait aux cellules sanguines rouges qui s’infiltrent dans le corps vitré. Des saignements importants dans l’œil peuvent troubler le corps vitré et donc la vue en faisant apparaître des sortes de nuage. «C’est un peu comme si on versait de l’encre dans de l’eau», explique János Weber. Là encore, il faut immédiatement consulter.

On peut aussi avoir l’impression d’avoir un essaim de petites «mouches volantes» devant les yeux. Il s’agit en réalité de minuscules corps flottants présents dans le liquide du corps vitré, qui jettent leur ombre sur la rétine. Presque tout le monde est confronté à ce phénomène. Il n’y a aucune urgence à agir. Mais il est préférable de consulter un ophtalmologue car il est impossible de déterminer soi-même la cause de ce trouble.

L’anatomie de l’œil

Que faire contre les scintillements devant les yeux?

Chez les personnes qui travaillent beaucoup devant l’ordinateur, les scintillements peuvent annoncer la nécessité de faire corriger leur vue. Ils peuvent aussi signifier que les lunettes ou lentilles utilisées ne sont plus adaptées. Le cas échéant, mieux vaut prendre rendez-vous avec un opticien ou consulter un ophtalmologue.

L’alcool, le manque de sommeil ou encore le stress peuvent également favoriser l’apparition de scintillements devant les yeux. Il est donc recommandé de boire beaucoup d’eau, de bien dormir et de prévenir le stress grâce à des techniques telles que le Qi Gong, le Tai Chi, la méditation, le yoga, le training autogène, la relaxation musculaire progressive ou d’autres méthodes de relaxation.

Les massages, notamment du dos et de la nuque, peuvent également être utiles. «Les raideurs dans la nuque sont souvent des facteurs déclencheurs de scintillements et de migraine», déclare János Weber.

Acheter des masseur de cou

Chez les femmes, les changements hormonaux et la pilule peuvent occasionner des troubles du même ordre. Une fois le diagnostic posé par l’ophtalmologue, une consultation chez un gynécologue peut donc être indiquée.

«Si les troubles sont liés à une tension basse, l’utilisation de bas de contention peut être judicieuse», poursuit János Weber. Il recommande par ailleurs de ne pas rester dans la même position du matin au soir. «Pensez à faire des pauses régulières pendant de longs trajets en voiture, ou lorsque vous travaillez sur l’ordinateur.» En cas de migraine, les médecins recommandent souvent aussi de prendre du magnésium. «Il augmente le seuil de sensibilité lors de la transmission des influx nerveux, ce qui décontracte la musculature.» 

Retrouvez ici d’autres conseils d’experts en lien avec la vue ainsi que des idées d’exercices oculaires.

Quels sont les liens entre vue et audition?

Ce que nous entendons dépend notablement de ce que nous voyons. Telle est la conclusion à laquelle sont arrivés le linguiste britannique Harry McGurk et son collègue John MacDonald en 1976. Ils ont prouvé que ce que nous lisons sur les lèvres est parfois plus «audible» que ce que nous entendons réellement.

Dans le cadre de leur étude, ils ont projeté aux participants un film dans lequel une femme en train de parler est filmée en gros plan. Lors du premier essai, les scientifiques lui ont fait dessiner avec les lèvres la syllabe «ba» alors que le son entendu était «ga». La plupart des participants ont déclaré avoir entendu le son «da». Lors du second essai, «ba» a été remplacé par «ga» dans la bande sonore. Les participants ont pour la plupart entendu «bagba» ou «gaba».

Enfin, lorsque les personnes écoutaient uniquement la bande-son du film (sans image) ou regardaient la version originale du film (sans aucune altération), elles percevaient correctement les sons «ba» et «ga».

Ce phénomène, baptisé depuis l’effet McGurk, prouve que la vue influence notre perception de la parole. Au demeurant d’ailleurs, tous nos sens se complètent. Ils travaillent ensemble sans relâche pour nous permettre d’interagir intelligemment et d’évoluer dans le monde de la manière la plus sûre. Il est donc indispensable de détecter au plus tôt d’éventuels troubles au moyen d’un test visuel ou auditif.

En savoir plus

Dossier

de Ringier Brand Studio / Cilgia Grass,

publié le 18.10.2021, ajusté le 29.10.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Courrier de noël Migros: ne laissons personne de côté

Commencer maintenant
Desktop_2880x1260.jpg